mardi 14 décembre 2010

Rendez-vous chez ma sexologue. La suite. Partie 2 de 3

Donc, bien étendu sur son divan de consultation, mon regard furtif en direction de ses merveilleuses jambes, j'ai finalement craché le morceau et avoué candidement pourquoi je me devais de consulter une thérapeute en santé sexuelle.

"Madame C., je suis ici aujourd'hui pour vous parler de deux problématiques."

"La première, je suis un infidèle chronique qui s'assume trop bien,, et la deuxième, je suis anormalement attiré par les belles jambes de femmes voilées de nylon…"

Vous auriez du voir son petit sourire en coin et ses yeux pétillants s'allumer.

Et elle de me répondre : "Vous savez Monsieur Lavoie, je suis justement à compléter ma thèse de doctorat sur l'infidélité…"

"Et en plus de me spécialiser dans ce champ d'expertise, je dois dire que j'ai un bon bagage de connaissances et d'expériences dans votre autre problématique, c'est à dire, une fixation sur un objet de désir !"

"Vous ne pourriez pas trouver meilleure thérapeute que moi pour prendre soin de vous !!"

Oufff.

Disons qu'en l'espace de quelques mots, elle a réussi à me mettre très à l'aise.

Mais aussi, inconsciemment, je me sentais terriblement attiré sexuellement envers ma sexologue.

Plus je la voyais, plus elle me parlais, plus je la découvrais et plus je la trouvais magnifique. C'est un de mes défaut c'à. Lorsque je commence à découvrir une femme et à pénétrer son univers, elle s'embellit automatiquement.

En bon patient que je suis, j'ai essayé de contrôler du mieux que je pouvais mes élans et mes réactions. (et mes érections)

Elle m'a proposé de débuter avec ma problématique sur mon attirance et mon fétichisme pour les belles jambes nylonées.

"Monsieur Lavoie, pendant mon doctorat, j'ai mis au point une nouvelle méthodologie pour évaluer le niveau d'attirance et d'obsession que les patients peuvent éprouver vis-à-vis le nylon"

"Et cette façon de faire a été testée dans nos laboratoires, mais jamais je l'ai mise à l'essai cliniquement avec un patient." "Seriez-vous intéressé à être le premier à l'expérimenter…?"

"Il s'agit d'une technique bien particulière qui demande une très grande collaboration de votre part et un laissé-aller complet."

Évidemment, ce genre de situation et surtout le contexte de l'expérimentation clinique me plaisait énormément. J'ai toujours été pour l'avancement de la science,,,surtout en sexologie.

"Madame C., je suis 100 % en accord pour essayer cette méthodologie, et vous pouvez compter sur mon entière collaboration"

"Parfait Monsieur Lavoie, alors débutons."

Et là, à ma grande surprise elle me dit :

"Je vais vous demander de bien vouloir enlever votre pantalon et retirer votre Joe Boxer afin que je puisse bien analyser la réaction de votre verge suite à certaines stimulations mentale, visuelle et physique que je l'intention de vous faire"

À suivre,,,

5 commentaires:

A. a dit…

C'est une blague ???
Olalala, je vais peut etre en consulter UN moi tiens ... ;-)
Mais le faite qu'elle t'attire et t'excite alors que là c'est quand meme du serieux tu viens quand meme pour comprendre et que l'on reponde à tes questions, ça va etre compliqué à gerer et pas du tout le but principal recherché !!!
Je ne sais si du coup c'est une tres bonne chose ...
En tous cas, elle en profite bien cette sexologue de ta situation, Tristan Lavoie serait t'il en total soumission en sa compagnie ?

Anonyme a dit…

Pantoute il va se reveiller d'un beau rêve ....

Tristan donne nous des nouvelles de Sabine , sois gentil ;)

Priscilla a dit…

^^ A. c'est un fantasme de Tristan...

A. a dit…

Ah ....................
Alors maintenant il faut que tu nous raconte tes reves/fantasmes pour mettre à jour ce "blog" !!!
Rappel donc ta voisine alors ;-)
Merci Priscilla pour cette "petite" prescision dis donc j'ai vraiment du mal à suivre moi.

Anonyme a dit…

Eh ;-) ça se dit pas, mais moi je sens bien les mains de Tristan sur mes bas nylon...
Et j'adore les glands bleu.
Si si, j'en connais pas de meilleur!
Sourire,
Lu:Di

Archives du blog

Membres