dimanche 19 février 2012

Mon coeur s'est fait prendre de l'autre côté de la clôture !!

J'ai toujours cru que sauter la clôture était une activité sans risque...

À vrai dire, j'avais la certitude de toujours revenir au bercail et de ne jamais me faire accrocher de l'autre côté de cette fameuse clôture.

Oui il m'est arrivé de me faire prendre par les couilles à quelques reprises, mais jamais de laisser mon coeur s'embourber de cette façon.

Mais, là, j'ai l'impression que je risque d'y rester. Mon coeur, ma tête et mon âme sont pris du mauvais bord. Ils sont avec Cristina et pas à peu près.

Et plus les jours passent et plus j'ai envie de demeurer de l'autre côté.

C'est la première fois que cela m'arrive de toute ma carrière d'infidèle heureux.

Vais-je me laisser tenter par ce nouveau pâturage ??

En tout cas j'y pense sérieusement... Beaucoup même.

Si un jour vous constatez que Tristan a complètement disparu de la circulation, ne vous posez plus de questions.

Cela voudra dire que j'ai pris un virage à 360 degrés et que j'ai complètement plongé.

Je suis en train de glisser, et plus rien semble pouvoir m'arrêter.

Tristan,

3 commentaires:

Anonyme a dit…

On ne peut jamais prévoir ce type de situation. On a bien beau nous dire qu'on est des infidèles endurcis qu'on sait comment prendre les choses, prendre les moyens pour ne pas tomber dans le piège des sentiments mais nous ne sommes jamais à l'abri. Ce merveilleux mondes des sentiments que l'on ne contrôle pas, qui parfois nous envahissent sans savoir pquoi, on ne peut les contrôler, il faut simplement prendre le temps de s'arrêter pour comprendre ce qui se passe et savoir ce qu'on veut faire avec ça. Je ressens cette passion que tu as un conseil d'une simple internaute, prend le temps de t'arrêter car souvent on s'oublie et on s'enivre par cette intensité ... et toute intensité à un prix! Sois prudent pour ne pas y laisser ta peau!
Une simple fille de Gatineau

Ludie a dit…

Tristan, s'il te plaît, pas ça:
- "Si un jour vous constatez que Tristan a complètement disparu de la circulation, ne vous posez plus de questions."

Un moment, on te l'accorde, mais complètement? NON!

NON.

Vitriol a dit…

De toute façon, si jamais tu laisses ta femme pour la Cristina, tout le monde sait que tu vas revenir écrire ici tôt ou tard, quand tu vas la tromper.

Un infidèle reste un infidèle.

Membres