dimanche 25 septembre 2011

Complicité clandestine et séance de plaisir solitaire inspirée par une robe rouge de "Mad Men"

Je commence sérieusement à prendre goût à cette merveilleuse complicité clandestine qui se dessine entre ma collègue Sophie et moi. Sans vraiment m’en apercevoir, une dynamique très stimulante s’est installée entre nous au cours des dernières semaines.

Et laissez-moi vous dire, qu’elle arrive à me surprendre continuellement. Elle est forte la Sophie, très forte.

Il n’y a pas une journée où je ne ressens pas cette drôle d’énergie m’envahir.

Cette charmante directrice du marketing possède quelque chose d’inspirant qui me fascine complètement.

Je n’ai pas souvent l’occasion de la rencontrer dans une journée, mais quand, par pur coïncidence, il nous arrive de croiser nos regards, il y a une sorte de collusion magique qui semble secrètement nous envahir.

Ses yeux trop verts, son air coquin, son sourire complice et son subtil étonnement me bouleversent à chacun de nos face à face imprévus.

J’ai l’impression que je n’arriverai pas à m’habituer.  Et c’est tant mieux.

Aurais-je finalement trouvé mon alter-ego ? Je crois que oui. Et ce, à mon plus grand plaisir.

Et j’ai aussi le pressentiment que cette douce complicité secrète ne fera que s’amplifier avec le temps...

-------------------------------------------------------------

Vendredi dernier, ma sexy collègue est arrivée vêtu d’un look hyper sexy à la «Mad Men».

Sophie est le genre de femme qui possède vraiment une expertise unique en matière de mode. S’il elle n’avait pas oeuvré dans le monde de la publicité et du marketing, elle aurait eu un énorme succès comme styliste ou même comme créatrice de mode. Elle à l’oeil. Elle a une juste dose d’audace. Et surtout elle a du goût.

C’est donc habillée d’une sublime robe rouge, épousant parfaitement ses lignes pures, que Sophie déambulait avec grâce sur l’étage. Évidemment, pour rehausser le tout, madame s’affichait sur de vertigineux escarpins qui ne faisaient que rajouter décadence à l’ensemble.

Mais ce qui est encore plus bandant et déstabilisant, c’est que ma chère collègue avait prit le temps de m’envoyer un petit message le matin, avant que je l'aperçoive, pour me décrire avec brio son habillement du jour...

Elle a une façon tellement unique de manier le verbe lorsqu’elle disserte à propos de ses vêtements, que la bave me coule entre les dents ... (et surtout, que la sève me monte spontanément dans la verge).

Imaginez, elle implante d’extraordinaires clichés littéraires dans mon subconscient, et moi, par la suite, avec subtilité et discrétion, je pars à la chasse aux images réelles. C’est d’un pur plaisir.

Et c’est ce qui est arrivé vendredi dernier.

Tel un prédateur, j’arpentais furtivement les corridors du bureau afin de croiser madame «Mad Men» tout de rouge vêtu...

Lorsque la réalité à finalement rencontré l’imaginaire, ce fût extraordinaire !!

Tellement spectaculaire, que je n’ai pas eu le choix de dédier ma séance de plaisir solitaire du soir à l’univers rougeâtre de «Mad Men».

Ce fût jouissif.

Tellement, que j’ai l’intention de répéter ce soir...









5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ohhhh Tristan,arrête de nous faire baver de la sorte.On veut toutes aller travailler dans ton bureau et promis que nous allons avoir les robes de mad men et les bas nylon qui vont avec ce look. Est-ce que Sophie commencerait-elle a te faire de l'effet mon cher ?En tout cas tu parles d'elle avec beaucoup d'admiration.On veut savoir la suite.On en veut plus. Julie

Anonyme a dit…

moi je dis que sophie ne reussira jamais a faire craquer tristan. tristan est trop fute et professionnel pour se faire charmer par une collegue. je ne pense pas que sophie soit assez forte pour faire devier tristan de sa trajectoire. a moins que je me trompe. tristan qu'en penses-tu. d'un lecteur assidu.

Ludie a dit…

Si Joy passait la porte, tu craQuerais, n'est-ce pas?
Ta Sophie, et la jolie Joy, et tout ce que tu en dis, ça me rend complètement MAD, Man!

Anonyme a dit…

Oh Sophie, Sophie, Sophie. Cette belle sirène directement sortie de MAD Men me rend dingue. Tristan et sa façon bien spéciale de parler des femmes !! À quand une petite séance de levrette à huit clos dans ton bureau?

Sébastien,

Anonyme a dit…

Tu dois être le Don Draper des québécois!

Archives du blog

Membres