lundi 31 octobre 2011

Soirée d'Halloween et une charmante collègue qui m'envoute.

J'aime les petites soirées d'Halloween à arpenter les rues avec mes deux garçons.

J'y fais toujours de belles découvertes et même à l'occasion il m'arrive de faire des rencontres des plus intéressantes.

D'ailleurs c'est dans ce contexte particulier que j'avais rencontré mon ancienne maitresse, la belle italienne Domenica. C'est en sonnant à sa porte que j'avais été éblouis par sa beauté méditerranéenne et par son charme irrésistible.

Comme vous le savez peut-être déjà, cette charmante voisine du bout de la rue est tombée enceinte il y a plusieurs mois et a donné naissance dernièrement à son bébé. Évidemment, les projets familiaux de ma belle italienne ont refroidis sérieusement mes ardeurs et mis en veilleuse de façon permanente cette fougueuse relation.

Ce soir, j'ai passé devant la résidence de Domenica. Mes enfants ont évidemment sonné à sa porte et c'est finalement son mari qui a rempli leur sacs de friandises. Je n'ai donc pas pu me rincer l'oeil et entrevoir la volumineuse poitrine remplie de lait maternel de cette maman italienne. Dommage !

L'année prochaine peut-être !

Mais cette soirée d'Halloween de 2011 m'aura malgré tout permis d'identifier quelques adresses où des femmes sexy y habitent. C'est toujours bon de connaitre son voisinage ! Surtout dans le cas qui m'intéresse.

Et en plus, à la porte 896 de la rue derrière chez moi, il y avait ces deux très sexy jeunes femmes déguisées en pirate et  en infirmière qui se faisaient plaisir d'offrir des bonbons aux jeunes quémandeurs de la soirée.

Elles étaient vraiment bandantes ! Avec leur petits bas auto-fixant à la cuisse, leur  escarpins assortis et leur tenues hyper aguichantes, elles avaient vraiment l'attirail parfait pour attirer l'attention de tous les papas du quartier. Leur costumes semblaient sortir tout droit de la boutique Sexe-City ou Erotica plutôt que de chez Walmart !!

En tout cas, elles ont réussies à piquer ma curiosité. Tellement, que j'ai demandé à mes gars de repasser à cette adresse une seconde fois sur le chemin du retour...

Hummmm


-------------------------------


J'aimerais brièvement vous parler d'une collègue à moi.

Une femme qui, depuis longtemps, m'attire et m'envoûte.

Une femme hyper séduisante, à la personnalité attachante et à l'élégance sublime.

Jamais je n'avais osé vous en parler car cette exceptionnelle collaboratrice m'intimidait au plus haut point tellement elle arrivait à me faire fondre.

Évidemment, étant donné que c'est une partenaire de bureau, jamais m'était venu l'idée de tenter un rapprochement ou même de signaler ma présence.

Cependant, dernièrement, les choses ont évoluées.

Je ne sais pas si c'est l'effet de ma sublime Sophie qui me rend dans cette état, mais j'ai osé la semaine dernière tendre une perche à cette plus que attirante jeune femme.

Il s'agit de Cristina. C'est une italienne dans le début trentaine.

Grande femme, aux courbes parfaites, aux long cheveux châtains et à la peau d'ange, cette délicieuse collègue à vraiment tout pour me plaire.

Le seul hic, c'est qu'elle m'attire vraiment trop.

Vous savez, le genre de femme qui me ferait perdre tous mes repères.

Et bien, la semaine dernière, catapulté par une surdose d'énergie transmise par l'unique Sophie, je me suis permis d'écrire un petit mail tout simple à Cristina.

" You look really good today !"

Et c'est vrai, elle était spécialement belle à mes yeux cette journée-là.

Ces petits mots anodins m'ont demandé une énorme dose d'audace comme vous ne pouvez pas vous imaginer.

J'avais simplement envie de lui signifier que sa beauté angélique ne me laissait pas indifférent. Sans plus.

Sa réponse fut instantanée et étonnante....

Nous avons par la suite échangé quelques correspondances remplies de soleils et de politesses à la limite du flirt.

J'ai même osé l'inviter à diner vendredi midi. Sa réponse fut encore une fois immédiate et tellement positive. J'étais hyper heureux.

Cependant, une joyeuse catastrophe de dernière minute est venue chambarder mes plans. J'ai donc du annuler Cristina. J'étais tellement déçus. Je voulais tellement terminer la semaine en beauté et partager un petit repas avec elle...

Encore aujourd'hui, elle était hyper rayonnante. Je n'ai donc pas pu m'empêcher de lui mentionner par email.

Vous auriez du voir sa réaction...

Son sourire coquin, ses petits regards complices et son comportement à mon égard ont littéralement fait ma journée.

Et ce soir, avant de quitter le bureau elle m'écrit,


"You're so sweet"
"Have a good evening and see you tomorrow"
"Cristina, xx :)"

Je flottais sur un nuage.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais cette femme là me transporte et me rend dingue. Et pourtant, elle ne fait presque rien...

Moi qui ne voulait rien savoir de mes séduisantes collègues de travail, serais-je en train de faiblir ??

C'est à suivre.







Aucun commentaire:

Membres