vendredi 28 janvier 2011

Je me sens pervers - Ti voglio il mio angelo

Les espacements temporels entre les rencontres coquines que j'ai avec ma belle maîtresse ne font que augmenter mon désir et ma perversité envers elle.

J'ai les couilles bien remplies d'envie et de plaisir pour cette chère Domenica.

Je dois dire que ma superbe relation extra-conjugale que j'entretiens avec cette déesse de l'amour était, jusqu'à ce jour, plutôt orienté vers la tendresse et la sensualité.

Mais on dirait que le fait de ne pas l'avoir vu depuis quelques temps, et de recevoir plusieurs emails coquins de sa part, a ajouté une nouvelle dimension à cette belle histoire italienne.

Aujourd'hui, officiellement, je me confesse,, j'ai une bouffée de perversité extrême qui vient de m'envahir. C'est comme une cerise qui venait de s'ajouter sur un magnifique sundae.

Je n'ai qu'une envie. Éjaculer. Éjaculer en elle, sur elle, dans sa bouche, sur sa plantureuse poitrine, sur ses jambes nylonnées...

J'ai envie de l'embrasser passionnément, lui caresser les jambes pendant qu'avec ses belles mains manucurées elle me masturbe habilement la verge.

Je n'ai qu'un désir, qu'elle me fasse jouir !

J'ai envie d'elle plus que jamais.

J'ai envie d'elle comme jamais je n'ai eu envie d'une femme de toute ma vie.


il mio angelo,
ti voglio,
o voglia di te,
fammi l'amore,
abbracciami,
sto bene con te,
mi hai toccato il cuore,
hai insaporito la mia vita,
sei un regalo del cielo,

T

xxx

1 commentaire:

Ludie a dit…

Bonjour Tristan, j'adore comme tu parles de ta belle Italienne. Toute semblable à celles que j'étais si heureusement surprise de croiser lors de mon voyage dans le région du lac de Cômo, pour une escapade avec mon nouvel amoureux après un lointain divorce. (Il faudra que je vous raconte comment je n'ai pas tout bien vu du décor, en faisant le tour en voiture pourtant)...
Dans les rues de Milan, tanti belle ragazze, cheveux et yeux clairs. Grande classe et mollets hauts perchés ennylonnés comme tu les aimes aussi...

Ta perle du Nord, tout ce que tu en dis me fait penser aux paroles de cette chanson:
" Elle a dû faire toutes les guerres, pour être aussi forte aujourd'hui,
Elle a dû faire toutes les guerres, de la vie,
et l'amour aussi..."

Elle doit être vraiment particulière. Tu sais, j'ai un petit faible pour elle. Demain dimanche je penserai à vous très très fort!
Buona domenica!

Archives du blog

Membres