mardi 11 janvier 2011

Le retour de ma première maîtresse, Château Bromont et n'importe quoi !

Ma première maîtresse, Michelle, est de retour dans le paysage depuis quelques semaines.

Je l'avais croisé au club de tennis il y a quelque temps.

À l'époque de notre relation adultère elle avait 37-38 ans.

Maintenant, elle doit être dans la mi cinquantaine je dirais.

C'est malgré tout une superbe et très sexy femme. Je trouve les femmes matures très attirantes et sexy. Je trouve aussi les filles plus jeunes très attirantes et sexy...

À l'époque, nous avions eu des relations sexuelles très perverses, torrides et enflammées.

J'étais dans la jeune vingtaine, au début de ma relation avec ma belle Chantal, fraîchement diplômé et ouvert à toutes sorte de nouvelles expérimentations sensuelles.

Si je me souviens bien, notre relation s'est probablement étalée sur une période de deux ans.

Un beau matin, je me suis réveillé, et hop, mes papillons étaient disparus. Cela m'arrive à l'occasion.

Sans trop entrer dans les détails, je dois dire que la rupture n'a pas été très facile. Surtout pour elle. Nous travaillions pour la même firme. Elle s'était terriblement attachée.

Cependant, j'ai eu une opportunité en or; une offre par une entreprise concurrente.

J'ai immédiatement saisis l'occasion pour changer de décor et m'éloigner définitivement de cette charmante directrice des ressources humaines.

Avec le recul, je crois que c'était vraiment la meilleure chose à faire.

Michelle a été la seule collègue de travail avec qui j'ai eu une relation extra-conjugale. Elle était l'exception qui confirme la règle.

Cependant, plus jamais je n'oserais séduire de la sorte une femme qui passe ses journées entières dans le même bureau que moi. Trop risqué.

C'est comme les femmes célibataires.
C'est aussi trop risqué. Trop de problèmes potentiels et surtout, trop d'implications émotionnelles de leur part. Avec le temps, et ce, malgré leur bonne volonté, cela devient impossible à gérer. (je sais de quoi je parle...)

Donc cette chère Michelle, au corps presque parfait pour une femme de son âge, et aux yeux félins, vient tout juste de réapparaître dans ma vie.

En plus de m'avoir croiser au club de tennis dernièrement, elle a réussis à mettre la main sur mon adresse courriel de mon boulot. Une de ses collègues, qui jadis travaillait avec moi, lui a fournis l'information.

Nous avons donc échangé quelques courriels.

Évidemment, cela n'a pas pris trop de temps pour qu'elle entre dans le vif du sujet.

Elle m'a avoué qu'elle aimerait beaucoup me rencontrer, aller souper, et éventuellement espérer avoir des rapprochements intimes comme dans le bon vieux temps.

Michelle m'a même avoué qu'elle n'a jamais eu d'autres relations extra-conjugales depuis notre "rupture"... (ouais, ouais)

Peu importe, elle semble plus que intéressée de mettre à son agenda de 2011 quelques aventures clandestines avec un autre homme que son mari.

Sauf que,,, sauf que ce qu'elle ne sait pas, c'est que je ne suis jamais capable de revenir en arrière.

Je ne suis pas monsieur nostalgie du tout.

Malgré les histoires torrides que j'ai pu vivre avec des belles femmes, toutes plus exceptionnelles les unes des autres, lorsque une histoire est terminée, et bien, dans mon cas, c'est terminé pour l'éternité. Point final.

J'ai la mauvaise, ou plutôt, la bonne habitude, de ne jamais tenter des rapprochements intimes avec des anciennes flammes.

Lorsque mon intérêt disparaît, il disparaît à tout jamais. Je n'y peux rien. C'est moi, c'est ma vie, c'est mes couilles.

Je tire un trait. Je passe à autre chose. Je vais en avant.

Et en plus, je suis habité par une flamme intense depuis plusieurs semaines, voir quelques mois. J'ai un feu immense qui brûle en moi et qui aspire toute ma passion : Ce feu c'est la belle Domenica !

Donc, cette chère Michelle, en plus de faire partis de l'histoire ancienne, elle a le malheur de se buter à un mec qui est passionné par une femme extraordinaire...

Cependant, oui, oui,,,il y a un petit cependant. Au cours de nos derniers échanges de courriels, cette chère Michelle a eu la gentillesse de m'envoyer des photos de ses enfants.

Je les croyais encore à l'école secondaire. (que le temps passe vite)

Mais, non,,,ses filles sont maintenant des diplômées universitaire...et elles sont terriblement craquantes. Surtout celle qui à maintenant 24 ans ! Wow !

Et dans mon dernier email envoyé à Michelle, je lui ai mentionné que j'aimerais bien la revoir,,,ainsi que sa fille .... Oupssss.

Depuis, je n'ai pas eu de nouvelles de sa part.

-----------------------------------------------

Demain soir c'est ma petite escapade au Château Bromont.

Quelques mots pour vous dire à quel point j'ai trop hâte.

C'est ce qui fait la beauté des relations extra-conjugales. Le sentiment de bien-être qui nous habite juste à l'idée de passer du bon temps avec une personne extraordinaire.

Cette Domenica est vraiment exceptionnelle. Je ne le dirais jamais assez.

Je ne trouverais probablement jamais les mots pour expliquer parfaitement comment je me sens lorsque je suis en sa présence.

Même lorsque je suis avec elle, moi qui réussis toujours à exprimer mes émotions et mes sensations, je n'arrive tout simplement pas à verbaliser ce que je ressens. Serais-ce le signe d'une trop grande intensité du feu qui brûle en moi ? Surement. Certainement.

Chose certaine, même si les mots me manquent en sa présence, je sais qu'elle comprend. Elle est dotée d'une intelligence émotionnelle hors du commun. Et c'est sans parler de sa perspicacité.

Et elle aussi arrive difficilement à s'exprimer. Mais je crois que j'arrive à décoder les messages qu'elle m'envoie. Des fois, il suffit que de quelques mots de sa part. Quelques mots qui ont une signification énorme.

J'aime cette ambiguité et cette douce subtilité,,, cela me transporte, me fait vibrer et me fait bander comme jamais.

-----------------------------------------------------------


J'aime tellement cette photo ...

Bonne soirée.







7 commentaires:

Anonyme a dit…

Les femmes célibataires sont à éviter à tout prix... c'est inévitable que le désir de t'attraper comme conjoint est directement proportionnel à la qualité des relations sexuelles qu'on peut avoir avec. Je parle d'expériences...

A. a dit…

Euh...
La premiere fois que j'ai eu la chance de cotoyer un homme marié (personnelement ..) J'etais mineur et celibataire et bien NON je ne me suis jamais dis que je finirais ma vie avec...
Par la suite ça m'est déjà arrivé d'en contoyer un autre majeure cette fois ci et j'etais au début avec quelqu'un puis ça s'est terminé et c'est à ce moment là qu'il me parlait de ces problemes de couple et qu'il envisageait de plus en plus de se mettre officiellement avec moi et bien là encore j'ai pris la poudre d'escampette et je suis partie comme ça, sans demander mon reste !!!
Maintenant je mets bien les choses au clair avec mes amants que quoi qu'il arrive, des deux cotés qu'on soit celibataire du jour au lendemain ou non jamais nous ne deviendrons le(/la) conjoint(e) de l'un ou de l'autre ..!
Donc non toutes les femmes célibataires ne reve pas d'epouser leur bel etalon marié !!!!!!

Et pour en revenir à la fille de ta premiere maitresse, je suis désolée mais qu'est ce que j'ai pu rire ... Vive le tact Tristan tu nous a abitué à mieux quand meme ;-)
Mais bon qui ne tente rien.... Et bien là en l'occurence dans ton cas N'A RIEN !!!!!! :-)

Mais comme tu le dis si bien le passé est le passé et puis avec Domenica tu ne perds pas grand chose.....

Anonyme a dit…

Il y a tjs des risques de toute façon est-ce la facilité nécessairement si on a un amant-maitresse en couple?? J'en doute, on essait de gérer le risque comme on le peut mais dieu c'est que même une personne en couple peut nous créer des problèmes. L'important c'est de mettre les choses aux claires, créer les limites et les respecter mais on fait affaire avec des humains, alors rien n'est coulé dans le béton. On profite des moments où nous sommes à l'aise, ces moments si intenses et agréables... personne ne peut prédire l'avenir mais le présent est celui que nous devons nous atttarder précieusement. On a du controle uniquement sur nous alors, agissons du mieux que nous pouvons! Bonne année cher collègue infidèle !!
Une simple fille de l'Outaouais

Ludie a dit…

Ah mais j'te jure!
Vraiment Tristan? C'est pas croyable de céder de cette sorte aux clichés.
Toutes les célibataires ne rêvent pas de dormir chaque nuit à côté d'un soufflet de forge...
Ni des dimanches chez Belle-maman et des soirées foot ou tennis avec tes potes dans leur canapé...

Foufous ou pénis, sûrement bien plus!

Tu voulais toutes les épouser tes amantes mêmes mariées quand tu étais célibataire?
Tu n'as pas juste préféré en obtenir et partager que
"Le Meilleur!"

Et si c'est écrit "Je te bise" tu comprends "Je veux que tu me roules des pelles? Et que tu me renverses et queue..."
Toi!...

BiseS?
ha!ha!ha!

Anonyme a dit…

Va t on avoir la joie de lire des details de ta soirée de mercredi ?

Cathy;)
xx

Mia a dit…

Mais, Tristan, ne crois-tu pas qu'avoir une aventure avec une voisine est tout aussi risqué? Il est plus facile de changer de travail que de maison et de quartier...

Ludie a dit…

Ça se fait pas de nous faire attendre comme ça.
Nous avons à faire à un Maître
dans l'art de se faire désirer, ou je ne m'y connais pas!
Il a dû passer une semaine de folie Tristan...
On veut TOUT savoir!

Baizers impatients***

Archives du blog

Membres