mercredi 19 mars 2014

Massothérapie - Rendez-vous avec la belle Victoria

Je n'ai pas attendu très longtemps après le retour de voyage de madame-la-très-séduisante-massothérapeute pour re-céduler un autre rendez-vous.

Comme elle me l'avait mentionné lors de ma première séance de soins à ses bureaux de la rue St-Joseph, Victoria était de retour au pays cette semaine. Il ne m'en fallait donc pas plus pour entrer en contact avec elle afin de me planifier une petite escapade de torture corporelle sous ses mains de fée.

Cette belle chilienne à la chevelure ébène m'a immédiatement reconnu. C'est certain que son afficheur l'a probablement aidé, mais cette petite attention m'a grandement fait plaisir.

"Bonjour Monsieur Tristan,
- Bonjour Madame Victoria,,, j'attendais votre retour de vacances avec impatience car mon dos me fait encore souffrir (sic)
- Ohhh ce n'est pas bon c'a, il faudrait que vous passiez me voir afin que je remédie à tout cela.
- Justement Madame Victoria, c'est pour cela que je vous contacte, j'aimerais prendre un rendez-vous demain si possible.
- Pas de problème, j'ai beaucoup de places d'ouvertes.
- J'aimerais passer vous voir vers 12h30, est-ce possible ?
- Oui Monsieur Tristan, c'est parfait, à demain donc."

J'ai senti quelque chose de particulier dans sa voix. Peut-être, qu'en éternel optimiste que je suis, je me suis créé des illusions, mais habituellement, mes impressions sont justes...

Et en plus, quelques minutes après l'avoir eu au téléphone, cette sexy chilienne m'a envoyé ce texto à ma grande surprise :

"J'ai quelque chose pour toi que je vais te remettre demain."

Wow ! Aurait-elle eu la gentillesse de me rapporter ces bières que j'affectionne particulièrement ?? J'ose croire que oui.

Alors, rempli d'une énergie renouvelée, je répondu à son message par le suivant :

"C'est gentil et j'ai hâte à demain pour découvrir c'est quoi. Mais j'ai surtout hâte à mon massage"

Et voilà,,

Demain, à 12h30, je serai nu, sur une table à massage à recevoir ses bons soins.

C'est à suivre.


Aucun commentaire:

Membres