jeudi 10 mars 2011

J'aime les femmes qui sont ultra femmes et les soirée jazz en portes-jaretelles

Rien de plus bandants, stimulant et déstabilisant qu'une femme qui sait être femme, qui est femme et qui se comporte en femme...

La beauté féminine est ce qui a de plus divin au monde.

Rien ne pourra jamais égaler les courbes voluptueuses, le décolleté plongeant, les belles jambes nylonnées, la superbe chevelure, la nuque dégagée, la bouche pulpeuse, les beaux orteils peints et la démarche féline d'une magnifique femme.

Il n'y a pas un paysage, un oeuvre d'art ou même un coucher de soleil qui pourra se vanter un jour d'avoir pu rivaliser avec la luxuriante splendeur féminine.

Et imaginez, si en plus, une des représentantes de cette race sublime, se propose de m'accompagner, en ce samedi soir, à un spectacle de jazz...


Alors là, avouez que c'est le bonheur total !!

----------------------------------------

J'ai même eu le culot de mentionner à ma belle turinoise que pour cette sortie spéciale, qu'elle devait absolument se vêtir de façon hyper féminine.

Évidemment, j'ai pris bien soin de lui dire de ne pas oublier le porte-jaretelles et les filodoro noirs ultra fin.

En parfaite maîtresse qu'elle est, elle m'a répondu que je risque de ne pas être déçus et que j'étais même pour baver de désir .... (je bave déjà !!)

Ouffff !!

L'idée de me présenter à une soirée, et un samedi soir en plus, avec à mes bras une méga belle et sexy italienne à de quoi me rendre vraiment fébrile et tellement joyeux. C'est fou.

J'appréhende tellement cette soirée.

Je l'imagine splendide, sublime, pétillante et toute en beauté.

J'imagine ses genoux et le début de ses cuisses...

J'imagine ma main se glisser futilement sur ses jambes.

J'imagine la douceur de ses nylons.

J'imagine son odeur se frayer délicatement un chemin vers mes narines.

J'imagine cette situation troublante où les sonorités jazzy s'entremêleront avec notre désir de plus en plus envahissant.

Ouffff....

Mais c'est pas tout ! Ma perversité légendaire me fait même jusqu'à imaginer ma belle voisine allez se magasiner sa nouvelle lingerie demain sur son heure de diner...

Je l'imagine déposer sur le comptoir-caisse de La Vie En Rose son nouveau porte-jaretelles noir, la culotte assortis et un délicieux soutien-gorge.

Je l'imagine chez elle, ce samedi, enfiler ses filodoro et s'habiller incognito, sans que son conjoint se doute de rien,,,

Je l'imagine se parfumer avec sa nouvelle Eau de Toilette Prada.

Je l'imagine retoucher son maquillage avant de quitter.

Je l'imagine.

Je l'imagine tellement qu'au moment où j'écris ces lignes, une énorme érection prend place dans mon Joe Boxer.

--------------------------------------

C'est probablement la première fois que je me permet de sortir de la sorte un samedi soir.

Disons que c'est vraiment pas, mais pas du tout, dans mes habitudes de m'adonner à des activités extra-conjugales le week-end.

Pour arriver à me libérer de la sorte et ainsi pouvoir profiter d'une belle soirée avec ma déesse italienne, il a fallu que j'use de stratagèmes très efficaces.

Vous comprendrez que je ne dévoilerais pas les détails de mon alibi en béton pour des raisons de sécurité nationale ... (ouais, ouais...), mais disons que cela est d'une crédibilité pratiquement infaillible.

Sur ce, je vous souhaite bonne nuit, moi je vais aller rêver aux nouveaux portes-jaretelles de ma douce Domenica !

Tristan,






2 commentaires:

Mariposa a dit…

en esperant que c'est pas le show de Jordan Officer...

Parce que j'ai reçu des billets au boulot.


See you there, then!

Ludie a dit…

waw, ce serait chaud!
Ou ce le fût?
**°**

Archives du blog

Membres