lundi 30 mai 2011

Rencontre avec la lectrice Martine et paroles de mon planificateur financier.

Tel que prévu, avait lieu vendredi soir dernier, un petit 5 à 7 avec la très séduisante lectrice Martine.

Étant une résidente de la rive-nord de Montréal, j’avais préféré faciliter la vie de cette charmante comptable et lui donner rendez-vous au Trois Brasseurs de Laval.

Cet établissement licencié est vraiment approprié pour les petites rencontres extra-conjugales sans tracas. La bière, brassée sur place, ainsi que les hors-d’oeuvre, sont délicieux et sans prétentions. L’ambiance est cool, on s’y sent bien. Et le plus important, on ne s’y ruine pas !

Martine a fait son apparition dans ce resto-bar vêtu de son plus beau sourire, d’une jupe beige, d’un petit chemisier blanc et de magnifiques escarpins noir. Le parfait petit look BCBG des femmes d’affaires que j’affectionne tant !

Évidemment, je n’ai pu m’empêcher d’admirer ses ongles d’orteils peints couleur framboise ainsi que ses magnifiques mains qui de toute évidence brillaient dans la même teinte. Cela sentait la pédicure et la manucure fraîchement faite...Hummm

Même si ce n’était pas le cas, je me suis permis de croire qu’elle s’était arrêtée par son esthéticienne spécialement pour notre petite rencontre. J’aime trop fantasmer à l’idée qu’une femme se fasse belle et irrésistible rien que pour moi. Cela m’excite et me procure d’agréable sensations dans le Joe Boxer.

Une fois bien installés sur nos tabourets respectifs, j’en ai profité pleinement pour admirer ses magnifiques jambes bronzées, ses orteils fraîchement peints et son décolleté plus que plongeant. J’ai toujours la mauvaise habitude de me rincer généreusement l’oeil lorsque j’ai la chance d’être en compagnie d’une très belle femme. Et en ce vendredi soir, je n’ai pas fait exception à la règle.

Nous nous sommes commandés deux grosses pintes de houblon bien fraîches. Je dois dire que la bière à cet endroit est vraiment bonne. Était-ce parce que j’étais en agréable compagnie ? Hummmm bonne question.

Nous avons discuté de choses vraiment sérieuses et profondes... Sexualité, motel, bas de nylon, porte-jarretelles, pneus d’hiver, voitures sport, course à pied, voyages en Amérique du sud et bisexualité.

Cela ne m’a pas tellement pris de temps à réaliser que cette chère Martine et moi avons plusieurs points en communs. Je buvais ses paroles autant que j’avalais à grande gorgée ma bière ambrée.

À ma grande surprise, je me suis dévoilé beaucoup plus que j’ai l’habitude de faire dans ce genre de rencontre pré-motel. Je crois que cela était du à l’ambiance, à sa grande capacité d’écoute ainsi qu’à l’ingurgitation trop rapide de cette trop savoureuse cervoise...

Je ne sais plus trop de quoi nous discutions, mais à un moment donné, cette chère comptable m’a subtilement laissé entendre qu’elle ne dirait pas non à aller terminer la soirée au Motel Idéal situé non loin de là sur le boulevard Labelle à Laval.

Ouffff !!

Cependant, j’ai fais semblant de ne pas trop décoder ce petit message subliminal qu’elle m’a envoyé au travers les branches. Héhéhéhéhé.

Mais c’est mal connaître Martine, car elle est revenue à la charge de plus belle avec, cette fois-ci, beaucoup moins de subtilité... Difficile pour moi donc de me défiler.

Re-Ouffff.

J’avais là une superbe femme, à la poitrine hyper généreuse, aux jambes bronzées, aux ongles couleur framboise et à la libido en feu. Laissez-moi vous dire que ce scénario commençait à provoquer en moi des chatouillements assez intenses et de l’activité au fond de mon Joe Boxer.

Je sentais quelque chose de particulier dans son regard. Du désir, de l’envie, de la nervosité et de l’appréhension.
Cette femme était sur le bord d’aller tromper son conjoint ... Ce n’était pas n’importe quoi.

Cependant, j’ai du trouver une façon galante et classe de repousser ses avances car en ce vendredi soir, le temps jouait contre moi.
Disons que les vendredi ne sont pas les soirées idéales pour m’adonner à des activités de sautage de clôture. Et malgré les envies de Martine, cela n’y changeait rien.

Évidemment, j’ai senti en elle une certaine déception, mais en parfaite future femme infidèle qu’elle semble vouloir devenir, Martine a agi avec classe et doigté.

Nous avons donc quitté les Trois Brasseurs chacun de notre côté avec une énorme envie sexuelle de refoulée au fond de nos trippes.

Cela ne fait qu’ajouter au plaisir.

Vous me connaissez, j’aime la séduction et j’adore trop prendre le temps de désirer follement une femme.

Désir, désir et désir !!

J’espère seulement que la belle Martine ne sera pas trop refroidie ?
Vous savez, jouer avec les limites d’une femme de la sorte peut soit l’éteindre complètement ou soit l’allumer !

Mais c’est des risques que j’assume pleinement.

Et comme me disait mon planificateur financier la semaine dernière : «Il faut arrêter de voir à court terme, il faut regarder le rendement de ses placements sur une plus longue période...»

Est-ce que cela s’appliquerait aussi dans le merveilleux monde des activités extra-conjugales ?

Bonne journée.



7 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que ça la refroidirait. Si on désire quelqu'un, on n'aura de répit que si on le conquit !!
Du moins, cd'est en ce qui me concerne !!
ça n'empêche que j'aurait senti quand même une petite déception et ma fierté touchée :(
Bref, vivement le prochain épisode :)
MB :)

Anonyme a dit…

Je crois pas que tu l'ai éteinte, au contraire, cette lectrice doit connaître ta façon de fonctionner. Je crois que au contraire tu l'as plus qu'allumer et que tu vas passer au cash (dans le bon sens tu terme) la prochaine fois que vous allez vous voir.
tk j'espère pour toi!

Anonyme a dit…

Crois moi, pour être passé par là et avoir satisfait ses désires et non les miens, si tu vois c'que j'veux dire, tu es loin de l'avoir éteinte, tu as plutôt jetté de l'huile sur le feu!!! ;)

La_Cristina a dit…

Bien quoi, elle s'imaginait pas quand même que vous alliez finir la soirée à peinturer de la céramique au café du coin...
Ah bien regarde le Tristan, il fait un post quelques jours avant disant qu'il était prêt, les couilles rasées, tout frais, tout propre et lorsqu'elle lui fait des avances, il recule...
Pas pour être méchante, mais elle va te le remettre ce coup là, regarde là venir!!!
Elle s'essaie deux fois plutôt qu'une, penses-tu vraiment qu'elle va l'oublier et te désirer encore plus?

Seule elle pourra vraiment te le dire...

Alors Bello, as-tu envie d'aller prendre une petite ambrée à cet endroit?

La Cristina

Bello a dit…

Tout comme la cristina, je crois que tu auras peut être raté ton coup...

Vois-tu on parle d'une première tentative de sautage de clôture. Clairement Martine aura mis le temps nécessaire à penser à cela et ce sera dit, GO! Mais là le tout est tombé à l'eau. C'est comme sauté en bongi. On saute ou pas. Si on redescend l'échelle, c'est fini, on y retournera jamais.

Il ne faut pas négliger la portée d'une telle action. Cela va l'encontre de nos valeurs judéo-chrétiennes profondes. Il faut assumer le geste et ses conséquences. C'est difficile à intégrer pour bien des gens. Tu n'as qu'à voir les divers commentaires que te reçois ici.

Quant à une bière, je suis un amateur. Une ambrée! évidemment et même un peu plus foncé ;-) Donc je suis disponible en tout temps! ou presque....

quelle vie de fou actuellement. j'ai l'impression de ne pas avoir une minute à moi.

Priscilla a dit…

Moi si j'étais Martine.. je te rappellerais pas ... Si je drague et l'ambiance est vraiment hot et tout est parfait et hop je me fais dire non .. oufffff bye mon homme , pas de prochaine fois !

A. a dit…

Bizard, elle apparait sur ton blog.. Elle commente et là tous le monde se demande sa reaction et reclame sa presence et Madame n'est plus là.......
Timide la Martine ? :-)

Moi je ne suis pas d'accord il est resté classe le Tristan, c'est pas un célibataire il ne faut pas l'oublier c'etait pas prevu au programme et peut etre que le temps est passé trop vite en la charmant compragnie de Martine alors plus trop de temps pour jouer !!! Mais ce n'est que partie remise..
Il faut savoir est comprehensif sinon c'est clair que ça e sert à rien de se lancer dans l'infidélité si on est pas capable de comprendre que défois ce n'est pas toujours possible !!!

Mais sicerement vu comment tu as décris votre rendez vous et ces relances de moins en moins subtile elle reviendra..

Quand un homme nous obsede on revient toutes c'est comme ça...

Archives du blog

Membres