dimanche 17 avril 2011

Visite au salon de massage avec ma belle maîtresse - Partie 3 de 3

Avec quelques jours de retard voici donc la suite de cette superbe séance de massothérapie dans ce Spa magique.


Aussitôt sortis du bain tourbillon, nous nous sommes mutuellement asséchés avec les serviettes fournies par Erika. Ma belle maîtresse a évidemment pris un malin plaisir a s’assurer que ma verge et mes testicules étaient bien sèches.
Étant donné son obstination à focaliser sur cette zone, je la soupçonnais de vouloir m’exciter d’avantage... Elle a très bien réussi.

Notre thérapeute a gentiment suggéré de laisser Domenica s’installer sur la table afin que nos mains puissent la masser en premier. Je n’avais aucune objection.

Vous auriez du voir l’aisance avec laquelle Erika a immédiatement badigeonné les fesses, les hanches, le dos et le derrière des cuisses de Domenica avec une huile à massage chaude. Le corps nu de ma douce luisait par cet excès de corps gras.

Par la suite, armée d’une sensualité animale, les mains de notre masseuse ont commencé à parcourir le corps de ma sexy voisine.

J’étais là, juste à côté, sans mots et figé, tel une statue grecque. Ce spectacle qui s’offrait à mes yeux était d’une beauté irréelle. Ces images tellement perverses provoquaient en moi une excitation sans précédent.

Pendant que Domenica savourait pleinement ses bons soins thérapeutiques, je n’ai pas pu faire autrement que d’approcher ma verge en érection de son visage. En parfait pervers que je suis, j’espérais secrètement qu’elle ai une envie soudaine de la dévorer.

Je n’ai pas eu à prier et espérer très longtemps, car en l’espace de trois secondes, ma turinoise adorée avait mon membre dur et bien gonflé au fond de sa bouche.

Étais-ce l’ambiance surréel de l’instant présent ou bien les talents oratoires divins de mon italienne, mais je dois dire que les quelques instants qu’a duré cette fellation, j’ai du avoir envie d’éjaculer au moins quatre ou cinq fois.
Mais, voulant profiter pleinement de chacune des minutes de cette séance, j’ai usé de tout les stratagèmes à ma disposition pour retarder au maximum mon orgasme.

Par conséquent, j’ai du évidemment passer à une autre position afin que Domenica «lache» ma verge !!

Je me suis donc positionné aux côtés de notre chère masso-thérapeute afin d’offrir un «quatre mains» à ma sexy voisine. Erika s’attardait principalement dans la zone dite érogène de Domenica tandis que moi, je me concentrais principalement sur le dos de ma douce.

Étant un pervers de la pire espèce, je ne pouvais m’empêcher d’admirer la beauté du corps de notre thérapeute. Mes yeux la dévoraient continuellement.

Évidemment, Erika s’en est aperçu et m’a demandé de venir la retrouver de l’autre côté de la table. Pendant de longues minutes, ses mains se baladaient entre la fente hyper chaude de Domenica et ma verge qui semblait devenir de plus en plus grosse.

Étant trop excité et surtout étant trop inspiré, j’ai décidé de monter sur la table pour aller sans attendre pénétrer Domenica par derrière.
Couchée sur son ventre, ma belle turinoise a légèrement remonté son joli derrière pour m’offrir une chatte anormalement humide.

Pendant que je m’enfonçais avec facilité au fond de ses entrailles, notre thérapeute s’est dirigée vers l’avant de la table pour aller masser les épaules et la nuque de Domenica.

La scène était ultra bandante. J’étais bien au fond de ma douce, je la cognais avec vigueur, et là, devant moi, il y avait cette déesse des spas qui me regardait avec un air coquin.

Domenica s’est par la suite mis à quatre pattes afin de se faire prendre avec plus de fermeté et aussi pour savourer à pleine bouche la généreuse poitrine de notre masseuse.

Imaginez la scène, mes mains sur les hanches de Domenica, je la pénètrais frénétiquement, pendant que ses mains et sa bouche s'occupaient des seins de notre sirène des bains tourbillons.

J’essayais autant que possible d’enregistrer toutes ces images au fond de ma tête, mais probablement que, du à un afflux de sang trop important vers ma verge, mon cerveau, mal irrigué, avait trop de difficulté à capter pleinement ces instants de pur bonheur.

Après ces longues minutes à honorer dignement ma belle maîtresse, les deux déesses m’ont alors proposé de m’étendre, à mon tour, sur la table à supplices.

Mes deux charmantes dames ont, à leur tour, déposé avec sensualité et générosité l’huile à massage chaude sur mon corps.

Je sentais plusieurs mains glisser sur mes fesses, mon dos et mes cuisses. Domenica s’est positionné vers l’avant de mon corps tandis que notre masseuse s’affairait à me procurer des soins intenses au niveaux des fessiers et de cette zone hyper érogène à la jonction des cuisses et des testicules.

J’étais tellement excité, bandé et inconfortable ! Pas évident d’être couché sur son ventre tout en ayant une énorme bosse qui pousse dans le bas du ventre.

Et là, par la suite, les deux femmes se sont rejoints au bout de la table afin de s’offrir en spectacle. Elles se sont mises à se caresser, se frotter et se donner mutuellement du plaisir.

Moi j’étais là, bouche-bée et immobile sur mon ventre. Cet excès de plaisir visuel me sidérait complètement. Je ne savais que trop faire.

Cependant, après quelques minutes à s’exhiber de la sorte, Erika m’a demandé de profiter pleinement de ce petit spectacle et même d'en profiter à ma guise.

J’ai alors déposé mes mains sur chacune des paires de fesses qui m’étaient offertes et j’ai caressé généreusement ces délicieux postérieurs. Je ne pouvais m’empêcher aussi d’admirer ces quatre majestueux tétons qui se frottaient les uns contre les autres. Wow.

Le temps filait à vive allure, et c’était maintenant l’heure d’offrir à mes deux comparses mon orgasme.

Pour ce faire, je me suis évidemment retourné sur mon dos pour ainsi dévoiler une verge hyper gonflée et tellement prête à laisser sortir ce jus orgasmique.

Après m’être bien positionné, notre sirène des spas ainsi que ma belle turinoise se sont mis à caresser habilement mes testicules, l’intérieures de mes cuisses et mon pénis bien dur.

Ces mains atrocement douces et imbibées d’huile à massage me procuraient un plaisir si intense. Je sentais mon éjaculation imminente. Mes couilles pompaient avec intensité ce liquide vers une délivrance heureuse.

Connaissant parfaitement mon point de non-retour, Domenica m’a gentiment demandé de quelle manière j’aimerais exploser.
Wow,,,, quelle délicatesse de sa part de s’inquiéter de la sorte.

Voulant profiter au maximum des deux déesses qui étaient là pour moi et pour mon plaisir, j’ai proposé, d’une voix éteinte et saccadée, de jouir au fond de la bouche de ma maîtresse adorée pendant qu’Erika me masturberait...

Les deux coquines complices m’ont regardé d’un regard pervers et ont acquiescé instantanément à ma demande.

Notre charmante thérapeute s’est donc mis à me masturber agilement. Quant à ma belle turinoise, elle ne s’est pas faite prier pour mettre en bouche mon gland hyper gonflé et bleuté.

Et là, je vous jure, je crois que j’ai vécu les moments les plus excitants de toute ma carrière d’homme infidèle. Le plaisir était tellement intense et profond. C’était divin, sublime et extraordinaire !

J’avais beau mettre en pratique tous mes trucs pas tellement nobles pour retarder au maximum mon éjaculation, ces traitements riches en perversités étaient les seuls maître à bord.

Rien ne pouvait empêcher mon pénis d’éjaculer de toute ses forces.

Après à peine quelques secondes de cet amalgame de caresses et de succions intenses, je me suis mis à exploser avec soulagement au fond de la bouche de ma belle turinoise.
Au même moment que les jets de sperme chaud qui sortait de ma verge, Erika caressait sensuellement mon pénis et mes couilles.
Les mouvements de notre thérapeute semblaient favoriser la transition de mon liquide vers le fond de la gorge de Domenica.

Mon orgasme fût violent, long et tellement exquis.

Domenica a bien entendu avalé chaque goutte de mon plaisir. L’intensité de mon éjaculation m’a semblé tellement puissante que j’avais l’impression que tous les muscles de mon corps se contractaient au même moment...

J’ai affiché mon plus beau sourire à ces deux déesses et ensuite essayé, en vain, de retrouver mes esprits.

Cette séance à ce Spa restera à tout jamais gravé dans ma mémoire.

Domenica m’a probablement offert le plus beau cadeau qu’un homme puisse espérer recevoir de toute sa vie.

Jamais je n’oublierais ces moments magiques.

Et surtout, il est plus que certain que je risque de me masturber des milliers de fois en remémorant ce voyage unique au paradis.

Merci Domenica,

T





5 commentaires:

A. a dit…

WAAAAAAAAAAAAAAW
je veux la même chose... En plus il y a quoi deux/trois mois mon amant m'a dis : "Je t'emmene dans un spa echangiste bientot" Direct je lui ais dis que non je ne voulais pas, que j'etais pas trop à l'aise...
Mais là, je vais l'appeler direct pour lui dire ouiiiiiiiiiii emmene moiiiiii.. ;-)
Oh et puis si je peux le faire rever un peu et lui proccurer autant de plaisir solitaire que tu vas en avoir, hop c'est cadeau ;-)
Et bien tu peux etre fier de toi avec ton recit plus qu'excitant tu vas realiser le reve d'un autre homme :-D
Alors c'est ça la solidarité masculine.......... ^^

Ludie a dit…

Et moi, et moi émois! En bonne Patronne du SPA, la mini caméra laissée incognito "pour la sécurité de mes employées" m'a tout rapporté!
Je confirme: l'huile chaude brillait délicieusement sur le dos, les reins, les divines fesses de la Belle Maîtresse...

Anonyme a dit…

Salut Tristant,

En tant que nouvelle lectrice de ton blog.. Je me posais simplement une petite question comme ça. Ne vois pas là un reproche ou quoi que ce soit, et je suis sure que je ne suis pt pas la première à te la poser: Si mettons tu apprenais que ton épouse elle aussi saute la cloture régulièrement, comment réagirais tu?

Anonyme a dit…

je veux savoir c est moi ce spa là !!

Naughty a dit…

Bonsoir Tristan,
Très excitant ton histoire! Merci de la partager... J'ai déjà vécu une expérience de spa coquin très semblable à la tienne avec mon amant et c'était en effet mémorable! Puis mon amant et moi avons tous deux expérimenté la même chose que toi: une sorte de difficulté cérébrale à retenir et enregistrer toutes les informations et sensations vécues! Un trop plein d'excitation? On a en a comme perdu des bouts! On se promet de recommencer un jour!

Archives du blog

Membres