lundi 16 janvier 2012

Il suffit d'y croire, d'y croire très fort ! Cristina me fait craquer !

Je suis en train de craquer solidement pour ma chère collègue Cristina.

Je me savais depuis un bon bout de temps très attiré par cette plus que délicieuse italienne, mais je n'aurais jamais imaginé capter son attention de la sorte.

Je crois que la fébrilité est réciproque.

Je la sens fondre tout doucement.

Il y a des signaux de sa part qui ne mentent pas... :

"Tristan, à cause de toi, je n'arrive plus à me concentrer au travail"

"Tu as rendu mon cerveau en compote et je ne suis plus du tout productive"


"J'ai un énorme problème maintenant, un problème avec la lettre majuscule T"


"J'ai eu envie de passer te voir à ton bureau plusieurs de fois dans l'avant-midi pour te dire bonjour, mais j'ai eu peur que les gens commencent à potiner à notre sujet"


... et cela continue de la sorte encore et encore ...

Je vous jure, nos échanges de emails, nos petits appels téléphonique courtois et nos pauses-cafés passées à se regarder dans le blanc des yeux me rendent de plus en plus dingue.

Je dois vous avouer que je n'ai jamais craqué pour une femme autre que mon épouse de la sorte.

Cristina est tellement belle. Tellement séduisante. Tellement pétillante. C'est fou !!

Elle a un corps de mannequin, un sourire radieux, une chevelure ébène, des yeux tellement déstabilisants... Tout à fait mon genre de femme quoi.

Elle risque de me faire baver.

Mais c'est ce que je recherche dans une relation extra-conjugale :

Une femme qui fait naître en moi des sensations incroyables, une femme qui est capable de faire battre mon coeur, et surtout une femme qui arrive à me faire tomber en amour par-dessus la tête avec elle...

Wow !!!

----------------------------------------

Cependant, avec honnêteté, il y a un "mais"...

Malgré mon enthousiaste hyper débordant, mes érections à répétitions et mon envie grandissante de vivre une relation extra-conugale exquise avec Cristina, je me dois de lui faire comprendre, avec subtilité, que le type d'histoire que nous pourrions vivre elle et moi, est à cent milles lieux de ce qu'elle appréhende.

Car voyez-vous, Cristina semble craquer pour moi, pour l'homme, mais surtout pour le futur conjoint que je pourrais lui être.

Elle ne me voit pas encore comme un amant potentiel. Pas du tout même !

Cela n'existe pas dans son vocabulaire. Pour Cristina, c'est tout ou rien. Point final !

Malgré les papillons de plus en plus présents qui semblent s'installer entre elle et moi, je vais devoir faire des pieds et des mains pour l'inviter à danser sur mon terrain de jeu.

Je vais devoir utiliser toute mon intelligence d'infidèle heureux pour la convaincre des bienfaits d'une relation clandestine.

Sera-t'elle se laisser convaincre ??

Je l'espère du plus profond de mon coeur. Parce que laissez-moi vous dire qu'elle en vaut vraiment la peine.

Elle en vaut tellement la peine que si nous arrivons à mettre au monde cette relation particulière, je risque de remettre en question certain aspects de ma vie de sauteur de clôture et surtout certain comportements narcissiques... Cela en dit beaucoup.

Rares sont les femmes qui me font tant d'effet.

Et moi, j'ai envie de faire de sa vie un feu d'artifice... De la rendre heureuse et de faire d'elle une personne encore plus belle !

Cette femme-là représente mon plus grand défi. Le défi de toute ma vie !

Je vais réussir.

Il suffit d'y croire. D'y croire très fort !

C'est à suivre.

Tristan, l'infidèle heureux qui devra faire attention de la façon qu'il jouera ses cartes.




1 commentaire:

Anonyme a dit…

Une femme comme elle ne se contentera pas du rôle ingrat de maitresse, du moins je l'espère!
Qu'as-tu à lui offrire d'autre que t'attendre, t'espérer ... des soirées seule à se morfondre pendant que tu es avec ta magnifique petite famille ?

Passer les vacances, les samedis soirs seule, Noel ...
attendre que Monsieur daigne lui accorder 3-4 heures par ci par là!
Vous me faite rire hommes mariés de penser que les femmes peuvent être heureuses à vous attendre!
Oui le rôle de maitresse m'a comblé quand j'étais mariée parceque c'est tout ce que je pouvais offrir moi aussi, des heures volées mais maintenant que je suis "libre" jamais je ne me contenterais de ce rôle ignoble!

Membres