dimanche 8 mai 2011

Bas auto-fixant de la fête des mères, mariage de Danika et mon statut d'homme marié.

J'aime trop recevoir une photo de ma belle maitresse adorée en cette fête des mères.

Une photo prise par son mari, dans un restaurant italien quelque part à Montréal.

Sur ce cliché, ma belle turinoise, tire légèrement sur sa jupe pour dévoiler ses belles jambes nylonées, mais surtout pour afficher la bande de ses bas auto-fixants filodoro.

Lorsque j'ai pris connaissance de cette magnifique image en fin d'après-midi aujourd'hui, j'ai instantanément eu une érection du tonnerre. (Et des centaines d'idées perverses m'ont aussi traversé l'esprit)

Ouffff.

Mais le plus comique là-dedans, c'est que son conjoint, lorsqu'il a fait cette photo, croyait que Domenica lui offrait cette prise de vue sexy rien que pour lui.

Il ne se doutait pas un instant, que, quelque part, il y aurait un autre homme, qui aurait le plaisir de se rincer l'oeil avec cette photo.

Héhéhéhéhé.

J'aime trop ma vie d'homme infidèle.


------------------------------------------


J'ai décidé de ne pas aller au mariage de mon ancienne collègue Danika.

Malgré que je sois un pervers de la pire espèce et un mec qui ne respecte pas trop les valeurs que la société nous impose, j'ai l'impression de ne pas avoir ma place à cet évènement.

Ma relation particulière avec Danika, malgré que je n'ai jamais eu la chance de lui faire l'amour, a toujours nagé dans une sorte d'ambiguïté pas tellement saine.

Je me vois mal me présenter à cette cérémonie accompagné de mon épouse.

Je sais, vous dites que cela n'a aucun rapport, mais dans mon cas oui.

Et dites-vous bien que je suis très heureux que Danika convole en juste noce. Plus que heureux.

Cela veut maintenant dire que je vais pouvoir enfin tenter ma chance avec cette plantureuse ex-collègue.

Parce que voyez-vous, je trouve les femmes mariées tellement séduisantes et attirantes...

-----------------------------------

Pour demeurer dans le sujet du mariage, que diriez-vous si votre humble serviteur se séparait de son épouse ?

Est-ce que mon blogue aurait toujours sa raison d'être ?

Devrais-je faire semblant de toujours entretenir une relation amoureuse avec ma conjointe afin d'assurer la crédibilité de ce site ?

Pourrais-je continuer d'écrire des billets sur ma vie d'homme marié tout en camouflant ma vraie situation de couple ?

Ou devrais-je être honnête avec moi même et avec ceux qui lisent mon blogue et dévoiler mon nouveau statut matrimonial ?

Qu'en pensez-vous ?

Probablement qu'en devenant célibataire, je perdrai une certaine fraîcheur et verrai mon lectorat fondre comme neige au soleil.

Mais vous savez, nous les infidèles de ce monde, nous sommes des pros pour monter de toutes pièces des histoires tordues et ficeler des récits crédibles aux gens de notre entourage.

Alors, je pense que j'arriverai à vous berner et vous n'y verriez que du feu si ma vie de couple devait changer radicalement...

Cependant, n'allez surtout pas croire que je suis sur le point de me séparer d'avec ma belle Chantal, au contraire. C'est l'amour fou et enflammé ces jours-ci.

Mais vous savez, un gars marié, infidèle et heureux de l'être n'est jamais 100 % à l'abri d'une catastrophe familiale. Il suffit d'un petit détail anodin et hop, le tout s'écroule.

Je touche du bois.

Mais ce soir, je ne toucherais pas que du bois.

Je vais aussi m'astiquer la verge en regardant la photo des jambes nylonnées de ma belle Domenica.


Bonne soirée,

Tristan,

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Allez Tristan, montre nous ces bas auto-fixants, elle n'en saura rien! Vraiment bon quand tu parles de son mari qui a pris ce cliché! Bahh t'en sais quoi, elle essayait peut-être de l'allumer?
Ah oui, ça fait deux fois que tu nous ramènes ton histoire de célibat et de raison d'être du blogue ... Où veux tu en venir si tu ne te sépares pas? Ouais t'as raison, il y a trop de gens qui nous en passent... Et non faut pas tout croire! Surtout quand ça semble trop irréel. Trop beau pour être vrai: la venue du web a créé cela. Se créer sa propre histoire pour se faire une vie ou du moins y croire.

Martine

Anonyme a dit…

en te lisant j'ai beaucoup de mal à croire que tu puisses être vraiment un homme marié et comblé....Si tel est vraiment le cas , tu es une exception...
en tout cas, pas facile de vivre comme tu le fais dans un monde ou l'infidélité n'est pas la norme...
Elyse

Anonyme a dit…

il est vrai que cela ressemble à un gros fantasme, à lire tous les posts;
une bien belle invention, qui semble malgré tout avoir ses lecteurs et lectrices.

Somme toute, ce que tout le monde cherche ici ou là c'est de s'évader, rêver, fasntasmer, non ? Tristan le fait, malgré que tout soit clairement trop beau pour être vrai...quoique !

vous en pensez quoi Martine & elyse ?

Ralph

Anonyme a dit…

Il y aura toujours des sceptiques. Et ils sont toujours confondus...

En fait à chacun sa réalité. Celle des autres nous semblent toujours invraisemblables quand elles n'entrent pas dans notre propre réalité. Pourtant chacun vie sa vie en fonction de ses propres limites, de ses propres désirs, de ses propres valeurs. Je peux accepter que ce que raconte Tristan peut exister vivant moi-même des expériences semblables. Elles sont différentes mais pourraient certainement s'avérer incroyable à d'autres n'ayant pas ce degré de liberté.

Toutefois comme dit Ralph, pourquoi ne pas simplement s'évader et rêver. Et qui sait cela pourrait amener certains d'entre-vous à s'évader pour le vrai. Vous verrez que ça ne fait pas mal, bien au contraire...

Anonyme a dit…

J’appuie dans vos propos, presque à 100%.
Martine, certes cette plate forme électronique anonyme permet de se réinventer, une forme de thérapie quoi. Je « follow » Tristan depuis toujours et je fais souvent 1+1=2 dans ce qu’il dit. Faites comme moi, faites le lien dans ses écrits, tout semble se tenir, du moins il les romance ses écrits et cela semble réel, ce n’est pas le cas de tous les bloggeurs donc 1+1 ne fonctionne plus. Certains bloggeurs ont des histoires simplement irréelles, ils semblent davantage vouloir gagner en popularité que s’exprimer sur leurs fantasmes ou leur vécu romancé.
Elyse, Ralph : non pas facile vivre dans un tel monde, il nous raconte sûrement quelques salades dans ses récits le Tristan, peu importe qu’il soit heureux ou pas, c’est à travers ces histoires qu’on aime le lire. Et ses histoires se tiennent. Et oui, ces histoires peuvent refléter une certaine réalité, aussi incroyables qu’elles puissent paraître, à chacun de rentrer dans ce monde et ils verront que c’est possible.
Mais comme il dit si bien ce Tristan : un petit détail et tout bascule, donc c’est certain qu’il falsifie des détails. Une facture oubliée dans une poche, une erreur dans les alibis, une odeur, trop de détails auxquels il faut faire attention.  Je ne comprendrai jamais les gens qui s’affichent en photos, même si on ne voit pas le visage, on reconnaît très facilement un corps, surtout si tu es marié depuis plusieurs années.
Ceci étant dit, Tristan, pour le respect de Domenica, tu ne devrais afficher aucune photo d’elle. Non Martine, je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point.

Cristina

Anonyme a dit…

Comme je suis nouvelle lectrice arrivée ici par hazard à travers un autre blogue , je n'ai pas lu tous les billets mais je crois maintenant(après en avoir lu un peu plus) que tristan est célibataire ....non ton célibat ne me dérange pas au contraire...ton récit n'est que plus intéréssant...
Elyse

Rachel a dit…

Comment savoir si ce qu'il dit est vrai? pratiquement impossible. mais au fond, qu'importe? dès que quelque chose est pensé, écrit, lu, ça devient de la fiction. Que ce Tristan ai vraiment ce mode de vie ou non, ce qu'il nous raconte touche le domaine de la fiction. Comme un film, ou un livre. Jamais nous, lecteurs, nous aurons une conscience réelle de toutes les aventures que Tristan raconte. Nous ne pouvons être que d'humbles lecteurs, ou encore, que de "fictionnels" témoins.

Anonyme a dit…

Ce cher tristan, peut même s'inventer des lecteurs et lectrices, des jacques, paul, Nina ou Martine pour tous vous faire saliver encore plus, et rendre encore plus crédibles ses récits, ou il va mixer ses rêves et fanstames, les votres, et ses cyber-lecteurs,

un vrai cyber monde à lui tout seul

les photos de sa belle italienne, me semble tout bonnement fausses et/ou tirés d'un vieux magazine de charme

Mais finalement tou le monde y trouve son compte, il fanstasme en vous racontant tout ça et en sachant que vous fantasmez en le lisant, la boucle est bouclée !!


Ralph

Anonyme a dit…

Comme pas mal de lecteurs ici, je ne sais pas si tout ce qu'il dit est vrai ou non, mais peu importe. J'aime le lire, je trouve ses textes bien écrit et sexy.

Il tente de briser le tabout de l'infidélité et ça peu être bien. Qu'on soie ou non en accord avec sa vie d'infidèle ou non, il nous raconte de belles aventure qui nous permettent de nous évader.

Même si parfois tout nous semble être trop beau pour être vrai, il faut penser que tout est dans le choix des mots et de la construction de phrases pour nous le raconter. Une simple aventure à l'épicerie peu devenir chaude si on le raconte avec de jolis mots et une belle formulation de phrase.

Lénie

Archives du blog

Membres