mardi 27 septembre 2011

Rencontre musicale, Creed Aventus et réunion très déstabilisante !

Cette semaine, une fougue pétillante m'habite.

Probablement que l'arrivée de l'automne (ma saison favorite) y est pour quelque chose. Ou plutôt, c'est mon retour sur les courts de tennis intérieur avec mes partenaires réguliers qui me stimulent à ce point.

Mais chose certaine, une force brute et divine semble couler abondamment dans mes veines ces jours-ci. Et pas juste dans mes veines... Je me réveille à tous les matins avec une énorme érection. J'ai l'impression d'avoir 15 ans.

Et c'est mon épouse qui en profite...

Vous devriez la voir le matin; un des premiers geste qu'elle effectue, avant même d'ouvrir les yeux, c'est d'effleurer ma verge afin de valider qu'elle est hyper gonflée.

Par la suite, selon son humeur du moment, madame mon officielle s'installe à califourchon sur mon membre durci afin de me monter telle une cavalière en chaleur.

Par surprenant donc que j'arrive au bureau avec un immense sourire  !!

Un homme qui baise avant d'aller au boulot est un homme productif et hyper agréable pour ses collègues ! Parole de Tristan !!

---------------------------------------

Ma chère collègue Sophie me déstabilise vraiment. Aujourd'hui encore, comme à tous les mardi matin, nous avions notre réunion des chefs de département. Pendant longtemps, mon intérêt et ma motivation concernant ces rencontres étaient presque nuls.

Mais dernièrement, depuis l'arrivée de madame la directrice du marketing dans notre boîte, j'ai plein de motifs, autre que professionnel, d'être présent à ces rendez-vous hebdomadaire.

Encore aujourd'hui, cette séduisante carriériste prenait place devant moi. Son regard vert, sa nuque d'une beauté exquise et ses lèvres pulpeuses m'offraient un spectacle des plus déconcentrants.

Évidemment, j'affichais une nonchalance et une froideur d'église devant cet excès de volupté féminine. Cependant, tout au fond de moi, c'était tout le contraire.

Sophie ne me laissait pas du tout indifférent.

Pendant la presque totalité de notre rencontre, et ce, sans même que personne ne le remarque, j'ai posé continuellement, et très subtilement, mon regard furtif sur la nuque, les lèvres et les yeux de madame.

Je me suis délecté avec bonheur et perversité.

 Finalement, je commence sérieusement à prendre goût à ces meetings !




-------------------------------------------

Vous savez, tout sauteur de clôture qui se respecte doit continuellement tromper la vigilance de son épouse afin de s'adonner à son activité favorite.

Pour ce faire, j'ai toujours préconisé une approche dite en douceur.

Si du jour au lendemain vous annoncez à votre officielle que vous allez entrer plus tard ce soir parce que vous devez assister à un évènement bidon, les chances qu'elle soit sceptique sont très probables.

Il faut préparer le terrain en douceur et longtemps d'avance. Il faut déjà avoir ses habitudes en place.

Vous devez absolument trouvez un truc, autre que votre attirance pour une charmante femme, pour vous faire sortir de la maison les soirs de semaine. Trouvez-vous des nouveaux hobbys, pratiquez des nouveaux sports ou inscrivez vous à des cours.

Et là, tout bonnement, madame votre douce tolérera naturellement vos absences de la maison les mardi et jeudis soir car vous suivez des cours de cuisine moléculaire à l'autre bout de la ville.
Ou plutôt, elle acceptera avec facilité que vous arriviez avec une haleine d'alcool dû à cette bière prise avec les boys après votre partie de badminton du lundi et mercredi soir.

Peu importe, impliquez vous dans un truc redondant et prévisible.

Cependant, évitez les activités avec des gens proche de votre entourage,,,,cela pourrait occasionner des inconforts et des révélations assez troublantes lors de souper de famille.

Moi mes trucs c'est le tennis et la musique.

J'essaye de jouer au moins 2 fois par semaine au tennis après le boulot.

À l'occasion, je me permets de jouer un match un peu plus tard en soirée ou de participer à des ligues inter-club. Évidemment je participe vraiment à ces rencontres sportives. Mais j'avoue, qu'à l'occasion,,,,mes parties de tennis se terminent plutôt entre les quatre murs d'un motel lubrique

L'autre alibi que j'utilise régulièrement c'est mon intérêt, voir ma passion pour la musique. Depuis plusieurs années, je prend un malin plaisir à arpenter les petites boîtes de Montréal à la découverte de nouveaux artistes et de talents émergents de la scène québécoise.

Cela me permet d'élargir mes horizons musicaux et de faire des trouvailles fort intéressantes. À l'occasion, j'assiste même aux prestations des artistes lors des lancements de leur albums.

Ces temps-ci, n'ayant pas vraiment de fréquentation extra-conjugales stables, j'écume réellement avec joie quelques endroits mythiques de la scène montréalaise à la recherche de nouvelles sonorités. Cela me procure plaisir auditif et futur alibis. Mon épouse n'y voit que du feu.

C'est ce que j'ai fait ce soir. Un combo tennis et découverte musicale. Le bonheur total quoi !

J'avais envie d'aller découvrir une jeune chanteuse qui lançait son album ce mardi.

Mais le plus drôle dans tout cela, c'est que j'ai fait une agréable rencontre.

Transporté par ma victoire de ce soir au tennis et par les belles images de ma sexy collègue, je suis arrivé les yeux pétillants et l'humeur rayonnante à cette boîte de la rue St-Laurent pour assister à la naissance d'une nouvelle artiste.

Ceux qui me connaissent vous diront que je n'ai rien d'un Brad Pitt, d'un George Clooney ou de tout autre mec s'affichant dans les pages de magazines. Je suis plutôt un homme très normal. Normal mais heureux !!

Cependant, je ne sais pas trop pour quelle raison, je réussis toujours à capter l'attention des charmantes dames lorsque je fréquente ces endroits.

Est-ce ma façon de les ignorer, de m'intéresser à la musique ou de me sentir invincible qui les attire vers moi de la sorte ??

Chose certaine, en l'espace de très peu de temps, j'arrive souvent à me mettre copain-copine avec une belle fille.

Et ce soir c'était Julie.

Wow !

Je dirais 22-25 ans, cheveux châtains-blonds, jupe beige, camisole blanche, veste assortis, long foulard, bottes cowboy et yeux marrons. Une belle étudiante de l'UQAM au style bohème.

Ma copine de la soirée était sur place pour assister à la première musicale d'une de ses bonnes amies.

Julie est apparue tout juste à côté de moi dans cette petite salle bondée. C'est probablement le seul centimètre carré de disponible qui lui a indiqué de s'installer à cet endroit plutôt que mon look d'adonis irrésistible...

Je la sentais là, tout près de moi, avec sa bière dans la main et une fébrilité plus que évidente qui animait tout son corps.

Et là, tout d'un coup elle me lance :

"C'est quoi tu sens ?? Ton parfum est wooow !"

J'en demandais pas plus.

Ce soir exceptionnellement, je mettais à l'essai un échantillon de Aventus de la très réputée maison Creed que j'avais eu d'une représentante d'Ogilvy la semaine dernière.



Il semblerait que sous l'effet de la chaleur suffocante présente dans cette minuscule salle, mon eau de toilette du jour propageait d'agréables effluves.

Ma voisine de plancher venait donc de m'offrir une opportunité gigantesque que je n'allais pas manquer.

Nous nous sommes mis à parler de tout et de rien, et surtout de musique. Elle fût sidérée et flattée que je connaisse déjà son artiste d'amie qui s'offrait en prestation en cette belle soirée d'automne. Quant à moi, je découvrais avec passion ses goûts musicaux et sa soif de vivre.

En moins de quelques minutes, une certaine magie opérait et le courant passait outrageusement bien.

Après les premières pièces interprétées par la chanteuse et quelques savoureuses bières pression, Julie et moi avons pris place sur des banquettes installées en retrait.

Avec ses questions d'usage, elle a immédiatement appris que j'étais un homme marié,,,et très heureux de l'être. D'ailleurs, c'est très dur à cacher, surtout lorsque l'on porte un jonc...

Quant à Julie, c'est une célibataire qui est en période de remise en question concernant les hommes (j'ai déjà entendu cette ritournelle à plusieurs reprises dans ma vie..)

Je buvais ses paroles,,,et elle, et bien,,,elle buvait un peu les miennes,,, et sa bière...

Inspiré par ses lèvres ultra pulpeuses, je n'ai pas pu faire autrement que de tenter un rapprochement.

Rendu à proximité de sa bouche, j'ai stoppé et espéré qu'elle fasse le petit bout de chemin manquant.

Mes souhaits ont été exhaussés et nos deux bouches n'ont fait que un...

Au son de la musique interprétée par son amie, Julie et moi nous nous sommes embrassés passionnément comme si nous étions seul au monde. Des baisers divins et tellement stimulants.

Nous avons continué ce petit manège pendant quelques instants et par la suite avons repris notre intérêt envers le spectacle qui se déroulait devant nous.

Ma copine d'un soir m'a lancé tout bonnement :

"Mais tu es marié,,,, que fais-tu là à m'embrasser ??"

Et moi, avec mes répliques habituelles de macho :

"Je n'ai pas pu résister à l'appel de tes délicieuses lèvres, c'était plus fort que moi,, désolé, je ne recommencerai plus !"

Et elle de conclure tout en se rapprochant dangereusement de ma bouche :

"Est-ce que cela semble me déranger que tu sois un homme marié ??"

Et elle s'est immédiatement remise à m'embrasser avec encore plus de fougue et de passion qu'auparavant.

Ouffff.

Avant de quitter, Julie m'a demandé si nous aurions éventuellement la chance de se revoir...

J'ai lui ai répondu :

"Qui sait, nous nous re-croiserons peut-être éventuellement dans une autre salle de spectacle..."

Et là, cette séduisante Julie m'a demandé tout candidement mon adresse email afin qu'elle puisse l'inscrire dans son blackberry.

Et devinez quoi, ce soir en entrant à la maison, j'avais déjà un petit courriel de cette séduisante fille me donnant la liste des prochains spectacles intéressant à venir à Montréal au cours des prochaines semaines.

Serait-elle en train de donner un petit coup de main au hasard ??

Ah si elle savait...

Malgré les agréables sensations échangées lors de nos baisers et sa beauté pure, les probabilités que je tente ma chance avec Julie sont nulles.

Car voyez-vous, cette charmante universitaire est célibataire,,,,

Bonne soirée,

Tristan le mélomane et joueur de tennis du mardi.





1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je lis ce blog depuis un bon moment déjà et, chaque fois, que je lis que tu t'empêches d'aller plus loin parce que la femme est célibataire, je me dis, quel taré!

Étant une jeune étudiante ou professionnelle, peu importe, célibataire, je tiens à mentionner qu'il est tout à fait possible d'avoir une aventure extra-conjugale avec nous...

Bon, oui, pas avec n'importe qui, il est vrai, je te l'accorde. Certaines (voir plusieurs) filles tombent facilement dans le sentimental et les choses se compliquent. Mais certaines, comme moi, malgré qu'elle soit célibataire, retire un grand plaisir à entretenir une relation avec un homme marié. Et crois-moi, c'est avec vous, que la plupart du temps, le sexe est à son meilleur.

Mais je te comprends de te tenir loin de nous, mais malheureusement, tu dois rater de fabuleuses rencontres... en plus, ça pourrait t'éviter de te rendre à l'hôtel aussi souvent ;)

Archives du blog

Membres