mardi 10 mai 2011

Rencontre avec la séduisante Martine

Ce soir j'ai fait quelque chose de particulier.

Jamais j'ose agir sous le signe de l'impulsivité et aller rencontrer une lectrice comme je l'ai fait en ce mardi.

Mais soyez assuré, je n'avais aucune aspirations perverses ni aucune mauvaises intentions. Loin de là même.

Souvent, il arrive que mon cerveau prenne contrôle sur mon Joe Boxer. C'est ce qui s'est passé ce soir.

Probablement que la curiosité du moment et les quelques emails échangés ont eu raison de moi et m'ont poussé vers cette rencontre.

Peu importe, j'avais envie de rencontrer cette Martine, de passer du temps de qualité et de savourer un verre de vin rouge en agréable compagnie.

Nous nous sommes donc donné rendez-vous à La Casa Del Popolo.

J'aime trop cet endroit mythique et sans prétentions ayant pignon sur rue dans le quartier Mile-End.

Leur sélection musicale est vraiment particulière et éclectique. Les sandwichs sont savoureux et ils servent d'excellents vins au verre.

De plus, je trouve que l'ambiance est relax et que c'est toujours très approprié pour donner rendez-vous à de charmantes femmes.

Lorsque je suis arrivé, Martine était déjà sur place.

Vous me connaissez, j'ai toujours la fâcheuse habitude d'arriver en retard à mes rancards professionnels !

Mais cette fois-ci, j'y étais pour rien. C'est la faute à la circulation trop intense en cette belle journée printanière.

Martine m'avait prévenu qu'elle arriverait directement de son boulot, qu'elle risquait de ne pas être à son meilleur et qu'elle porterait un petit tailleur couleur charbon avec un chemisier blanc.

Je n'avais cependant aucune idée à quoi elle pouvait bien ressembler. Elle non plus n'avait d'ailleurs aucun indices quant à ma description et à mon look.

Disons que lorsque je suis entré dans ce petit resto de la rue St-Laurent, je n'ai pas eu trop de difficulté à reconnaître cette lectrice assidue de mon blogue. Elle était la seule affichant fièrement un petit look BCBG.

À mon très grand étonnement, j'avais donné rendez-vous à une superbe jeune femme.

J'ai été surpris. Très agréablement surpris.

Martine est une très jolie fille âgée de 29 ans, 5'7" environ, chevelure châtaine, yeux gris ciel, avec une peau parfaite et un charme dévastateur.

Je me suis présenté à elle avec aplomb et enthousiasme. Vous auriez du voir son sourire lorsqu'elle a pu finalement mettre un visage sur un nom. Héhéhéhéhé.

Cette chère lectrice, diplômée des HEC, travaille comme comptable pour une très grosse firme de vérification du centre-ville de Montréal.

D'ailleurs, son tailleur charcoal, ses nylons couleur crème et ses cheveux en chignons m'ont instantanément réconciliés avec les préjugés que je pouvais entretenir à propos des austères femmes qui gravitent habituellement dans le merveilleux monde des firmes comptables.

Elle était vraiment séduisante. Très même !

Mais ce qui a principalement retenu mon attention, c'est sa vivacité d'esprit et sa grande culture générale. Pas surprenant étant donné le parcours académique qu'elle a eu et les nombreux voyages qu'elle a effectué.

Nous avons donc commandé nos verres de vin rouge ainsi que de savoureux sandwichs au fromage de chèvre.

Une certaine complicité et une belle camaraderie s'est immédiatement développé entre nous.

Nous avons parlé de nos boulots, de mon blogue et de nos passions respectives.

Évidemment, nous avons bifurqué à plusieurs occasions vers des sujets plus chaud tel l'infidélité, la sexualité et nos fantasmes respectifs.

J'ai même eu le courage de lui glisser dans une phrase que je trouvais ses jambes nylonées très belles et que j'aimerais bien les caresser. Oufff.

Elle a dit : "pourquoi pas"

J'aimerais vous dire que j'ai profité de sa générosité et que j'ai sauté sur l'occasion, mais disons que je n'ai pas osé.

Malgré que Martine soit hyper sexy, jolie et bandante, je me voyais mal plonger tel un pervers en sa direction.

Bien avant les belles jambes nylonées et les décolletés vertigineux, ce qui me fait le plus d'effet, c'est les jeux de séduction et le flirt cérébral.

J'ai donc passé mon tour et gardé mes mains rugueuses très près de moi. Cela n'a pas été toujours facile je dois avouer.

Cette chère Martine a une superbe qualité. Elle a un conjoint dans sa vie !

Elle semble aussi avoir plein d'autres qualités, mais vu le manque de temps que nous avions à notre disposition, j'ai dû abréger mes séances d'explorations.

Pour une autre fois probablement.

Nous nous sommes quittés tous les deux avec la promesse de remettre cela.

C'est à suivre.

Ah oui, et elle sentait aussi très bon. Miss Dior Chérie.

Tristan,

7 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est une blague ou quoi? J'ai écrit quelques commentaires ici, dont certains où je te remerciais de m'avoir initié aux bas de nylon, et je n'ai jamais eu d'invitation à diner. Pff...

Anonyme a dit…

Tristan, tu es inattendu, surprenant et passionné. Malgré le peu de courriels que nous avons échangés sur la vie, j’étais certes surprise de ton invitation, mais ayant accepté, j’avais aussi accepté ta philosophie et ton mode de vie. Cela ne veut pas pour autant dire que je mène ce type de vie, mais ton ouverture m’a fait réaliser à quel point le bonheur c’est à soi qu’on le doit et nul autre. Je suis très heureuse d’avoir rencontré l’homme derrière le blogue, je suis d’autant plus heureuse de voir que tu existes vraiment!
Martine

revedesucre a dit…

Bonjour M. Tristan j'aimerais savoir si vous recevez mes messages??

Merci;) revedesucre

A. a dit…

MOUHAHAHAHA...
Je me marre !
J'adooooore, comme c'est marrant de voir toutes ces femmes jalouses ou envieuses !
Défois il suffit de peu de chose pour un déclic et bien j'espere que vous avez passé un agreable moment et qu'il y en aura peut etre d'autre par la suite !!!
Bon sinon Domenica elle devient quoi ?
Je m'inquiete moi :-)

revedesucre a dit…

Ma chère Martine Wow, tu sais que tu as eu un privilège d'avoir rencontré Tristan. Je crois qu'il y'a beaucoup de monde ici qui aimerais être a ta place..... On ne se le cachera pas Tristan nous fait fantasmer sur un monde tout t'a fait excitant et passionnant même si parfois on n'a du mal à croire à ses histoires de sauteur de clôture qui n'est pas à la porter de chacun de nous. Voilà pourquoi nous revenons jour apres jours lire c'est billets doux mais parfois oh! que pervers.

Alors ,je ne pourrais que te dire Saisis ta chance ma belle!!!

revedesucre :)

Ludie a dit…

Oui, Martine est bien chanceuse...
:-D

Anonyme a dit…

Me voilà tombé sur ton blog toute à fait par hassard. Je recherchais la mention motel et sieste sur google. Je vais sûrement revenir :)

Marie-Josée

Archives du blog

Membres