jeudi 3 mars 2011

Souvenirs nylonées d'une petite rencontre coquine

Voici quelques images des merveilleuses jambes nylonées de ma belle Domenica.

Cette séance photo n'a pas été vraiment réussie.

À peine quelques clichés ont pu être pris.

La sensualité qui se dégageait de chacun des mouvements de ma belle italienne provoquait en moi un flux gigantesque de désir.

J'avais à peine quelques photos d'inscrites au compteur de ma Nikon, que déjà, ma verge manifestait violemment l'envie de se frotter contre ce nylon soyeux qui recouvrait les sublimes jambes de madame ma voisine.

En parfait photographe que ne je ne suis pas, j'ai déposé ma caméra, enlever mon jeans Parasuco et frotter tout doucement mon membre dur sur ce voile noir.

Déjà, quelques gouttes pré-éjaculatoire perlaient délicatement du bout de mon gland.

J'adore tellement laisser mon empreinte de la sorte sur certaine partie du corps de ma belle turinoise.

Tant qu'à elle, elle prenait un malin plaisir à bouger son corps avec un grâce féline.
De plus, elle en profitait également pour effleurer mon pénis avec ses douces mains.

Cet excès de sensualité, de perversité et de nylon ont bien entendu provoqué en moi une réaction perverse incontrôlable.

Je n'avais qu'une envie...

Asperger ses jambes de ma semence chaude.

Assise sur le rebord du lit, Domenica n'a eu qu'à caresser délicatement mes testicules tout en masturbant habilement ma verge pour que j'éjacule de toute mes forces sur ses cuisses...

Je revois encore avec bonheur les images de ces nombreuses gouttes blanchâtres imbiber subtilement son nylon noir ...

Rien de plus merveilleux sur la planète terre que d'avoir dans sa vie une femme qui peut me faire vivre les plus belles perversités !!!

Une épouse parfaite, deux garçons merveilleux, un travail stimulant, et comme bonus, une maîtresse coquine, intelligente et portes-jarretelles qui vient ajouter quelques savoureuses cerises sur le magnifique sundae qu'est ma vie.

Bonne journée,















3 commentaires:

Ludie a dit…

Mais quel coquin Tristan! Danis est là dans mon dos; Il jubile. Il m' a appelée et tout fait arrêter pour voir ça: "Ça ne pouvait pas attendre!"
Il veut m'acheter les mêmes collants, "mais plutôt ceux avec une ouverture réservée"...
Tu vois où?
Et en plus que je peigne au pinceau de soie mes petites orteilles en rouge maintenant à cause de toi!
Non mais où on va?

Anonyme a dit…

Hello Tristan, je vois que tu as laissé ta belle italienne sur le lit. Pour encore mieux apprécier ses sculpturales jambes,
Prendre des clichés alors qu'elle est debout dos a toi
Afin que ses mollets et ses cuisses prennent leur formes galbées et ciselées

Bien a toi
Marc fervent adorateur

A. a dit…

WAW, subliiiiime..
Rien à lui envier à part cette magnifique poitrine (moi le bon Dieu m'a oublié sur ce coup là :-S mais bon heureusement que je vais bientot reparer cette erreur ^^) Surtout si c'est naturel !!!
Toujours aussi agreable de te lire mon cher Tristan...

Archives du blog

Membres