dimanche 8 janvier 2012

La fin des vacances

Nous les hommes infidèles de ce monde prenons un malin plaisir à apprécier secrètement nos retours au boulot après une période de vacances.

Pas que nous détestions passer du temps de qualité avec notre femme et nos enfants dans un contexte festif et relaxant, mais le retour à la routine boulot-métro-dodo est synonyme de reprise de nos activités de sauteur de clôtures !

Disons que les deux dernières semaines ont plutôt été très tranquille en ce qui concerne mes activités extra-conjugales.

Réveillon de Noël, retrouvailles familiales, déballage de cadeaux, souper endormant chez les beaux-parents et semaine paradisiaque de vacances dans les rocheuses canadiennes ont su me tenir très loin de toutes tentations adultère.

Mais demain lundi, c'est le retour au boulot. Enfin.

Qui dit boulot, dit Sophie, Cristina, la belle madame K et toutes ces tentations de plus en plus présentes dans mon entourage immédiat.

Mais savez-vous celle qui m'a le plus manqué pendant cette période d'accalmie dans ce merveilleux monde de la clôture ??

À ma grande surprise ce fût Sophie la louve. Et oui !!

Je dois admettre cependant que j'ai eu plusieurs pensées impures et remplies de fébrilité pour la belle Cristina, mais celle dont j'ai le plus hâte de croiser du regard est sans aucun doute cette chère Sophie.

L'immense complicité clandestine qui nous unit est probablement en train de se transformer en sorte de drogue.

Bien malgré moi, j'en deviens subtilement accroc !

Bien au-delà ses magnifiques jambes nylonées qui me font instantanément bander lorsque je l'aperçois, c'est la relation particulière qui s'est développée au fil des mois qui m'allume le plus chez cette femme.

Cela n'a tout simplement pas de prix.

Je ne considère pas Sophie comme une amie. Je ne la considère pas non plus comme une amante.

Je la considère comme un ange, une alter-ego en or, une personne particulière qui occupe une place unique dans mon existence. Je l'ai toujours dit, je n'arriverai jamais à définir le type de relation que nous vivons. Et c'est parfait ainsi !!

Mais je souhaite à toute homme de la terre de trouver sa Sophie,,, car je vous le jure, votre existence n'en sera qu'agréablement transformée.


-------------------------------

J'appréhende un peu la suite des évènement avec ma chère collègue Cristina.

Cette belle italienne me fait complètement chavirer et craquer.

Tout à fait mon style de femme. Un peu dans la même lignée que mon épouse. Tant au point de vue physique que de l'aspect cérébral. Le genre de déesse à qui je ne peux tout simplement pas résister.

Une femme que je pourrais facilement tomber amoureux et vivre une histoire d'infidélité des plus mémorable...

Sauf que cette charmante Cristina ne le voit pas ainsi.

C'est une grande romantique, fidèle, amoureuse et passionnée qui ne se contentera pas d'être le second violon dans un relation clandestine.

Madame ma collègue à l'accent des plus bandant veut la totale.

Pour elle, pas question que je trompe ma femme. Pour elle, il faut que je quitte ma femme si je veux un jour la posséder, un point c'est tout !

Pas évident pour un mec comme moi.

Avant le congé de Noel, j'ai réussi à lui voler un savoureux baiser très sensuel en plus d'avoir posé mes lèvres de très longues secondes sur sa plus que séduisante nuque. Ce fut tellement exquis et magique comme moment.

Mais à ses yeux je venais de commettre un crime horrible...

Je sais cependant que je l'ai marqué. Je sais que ce comportement pas tellement noble de ma part l'a bouleversé. Je sais qu'elle ne sait plus trop quoi penser et sur quel pied danser.

Suite à ce moment de tendresse dans les escaliers de secours de notre immeuble, Madame C. s'est complètement transformée. Distante, froide et très peu loquace.

J'ai un peu d'expérience dans le domaine, et son changement de comportement drastique à mon égard  était des plus prévisible. C'est le signe plus que évident qu'elle est des plus vulnérable vis-à-vis moi. C'est sa façon de se protéger.

Une proie très farouche qui a peur d'être blessée quoi !

Elle m'a même avoué que je ne pouvais pas faire cela ...

"Tristan,,,,tu ne peux pas, tu ne peux pas, tu ne peux vraiment pas."

J'évolue sur un terrain très glissant.

Je sais que la seule manière que je pourrais éventuellement me rapprocher très intimement de cette femme extraordinaire serait de lui mentionner que ma relation avec mon officielle bat de l'aile et que j'ai l'intention prochainement de quitter mon épouse.

Mais je n'ai vraiment pas l'intention d'aller dans cette direction. Ce n'est pas moi et c'est trop risqué.

Cependant, j'adore les défis à la hauteur de cette Cristina.

Pour l'instant je ne sais pas trop comment aborder la situation, mais je me promets de trouver un angle d'attaque en ce début de 2012 qui me permettra de faire naitre, en elle et en moi, des papillons frivoles et animés.

Ce ne sera pas facile !!

Et je crois que je vais commencer demain en l'ignorant complètement. Je vais créer entre elle et moi un vide immense !

D'ici 48 à 96 heures elle rebondira plus affamée que jamais. La suite on verra.

Mais rien de plus stimulant et enrichissant que des Cristina à conquérir de manière non-conventionelle.

Et au final, la récompense est tellement sublime et gratifiante !

J'ai trop hâte à ce retour au boulot.

Bonne année 2012 à tous.

Tristan le conquérant,,






3 commentaires:

Anonyme a dit…

Attention bel homme... tu sais ce que tu as déjà vécu avec une autre femme célibataire... :-S C.L

Anonyme a dit…

OHHHH J'AIME ÇA ! J'AI HÂTE DE SAVOIR QUELLE STRATÉGIE TU ADOPTERAS POUR ATTRAPER CE BEAU OISEAU CRISTINA !

le Zürichois a dit…

Pourquoi n'essaie tu pas d'embrasser la jolie Sophie?

Membres