mardi 18 janvier 2011

Des nouvelles de Tristan, Bromont, Jenna Haze et rasage de testicules !

Plusieurs d’entre vous m’ont envoyés des courriels me demandant le pourquoi de mon si grand silence au cours des derniers jours.

J’aimerais bien vous raconter une histoire rocambolesque inusitée, un récit trépidant ou bien un dénouement conjugal tragique concernant mon absence du blogue. Mais ce n’est rien de tout cela.

Mes dernières journées ont été très, très occupées. Je me suis remis au tennis comme jamais. Je dois jouer ces jours-ci de 4 à 5 fois par semaine. J’aime trop cela.

Et, étant donné que mes gars sont un peu plus vieux, et qu’ils requièrent moins ma présence les week-ends, j’ai l’intention de me remettre à jouer sur le circuit des tournois.

Disons que j’ai l’intention de passer beaucoup d’heures sur les courts.

D’ailleurs, je le ressens déjà dans mes quadriceps et dans mes ischio-jambiers …

En plus de mon sport favori qui accapare une bonne partie de mes temps libre, j’ai aussi consacré beaucoup d’heures à une autre de mes passions : La musique.

J’ai fais des découvertes incroyables, voir étonnantes, dont j’ai très hâte de partager avec vous prochainement.

De la musique pour accompagner vos soupers romantiques ou pour stimuler vos soirées de baises extra-conjugales. D’ailleurs j’ai déjà mis à « l’essai » quelques nouvelles playlist de ma confection, et je dois dire qu’ils passent le test haut la main.

-----------------------------------------------

Soins personnels et rasage des testicules.

J’ai reçus des dizaines et des dizaines de courriels de mecs qui voulaient obtenir mes adresses pour les soins particuliers de rasage des couilles. Ils veulent tous avoir LE nom de la petite esthéticienne parfaite, sexy, qui manipule merveilleusement bien les rasoirs autant que les verges et qui ne se fait pas prier pour appliquer une petite crème lubrifiante après les soins…

Et bien non !

Je ne divulguerais pas ma perle. Je n’ai pas envie que des gens aussi pervers que moi, sinon plus, courent à la porte de mon esthéticienne favorite pour recevoir des soins sensuels.

J’aime la savoir disponible pour mes traitements. C’est mon petit côté égoïste qui ressort à nouveau.

Désolé.

Cependant, je peux vous donner quelques indices. Je vous suggère de consulter www.kijiji.ca ou www.annonces123.com dans les rubriques massage ou soins personnels, et de faire quelques recherches.
Je vous garantis que vous allez probablement trouver votre spécialiste de l’épilation intime masculine.

Bonne chance.

--------------------------------------------------------

Encore une fois, grâce à mon blogue, des gens m’ont approché pour me proposer des trucs hyper excitants et stimulants.

Jamais je n’aurais pu penser que les récits de mes aventures extra-conjugales me donneraient des opportunités incroyables.

Évidemment je ne peux pas en parler sur ce site, mais ce que je peux vous dire pour l’instant c’est que j’ai remis toutes ces propositions entre les mains de mon avocat afin qu’il révise le tout.

La seule ombre au tableau; il va falloir que je trouve un moyen d’expliquer à mon officielle comment j’ai eu cette proposition, sans faire évidemment allusion à mon blogue.

C’est à suivre.

-------------------------------

Petite escapade au Château Bromont mercredi dernier.

La semaine dernière, ma belle Domenica m’a invité à aller la rejoindre pour une soirée romantique dans sa magnifique chambre d’un prestigieux hôtel des Cantons-de-l’Est.

Comme je le mentionnais dans un billet précédent, ma sexy voisine devait assister à un séminaire de son ordre professionnel. (et ce n’est pas l’ordre des esthéticiennes et des professionnelles en rasage de couilles du Québec..)

Ces réunions entre universitaires sont des opportunités en or pour nous, gens infidèles.

J’étais tellement excité à l’idée d’aller la retrouver. Pendant la journée entière, je n’arrêtais pas de penser frénétiquement à cette soirée. Me cœur palpitait continuellement.

J’avais pris la peine d’apporter un excellent vin rouge italien. Un Barolo. Quoi ?, Il fallait bien que j’arrive avec un jus de raisin à la hauteur des émotions que Miss D. me procure jour après jour.

Surtout qu’elle sait apprécier le bon vin. Pour elle, pas question de se saouler… Non, avec elle, c’est plutôt le terme savourer qui faut employer.

Exceptionnellement, j’ai quitté le bureau plus tôt afin de passer plus de temps avec ma délicieuse italienne.

Lorsque j’ai cogné à sa porte, quel ne fût pas ma surprise de la voir apparaître avec sa petite jupe marine, ses nylons noirs et son chemisier blanc. Elle était resplendissante,,,et tellement bandante.

Depuis que j’ai osé mentionner à Domenica que j’avais un petit faible pour les jambes nylonées, on dirait, et ce à mon plus grand plaisir, qu’elle fait toujours exprès pour toujours voiler ses sublimes jambes de nylons.

Wow !

Comme je le dis souvent, il doit avoir un être suprême qui veille sur moi là-haut pour mettre sur mon chemin une femme de cette beauté et de cette classe.

Une fois entré dans la chambre et après mon étonnement devant tant de beauté, mon regard n’a pas pu s’empêcher de contempler cette merveilleuse chambre que Domenica avait choisie. Honnêtement, je croyais avoir gagné à la loto.

Et pour ajouter à mon bonheur, cette chère voisine sexy avait pris la peine de faire monter un merveilleux repas à la chambre. Il ne manquait plus que d’ouvrir mon vin du Piémont pour enfin débuter une soirée au paradis avec un ange descendu tout spécialement du ciel pour moi.

Évidemment, je n’ai pas pus m’empêcher de faire jouer un peu de musique. J’avais préparé une compilation spécialement pour cette soirée.

Pendant le souper nous avons parlé de son travail, de sa famille, de sa vie, de son immense tiroir de bas de nylon et de son nouvel ordinateur qu’elle vient de s’acheter.

Madame était jalouse de mon MacBook Pro, elle s’est donc fait plaisir et offert un merveilleux cadeau ! Je vais le remplir de musique, soyez-en assuré. J’ai déjà commencé d’ailleurs !!

Ce qui me fait tripper chez Domenica, c’est que c’est une femme saine d’esprit, qui a une vie équilibrée et qui sait ce qu’elle veut.

De plus, elle ne semble pas avoir de « squelettes » dans son placard. Sa relation de couple officielle va super bien, elle a un super bon boulot, aucune dépendance à l’alcool ou aux drogues et elle aime la vie. Tout à fait le genre de fille qu’il me faut.

Une fois le souper terminé, nous avons passé dans au département des lits …

Cela à pris que quelques secondes avant que mes deux mains baladeuses se retrouvent sur ses jambes voilées de nylon. J’ai caressé à volonté ce tissu soyeux. Il n’en fallait pas plus pour que j’affiche une érection du tonnerre…

Domenica possède une des qualités les plus importantes au monde. Elle est gourmande.
Gourmande de verges !!

Elle adore faire des fellations.

De toutes les filles que j’ai eu la chance de croiser dans ma vie, cette déesse italienne est celle qui a démontré, et de loin, le plus grand appétit vis-à-vis mon membre tendu. C’est irréel. C’est fou. Mais c’est tellement plaisant.

Après de longues minutes à me faire astiquer sensuellement la verge, j’ai eu une envie folle de m’introduire au plus profond de ses entrailles.
Évidemment, je n’ai pas enlevé ses bas de nylon noir auto-fixant. C’est tellement plus bandant de faire l’amour à Domenica lorsqu’elle garde ses nylons.

Nous avons baisé dans toutes les positions inimaginables.

Et pour être franc avec vous, je ne me souviens plus trop des détails pervers lorsque je la pénétrais.

Je me sentais tellement transporté dans un univers de plaisir, de bonheur et de sensualité lorsque je lui faisais l’amour, que mon cerveau a oublié de fonctionner. C’est fou. C’est génial. C’est subliminal.

Après plusieurs grands coups de « je t’aime » au fond de son abdomen, ma chère voisine a eu un orgasme puissant. J’aime trop la façon dont elle jouit. Ses gémissements intenses et ses petits cris ne font que m’exciter encore plus.

Par la suite Domenica a gentiment pris ma verge dans sa bouche et m’a offert une fellation imitant drôlement bien la technique de la réputée et acclamée actrice porno Jenna Haze.

Quel bonheur.

Une technique particulière ne laissant aucun répit à mon plaisir et ne me donnant aucune possibilité de retarder mon explosion.

Après quelques manipulations expertes de sa bouche et de ses deux mains, j’ai éjaculé avec force au fond de sa gorge.
En parfaite maitresse en devenir qu’elle est, Domenica a bien avalé toute ma semence jusqu’à la dernière goutte…
Juste à l’écrire et je bande.

Ma soirée fut mémorable. Mais surtout ma soirée a filé à la vitesse de l’éclair. Signe que je suis bien en sa compagnie.

Ce que je retiens le plus de ces quelques heures passées avec cet ange ce n’est pas cette super baise torride que j’ai eu.
Non, ce qui m’a marqué le plus c’est elle. La femme qu’elle est et ce qu’elle me procure au fond des trippes.

Je m’attache. De plus en plus.

Je tiens à elle. De plus en plus.

Je craque. De plus en plus.

Je la veux dans ma vie. De plus en plus.

Et je veux vivre une histoire incroyable avec elle. De plus en plus.

Tristan.

1 commentaire:

Ludie a dit…

Bonjour Tristan! Vous êtes drôles tous les deux. Toi et ton ex, Mariposa, si tu me permets de lui rendre un petit hommage encore ici.
Je vous lis à tour de rôle parce que je vous avais découverts en même temps.
J'aime vos chemins. Autant les deux .
Vous me plaisez damour. Ça ne se dit pas? Ça n' existe pas? Hé bien, je l' invente! Maintenant ça existe.

Messieurs, il faudra vous trouver une experte en apposition des mains après épilation près de chez vous. Ah!Ah!Ah!
Mais faites l' effort: des boules bien lisses, une hampe avec pour seules aspérités ses veines bandées pour nous, il n' y a pas plus agréable festin!

Drôle, je souris aujourd'hui, grâce à ce que Tristan nous raconte de sa vie et je craquerais également pour Miss.D.
Alors que j'ai encore mes lunettes d'ordi entartrées des larmes que MadMoisellePapillon avait faites couler de mes yeux de gourmandine à lunettes.
Je suppose que tout le monde le sait ici que:
Femme à lunettes:Femme à q..q...etteS!

kisses*** et brin de Folie ;-)

Archives du blog

Membres