lundi 21 novembre 2011

Chasse aux loups et séance de monokini


La saison de la chasse aux prédateurs bat son plein.

Avec le retour de la belle température froide d’automne, me revoilà parti pour des heures et des heures de randonnée en montagne à observer les moindres faits et gestes de tout ces canidés à la fourrure sublime.

Ce week-end, il nous est venu l’idée à mon fils le plus vieux et moi, d’aller explorer de nouveaux territoires en Haute-Mauricie.

Fusil de chasse à l’épaule, appareil photo à la main, nous avons sillonné les sentiers déjà enneigés de cette belle région.

Après plusieurs kilomètres de marche, nous avons finalement eu la chance de tomber sur des pistes de loups. À mon plus grand bonheur, ces traces semblaient toutes fraîches. Évidemment, nous avons essayer de les poursuivre, mais sans succès.

Chasser le loup est un exercice assez complexe. Souvent, lorsque nous les traquons, c’est eux qui nous ont dans leur collimateur. Ils ont la capacité de nous sentir arriver à des mètres à la ronde. Ils osent souvent même roder autour de nous lorsque nous les croyons disparus.

Le traqueur traqué quoi !!

Comme ce fût le cas les années précédentes, nous sommes revenu bredouille !

Cependant, mon appareil photo déborde d’images saisissantes et le père que je suis a pu passer du temps de qualité avec son fils en pleine nature.
De plus, notre boîte à souvenirs s’est encore une fois garnie de scènes mémorables.

Que demander de plus ??

Et en plus, à chacune des sorties que nous faisons, nous en apprenons toujours un peu plus sur cette quête des plus captivante.

Et un jour, je vais y arriver, et finalement le récolter ce premier loup !! Même s’il faut que j’y passe toute ma vie !

---------------------------------------------------

En parlant de louve,,,

Ma chère collègue Sophie est en voyage cette semaine. Cette plus que séduisante carriériste profite d’une petite pause soleil quelque part sur une plage dorée des Caraïbes.

C’est clair que j’ai plus que hâte à son retour afin d’admirer secrètement ses magnifiques jambes bronzées. De plus, ses yeux trop verts risquent d’être encore plus perçants qu’à l’habitude lorsque son teint sera délicatement hâlé.

Aussi, question de m’allumer solidement, elle m’a même avoué, avant son départ, qu’elle profiterait de l’occasion pour s’adonner à quelques séances de monokini... Il n’en fallait pas plus pour stimuler mon imaginaire toujours trop fertile, surtout lorsqu’il s’agit d’images impliquant madame la louve.

Mais farce à part, malgré le fait que je n’ai pas l’opportunité de croiser souvent ma collègue Sophie pendant une journée au boulot, sa présence dans mon entourage, m’apporte énormément.

Elle parvient, avec sa force tranquille, à me faire un bien immense.

Ses quelques messages, ses sourires complices, son regard pétillant et son attitude plus que parfaite à mon égard arrivent continuellement à me surprendre, mais surtout arrivent à me rendre encore plus heureux.

Partager le quotidien avec une femme comme Sophie est sans aucun doute le rêve de tout mec comme moi.

Bonne soirée,

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tristan,j'adore et admire ta plume.ta manière de parler de Sophie avec respect et admiration et passion est tellement bon.aucune femme resterait de glace a ces mots.elle t'en parlera peut être pas mais elle est touchée et charmée.faire parler de soi sur la place publique a un effet très aphrodisiaque.fais attention a elle.elle risque d'être deja addict de toi sans que tu le saches.fais en ta maitresse mais pas une maitresse comme toute tes autres.elle est dans une classe a part.
Nadine ton admiratrice depuis toujours.

Membres