mardi 8 février 2011

La maitresse parfaite ,,, à quelques pas de l'épouse parfaite !

Ces jours-ci quelques fantasmes coquins envahissent ma tête, et par le fait même mon Joe Boxer.

Et c’est un peu la faute de cette chère Domenica.

Voyez-vous, en plus d’être une championne mondiale de la fellation et d’avoir un immense tiroir remplis de bas de nylon, ma belle italienne possède une autre immense qualité.
Un trait de caractère vraiment bandant, stimulant et phénoménal.

Domenica est bisexuelle.

Wow !

Oui, oui sérieusement.

Sur le coup, lorsqu’elle m’a mentionné cette facette un peu cachée de sa personnalité, je n’ai pas vraiment réagis. Vous savez, de nos jours, la majorité des femmes se déclarent attirées par les deux sexes pour nous en mettre plein la vue, à nous, les obsédés que nous sommes.

Mais souvent, dans la réalité, c’est une tout autre histoire…

Mais je vous jure, cet ange qu’est cette délicieuse femme, a vraiment une attirance pour la plus belle des inventions de l’univers : C'est-à-dire les femmes.

Et ses expériences avec d’autres corps féminins ne sont pas que virtuelles. On parle de belles et savoureuses histoires de chattes rasées se frottant mutuellement, de longues séances de cunnilingus entre copines, de découvertes sensorielles et de multiples orgasmes féminins.

Lorsque ma sexy voisine me racontait ses petites histoires avec ses belles copines, je laissais transparaitre un certain contrôle de mes réactions. Un peu comme si cela ne m’affectait pas !

Mais, honnêtement, connaissez-vous un seul homme pervers de la planète qui ne réagirait pas à de telles confidences ?

En tout cas pas moi.

Même si je ne démontrais pas une excitation excessive suite à ces savoureuses révélations, laissez-moi vous dire qu’à l’intérieur de moi, des belles images prenaient forme. Pas des images, des œuvres d’art je dirais.

Imaginez, le magnifique corps nu de ma déesse de l’amour, en train de s’enlacer sensuellement avec un autre corps féminin… Il y a de quoi graver des images d’une improbable intensité au fond de mon imaginaire.

Ce que Domenica ne sait pas encore, c’est que je me suis masturbé à plusieurs reprises en l’imaginant s’adonner à une séance de baise féminine intense.

Et depuis quelques jours, je l’imagine encore plus qu’à l’habitude.
C’est signe que ma douce me fait de plus en plus d’effet.

À vrai dire,,,c’est signe que mon attirance, mon attachement et ma perversité envers elle ont atteint un niveau supérieur.

Ah si elle savait.

Ah si j’avais seulement le courage de lui dire ce que je ressens réellement au fond de moi.

Ah si j’étais seulement capable d’exprimer de vive voix les émotions qui m’envahissent continuellement.

Mais c’est moi c’à.

Incapable d’extérioriser mes sentiments les plus puissants que je ressens au fond de ma poitrine.

Incapable de les révéler, de les dire et surtout de les partager.

De toutes les femmes que j’ai croisées dans ma vie, ce sont celles qui m’ont fait le plus d’effet qui m’ont donné le plus de difficulté au niveau de l’expression de mes sentiments les plus profonds.

Et ce sont ces mêmes femmes qui m’ont procuré les plus belles histoires.


----------------------------

Ok, pour être franc avec vous, je fantasme secrètement à l’idée d’aller rencontrer Domenica dans un suite d'un motel ludique, alors qu’elle m’y attend avec une autre copine.

Le rêve de tous les mecs de la terre.

Je m’imagine ouvrir la porte, voir son magnifique sourire, sentir son parfum délicat, remarquer ses jambes nylonées, et là, tout d’un coup, réaliser qu’il y a quelque chose qui cloche…

Il y a une autre femme dans la pièce, légèrement vêtue, avec un petit sourire complice, mais surtout avec un petit sourire coquin.

Je crois que mes battements de cœur grimperaient à un niveau incroyablement élevé.

Je crois que j’afficherais une érection instantanée.

Je crois que je mettrais à bégayer et à perdre tous mes repères…

Est-ce que ce scénario pourrait se produire un jour ?

Pour être franc avec vous, je n’ai aucune idée.

Pour l’instant je n’ai pas encore l’audace de lui en parler.

Mais c’est certain que si cela venait à arriver, je ne partirais pas en courant.

Mais en même temps, la réalisation de ce fantasme ne fait pas nécessairement partie de la liste des 10 choses que je tiens à absolument faire avec Domenica dans la prochaine année.

Il y a trop de trucs hyper important à mes yeux que je veux faire avant. Et pas juste des trucs pervers.

Et dire que cette déesse habite ma rue depuis plusieurs années.

Souvent, les plus belles perles, sont là, dans notre cour, et on ne le réalise pas. Trop occupé à parcourir la planète entière à démasquer la maitresse parfaite.

Mais dans mon cas, la maitresse parfaite habite à quelques pas de l’épouse parfaite !



2 commentaires:

Ludie a dit…

Je me disais comme ça hier juste après avoir éteint l'ordi: "Fais gaffe Tristan, tu vas faire des jalouses"...
Hé! C'est pas une menace, hein: je ne parle pas de moi!
Moi qui rêverais presque de me réincarner en manche de raquette...
T'as un match aujourd'hui?
Bonne journée.

Anonyme a dit…

Toujours passionnément et enivrant ce merveilleux monde de l'infidélité... même si on est infidèle nous sommes tjs surpris à chaque fois de la charmante possible tournure des événements. Pas pour rien qu'on appel ça vivre une aventure... on sait pas tjs quand ça commence... comment ça va se dérouler.. et surtout pas quand ça va se terminer... Vive les gens qui mordent dans la vie car ce monde de l'infidélité qui n'est pas tjs facile.. mais par contre, tellement agréable!!
Bonne soirée internaute infidèle
Une fille de l'Outaouais

Archives du blog

Membres