lundi 28 février 2011

Les trucs du métier dans ce merveilleux monde de la drague adultère.


Aujourd’hui, suite à de très nombreuses demandes de la part de confrères sauteur de clôtures, je vais partager avec vous mes quelques trucs du métier concernant la drague.

Pas des techniques de flirt habituelles ! Non, des astuces spécialement développées pour nous les hommes mariés, à la recherche de la maîtresse idéale (et elle aussi mariée !!)

Évidemment, comme tout le reste de mes écrits, cela n’a vraiment rien de très scientifique et fait presque parti de la catégorie du n’importe quoi !


Ma règle de base numéro un dans ce merveilleux monde de la drague adultère est celle de la transparence.

Ne jamais cacher le fait que vous êtes marié. C’est la pire erreur à faire. Mentir sur sa situation matrimoniale risquerait de vous mettre dans des situations très embarrassantes et au dénouement presque suicidaire.

De toute façon, dites-vous bien qu’il y aura toujours une quantité phénoménale de belles femmes, qui seront mystérieusement attirées sexuellement, par nous les hommes portant une alliance… (héhéhéhé)

L’autre règle importante à suivre lors de vos activités de séduction est de toujours protéger vos arrières.

Vous devez en tout temps faire preuve de subtilité tout en employant au maximum des sous-entendus lors de vos premières tentatives.

Il faut que vous évitiez à tout prix de passer pour le pire coureur de jupons de votre entourage. Aucune femme mariée n’a envie de tomber dans les pièges d’un homme à la réputation peu enviable. Elles doivent en tout temps avoir l’impression que vous allez vivre avec elle votre première aventure extra-conjugale.

Un autre point important à établir rapidement, ce sont les intentions cachées de la déesse que vous essayez de séduire. Il faut trouver une façon de découvrir si, elle aussi, elle se sent prête à sauter la clôture.

Évidemment il ne faut pas lui demander directement.

Mon truc : La faire parler. Lui poser des tas de questions et l’écouter attentivement.
Une femme intelligente arrivera toujours à faire passer son message. Peu importe la manière et le type de langage, elle va réussir à transmettre ses envies.

Aussi, ce que j’aime faire, dès le départ, c’est moi aussi envoyer une sorte de message, ou plutôt, un genre de question, à la manière que l’on lance un appât à la pêche.

J’utilise, de façon générale, cette technique :

Lorsque je suis en compagnie d’une potentielle maîtresse, j’essaye de parler de quelques filles mignonnes de notre environnement immédiat.
Je prends la peine d’en choisir au moins une célibataire et au moins une en couple. Et là, je lâche ma super phrase :

« Tu sais, Madame X (la célibataire) est très jolie, mais je préfère de loin Madame Y (la mariée), parce que vois-tu, avec une fille comme elle (Madame Y, la mariée), je suis certain de ne pas recevoir d’appel compromettant les week-ends … »

Je vous jure, avec une phrase de ce type, vous venez d’établir, de façon très subtile, que vous recherchez une aventure torride, avec une femme engagée, mais que vous voulez garder votre relation amoureuse actuelle intacte et bien au chaud !

Sur le coup, et de façon générale, votre future maîtresse ne réagira pas. Elle restera indifférente à tous ces signaux. Cependant, soyez assuré, que si elle est le moindrement intéressée à vous, elle refera surface très rapidement.

Par la suite, dès que vous sentez qu’une certaine complicité s’est installée entre vous et madame votre future maîtresse, vous pouvez passer à l’étape suivante; c'est-à-dire la déstabiliser.

Il faut que vous soyez attentif et à l’affût afin de trouver quelque chose qui pourra la marquer et la faire sortir de sa zone de confort. En quelques mots, elle doit être brassée.

Une femme mariée vit dans un monde empreint de routine. Ses journées sont planifiées au quart de tour. Elle a d’enfouie au fond d’elle ce besoin de nouveautés, de fraîcheur, d’escapades et de bouleversement sentimentaux.

Lorsqu’elle rentre chez elle le soir, elle doit réaliser que quelque chose de particulier vient de lui arriver. Quelque chose de beau, de différent et de mémorable. Vous devez être celui qui lui apportera cette nouvelle dimension sur un plateau d’argent.

J’aimerais vous dire un truc infaillible, mais, dites-vous bien que chaque fille est unique. À vous de trouvez !

C’est un peu comme aller à la chasse aux prédateurs; il faut vraiment être attentif à tous les signaux, apercevoir et analyser toutes les pistes et être prêt à faire feu rapidement lorsque la proie sera à découvert …

Une fois que votre potentielle a été déstabilisée, j’aime bien faire évoluer mes activités de séduction vers le chemin de la confiance. Pour ce faire, j’essaye de partager un petit secret avec ma future déesse de l’amour.


Rien de tel que des belles confidences intimes et juteuses. Cela a pour effet d’augmenter le sentiment d’attachement qu’elles peuvent ressentir pour nous.

Par la suite, je vous suggère d’écoutez vos feelings. Habituellement, notre petite voix intérieure dit toujours vrai, même si nous ne voulons pas toujours l’écouter.

Si au fond de vous, vous sentez que c’est dans la poche,,, alors foncez. Faites un premier pas pervers et sensuel vers cette femme.

Osez quelque chose de différent.

Habituellement, on essaye toujours d’embrassez la fille afin de sceller l’issue de notre match de séduction. Dans mon cas, je vise autre chose.

Avec ma belle Domenica, j’ai passé mes mains sur ses belles cuisses nylonées. J’ai caressé avec passion et sans subtilités ses jambes voilées de nylon noir soyeux. Ce fût mémorable et bandant.

POINTS IMPORTANTS :
  • Ne jamais parler en mal de votre épouse.

  • Ne jamais trop insister dans votre démarche et dans votre flirt. Si vous ressentez une certaine réticence de la part de votre proie, reculez ! Vous êtes un homme marié après tout.

  • Évitez les jeux de séduction via la messagerie texte. Trop risqués. Utilisez les bonnes vieilles méthodes qui ont fait leur preuves à travers les époques : Un magnifique sourire, un appel téléphonique et un petit geste coquin.

  • Comme tout bon chasseur, il faut se concentrer que sur une proie à la fois. Cependant, si votre gibier vous glisse entre les mains, évitez de vous acharner et partez la recherche de nouvelles pistes fraiches.

  • Continuez d’avoir une vie palpitante, passionnante et excitante. Ne pas modifier votre train de vie pour une future maîtresse. Votre relation extra-conjugale ne doit pas remplir votre vie. Elle doit l’agrémenter.

Et, finalement : amusez-vous, baisez, caresser du nylon, asperger ces belles poitrines de votre sperme chaud et éclatez-vous. La vie est trop courte, alors il faut en profiter au max !


Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres