mardi 26 avril 2011

Petite séance de rasage bien particulière,


Avant de partir pour le long week-end à Chicago, j’ai finalement été me faire raser les testicules par une charmante professionnelle.

Il y a longtemps que j’effectuais des démarches pour trouver une esthéticienne habile du rasoir et de ses mains.

Lorsque que l’on navigue sur le web, on se rend immédiatement compte que plusieurs «professionnelles» oeuvrent dans ce domaine. La plupart d’entre elles offrent le combo rasage-massage.

J’ai eu la chance de faire plusieurs appels, de poser mes questions de débutant et de finalement porter mon choix sur trois potentielles raseuses de pubis.

Une à Laval, une autre sur la rive-sud et une à Montréal.

Mon choix s’est arrêté sur l’esthéticienne ayant pignon sur rue dans la grande région métropolitaine.

Ses arguments de ventes m’ont convaincus. C’est à dire, soins professionnels et attentionnés, hygiène hyper rigoureuse et petit ensemble d’infirmière.

J’ai toujours eu un faible les dames en sarrau blanc et portant le petit nylon blanc assortis... Je trouve cela à la fois sexy et rassurant.

Il ne me restait plus qu’à prendre rendez-vous avec cette charmante dame.

------------------------------------------

Je me suis donc présenté à l’heure à l’adresse indiquée. Mon esthéticienne procure ses soins directement à partir d’une pièce à même son condo. Lorsqu’elle a ouvert la porte, j’ai immédiatement détourné mon regard vers ses jambes.
Et oui, elle portait des nylons blanc en dessous de son petit ensemble/sarrau d’infirmière.

La dame, âgée dans la mi-quarantaine environ, m’a accueillis d’un énorme sourire et m’a indiqué, avec son accent européen de la suivre vers la salle des soins.

Sans être nécessairement une top modèle de 22 ans, l’esthéticienne était malgré tout très charmante et sexy.

Une fois rendu dans la pièce spécialement aménagée, la thérapeute m’a expliqué en détails le déroulement de la séance.

J’ai donc été me doucher, question d’offrir des organes génitaux très propre à cette femme.

Je me suis ensuite étendu nu sur cette table recouvert d’un drap.

Je me sentais mi-excité, mi-craintif. Pas évident de laisser nos couilles et notre verge aux bons soins d’une parfaite étrangère munie d’un rasoir...

La première étape fut assez intéressante. Cette charmante dame a déposé une serviette humide et très chaude sur mes parties intimes. Selon elle, c’est nécessaire pour attendrir les poils et favoriser la coupe.

Elle avait une façon bien particulière de d’humecter ma verge et mes couilles. De plus, la chaleur presque insoutenable de la serviette provoquait en moi un début d’excitation.

Je me sentais bien, je relaxais tranquillement. Ma crainte et mon appréhension du départ faisait graduellement place à un sentiment de bien-être.

Par la suite, mon esthéticienne aux jambes voilées de nylon blanc a sensuellement procédé à l'épandage de la mousse à raser sur mon pubis, la base de ma verge et mes testicules.

C’est à cet instant que j’ai commencé à lui offrir un début d’érection...

Elle avait une manière tellement intéressante de badigeonner mes organes génitaux de crème à raser. Je la soupçonnais même de vouloir m’exciter d’avantage.
Et là, en parfait innocent que je suis, j’ai demandé à l’esthéticienne si cela était normal d’afficher un membre dur de la sorte.

«Oui, oui monsieur, pas de problème !» m’a t’elle répondu avec son charmant accent des pays de l’est.

Une fois la mousse bien étendue, madame l’infirmière a doucement débuté à passer la lame du rasoir sur mes testicules. La sensation me semblait plus que agréable. À vrai dire, il y avait quelque chose de hyper bandant dans le geste.

C’est surtout sa façon de manipuler mes bijoux de famille et mon pénis qui m’allumait le plus. Afin de faciliter l’accès à son rasoir, elle devait bouger ma verge d’un côté ou de l’autre, remonter mes testicules, les replacer et etc. Tous ces mouvements étaient évidemment fait avec délicatesse et sensualité.

Mon érection devenait de plus en plus insoutenable et évidente. Je sentais, bien malgré mes bonnes intentions, mes couilles pomper le sperme vers la sortie.

Mon esthéticienne continuait à bien astiquer le tout, à raser méticuleusement chaque petit recoin et à épandre encore un peu de mousse. Ses doigts mouillés essayaient tant bien que mal de retenir ma verge qui n’avait aucune intention de ramollir.

J’étais vraiment excité.

Une fois son «supplice» terminé, cette manipulatrice aux doigts de fée a pu commencé avec la portion rinçage et nettoyage de l’excédent de mousse. Avec une débarbouillette humide, elle s’est mise à caresser habilement mes organes. J’ai surtout apprécié le moment où elle s’est attardée à la base de ma verge. Hummm.

Quand le tout fût bien terminé et nettoyé, elle m’a proposé d’appliquer un gel hydratant sur ma peau.
En très professionnelle des soins de rasage qu’elle est, madame l’esthéticienne m’a mentionné que j’étais pour ressentir une énorme différence au niveau des sensations ... Oupps.

Et là, elle s’est mise à étendre un peu de ce corps gras sur mes couilles et ma verge. Avec ses deux mains, elle s’assurait de bien faire pénétrer tout cet hydratant dans chacune des pores de ma peau.

Mon plaisir était grandissant. Je sentais mon éjaculation imminente.

Et là, d’une petit voix, cette charmante infirmière m’a demandé si je ressentais une différence au niveau des sensations du fait que mes couilles soient parfaitement lisses et douces.

Avec une intonation à peine perceptible tant mon excitation prenait contrôle de mon corps, je lui ai murmuré :

«Oui,,,c’est tellement bon, mais de grâce, n’arrêtez pas immédiatement ce délicieux traitement, car mes testicules ont encore besoin de se faire hydrater...»

Madame l’esthéticienne m’a esquivé un timide sourire et, a par la suite, acquiescé à ma demande en rajoutant encore de ce précieux gel lubrifiant.
Mais cette fois-ci, elle a particulièrement porté attention à l’hydratation de mon pénis, et avec ces deux mains, elle s’est assurée de bien manipuler le tout.

Cet excès de traitements «professionnels» ont finalement eu raison de ma bonne conscience et j’ai du relâcher toute cette accumulation de plaisir qui s'engorgeait de plus en plus dans ma verge.

C’est avec un grand respire de soulagement que j’ai éjaculé de toute mes forces.

Ma thérapeute a continué les mouvements de va et viens pour bien vider mes testicules. Mon plaisir ne faisait que perdurer.

Par la suite, elle s’est empressée de bien nettoyer ce petit dégât que j’ai eu le plaisir de faire.

Je dois dire que j’ai vraiment apprécié ces soins particuliers. Et j’aime trop le fait d’avoir des couilles bien rasées. Ont dirait que cela donne du volume à ma verge ...

Héhéhéhé

J’ai déjà hâte que le poil repousse !

Bonne soirée.





5 commentaires:

A. a dit…

Pas de photo ? ;-)

Ludie a dit…

Ha! Ces filles de l' est , avec le savoir faire d'une mi-quarantaine, en bas blanc: tu as eu droit au TOP.
Très heureuse que tu aies "vraiment apprécié ces soins particuliers" parce que maintenant ce sont toutes les femmes autour de toi qui vont vraiment apprécier...^^
Alors, si c'était avant de partir, ça a déjà dû commencer à repousser. T'as vu cette sensation de scratch, entre tes boules et le tissus de ton joeboxer? Puis que tu es toujours attiré à mettre tes mains là dès que t'as une seconde où les gens te regardent pas?
J'ai adoré ton expression "ce petit dégât que j’ai eu le plaisir de faire" Trop mignon Tristan!
Vraiment, j'adore un homme qui sait "apprécié ces soins particuliers" parce qu'on imagine comme il doit bien prendre soin de sa maîtresse aussi.
J'imagine trèèèès bien aussi.
Bonne repouce, tu verras, ça va plus vite qu'on le croirait, des fois...

Priscilla a dit…

Quelle excuse tu dois donner à ta femme ?

Tristan Lavoie a dit…

Quelle excuse je dois donner à ma femme ?
héhéhéhéhé

Lorsque je suis revenu à la maison, j'ai immédiatement sauté dans la douche et sortis mon rasoir...

Mon épouse a évidemment cru que cet excès de douceur au niveau de mes testicules était le fruit de mon rasage...

T

Anonyme a dit…

humm je fantasme a te lire je recherche activement une dame comme ça moi aussi si tu veux bien partage merci
divemaster223@hotmail.com

Archives du blog

Membres