mercredi 8 août 2012

Bonsoir, Ici Tristan Lavoie, toujours vivant

Oh que la vie me bouscule ces jours-ci...

J'ai l'impression que le temps file à toute allure et que je n'ai plus de disponibilité pour me consacrer à ce blogue.

J'aimerais bien écrire quelques trucs narcissiques et pervers sur cette plate-forme, mais je n'arrive tout simplement pas à trouver le temps nécessaire pour m'exécuter.

Cependant, très bientôt j'espère, je pourrais mettre à jour toutes mes histoires d'homme légèrement infidèle et toujours heureux.

À plus,

Tristan,

10 commentaires:

Ludie a dit…

C'est que c'est très attendu!
Baisers de conduite inavouable, mais celle d'une belle personne...toute Pleine d'indiscrétion et très appliquée à t'observer sauter léger, barrières et clôtures.
Prends donc du bon temps des vacances. *^*❕❕

Priscilla a dit…

Un mois entre les deux posts qui veulent rien dire !!!

Come on , fait en un ce soir et gâtes nous !!!

Anonyme a dit…

C'est n'importe quoi. Tristan, vous devriez annoncer votre départ définitif si vous n'êtes plus inspiré pour poster... Et on n'a jamais su les détails de votre aventure avec la délicieuse louve :(

Vitriol a dit…

Moi j'attends avec impatience le prochain post que tu vas écrire dans 2 mois pour nous dire que t'es trop occupé pour écrire !
Sérieux Tristan tu ferais mieux de fermer ton blog tant qu'à nous faire languir pour rien.... C'est comme un gros gâteau qui lève pas.

2charybdeenscylla a dit…

Je découvre votre blog, untant soit peu médusée... mais toutes fois interssée par "l'exotisme" de votre démarche. (et si votre épouse vous lisait ?)

Priscilla a dit…

Ce blog est mort ...

Ludie a dit…

Nan. Personne est mort. Ce bloG est en sOmmeil et son auteur en germination.
Avez-vous jamais observé la nature?
Humaine, elle est jamais que la reproduction des cycles de vie des arbres qui semblent morts. Mais dedans ça grouille et ça gigite dans "trous" les sens. Préparant l'avènnement des prochains bourgeons. Et des fruits même parfois! Juteux, délicieux, magnifiques! On s'en régalera.
Les fleurs les plus gourmandes et impatientes à tout boire tout de suite peuvent mourir. D'autres vont pouvoir se développer. Plus rustiques. Aussi jolies. Intéressantes à l'arrivée.
Et si Tristan passe plus de temps à caresser son entourage que son clavier, ce n'est pas à nous. Lectrices qu'il a pu gâter, enchanter, combler à faire rêver, de le mettre à mort ou de le condamner.
La moindre des reconnaissances, c'est de dire "bonjour, coucou, on est là, on ne t'oublie pas. On te souhaite que tout aille bien. Que ce ne soit pas un ennui ou un malheur qui cause ce silence..."
Quand je pense que les gens le traitent , LUi, d'égoïste!...

Vitriol a dit…

Ludie, tu es la seule personne à avoir mentionné le mot égoïste... Just saying...

Ludie a dit…

Je n'ai pas précisément le temps d'aller relire des années de parutions et commentaires sur ce blog et sur celui d'une qui y est ou fut encore attachée pour aller retrouver qui le ou la première a mentionné le fait que Tristan ou qui que ce soit puisse être considéré, ou se considère soi-même parfois et par certains côtés comme égoïste.
maintenant, as-tu personnellement un problème pour assumer cette notion pour qu'elle te fasse particulièrement réagir?
N'oublions pas que "charité bien ordonnée commence par soi-même" ;-)
Ainsi, le propre de l'homme étant précisément sa dualité, chaque "défaut" comporte son pendant. Ce qui de l'extérieur pourrait -tout le monde peut se tromper- être pris pour de l'égoTisme, se pourrait bien en fait être justement un temps propice et nécessaire de recentrage.
N'est-ce pas, Vitriol?

Vitriol a dit…

.............Yeah. right. As you wish.
Moi je vois simplement quelqu'un qui se perd dans ses belle parures de mots, et incapable de parler droit au but. Je vois aussi une fan finie de Tristan qui n'aura jamais d'opinion objectif par rapport à ses écrits.

Merci bonsoir.


(Sans offense, Tristan. Je n'ai pas le manque de classe nécessaire pour venir t'insulter sur ton propre blog. Les commentaires de Ludie sont toutefois d'une impertinence déguisée.)

Membres