lundi 22 novembre 2010

Petite chronique d'un dimanche soir

Ma vie d'homme infidèle est plutôt assez tranquille ces jours-ci.

Pas parce que je manque d'inspiration ou de situations stimulantes, bien au contraire.
Mais plutôt par ce que je manque de temps. Ce manque de temps chronique sui semble envahir ma vie de plus en plus.

Vous savez, avoir une vie d'homme infidèle, travailler plus de 50 heures par semaine, être papa de deux jeunes garçons, être l'époux d'une femme adorable, en plus d'être passionné de musique, de tennis et de plein-air, je vous jure, cela vous bouffe les heures dans une semaine à la vitesse de l'éclair.

Alors, étant donné qu'il n'y a que 24 heures dans une journée et 7 jours dans une semaine, je me dois de réduire quelque peu mes activités extra-conjugales par les temps qui courent.

Pourtant, j'ai, ces jours-ci, la libido, dans le tapis.

Disons qu'il ne me faut pas beaucoup de centimètre-carré de nylon noir pour provoquer en moi une explosion de désir...et une érection soudaine.

------------------------------------

Dernièrement j'ai reçus plein de messages et de commentaires de lecteurs qui venaient tout juste de découvrir mon blogue.

Ce que j'aime principalement de ces messages, c'est que, malgré le sujet un peu controversé de mon blogue, les personnes qui m'écrivent demeurent toutes très respectueuses.

Évidemment, ces gens ne sont pas tous d'accord avec mon style de vie et mon approche vis-àvis mes activités de sauteur de clôture. Cependant, je sens, malgré tout, au travers tous ces messages, une belle ouverture d'esprit.

Mais les questions qui reviennent principalement sont celles entourant ma femme.

La culpabilité que je peux ressentir vis-à-vis elle, qu'est-ce qu'il arriverait si mon officielle apprenait mes activités, et quelles sont les raisons qui me poussent à tromper ma femme, malgré que je l'aime plus que tout au monde sont les interrogations qui reviennent continuellement.

Concernant la culpabilité, je dois dire, avec toute honnêteté, que je ne ressens presque jamais ce sentiment particulier.

Je crois que la journée où je vais commencer à ressentir quoi que ce soit à ce niveau, ce sera le début de la fin de ma vie d'homme infidèle.

Et pourquoi je n'ai pas de culpabilité ? Difficile à dire.

Probablement que je suis fait de la sorte. Probablement aussi que j'arrive à faire une coupure entre ma vie d'époux et ma vie d'amant.

Lorsque je suis avec ma maîtresse, je suis avec elle à 100 %. Je me donne à 100 %. (J'essaye du moins)

Même chose avec mon épouse. Lorsque je suis avec elle, alors, je le suis à 100 %.

J'essaye, autant que possible, de ne pas mélanger mes deux vies.

Mais, oui, des fois, pas très souvent cependant, il m'est arrivé d'avoir ce petit sentiment de culpabilité qui nous envahit et qui fait que l'on se pose certaines questions existentielles.

Dans mon cas, ces interrogations surviennent habituellement quand je me couche le soir, après que mon épouse soit déjà au lit, et que je m'endorme collé sur elle.

Habituellement, quand cela arrive, ce sentiment de culpabilité ne dure pas très longtemps en moi. Aussitôt partis au pays des rêves, cette culpabilité disparait par magie.

Vous savez, peut-être que je ne suis pas fidèle à mon officielle, que j'entretiens une relation clandestine hors-mariage, que je vis des expériences sexuelles torrides avec une autre femme que celle qui est la mère de mes enfants, mais en même temps, je sais que je remplis la vie de ma conjointe de soleil, de joie, de plaisir et de sensations agréables, et ce, à tous les jours.

Après toutes ces années de vie commune, je peux compter sur les doigts d'une seule main les prises de becs, les disputes et les froids que nous avons eu tous les deux.

Je pense, que à part peut-être le volet fidélité, que je suis un bon mari. Sinon, il y aurait longtemps qu'elle m'aurait balancé aux rebuts ... hihihihihi

Mais farce à part, je pourrais facilement parler ici, et avec beaucoup de passion, de mes aventures "intra-conjugales" et torrides que j'ai le privilège de vivre sur une base presque quotidienne avec mon épouse.

 Mais, étant donné que le sujet principal de mon blogue est l'infidélité, je ne vois pas la pertinence d'élaborer sur cette portion de ma vie.

Mon officielle est vraiment très, très belle. À mes yeux, elle est la plus belle du monde. À part bien sur, pendant les quelques heures, que je suis au motel avec ma maîtresse....

Non sérieusement, Chantal est vraiment sexy, désirable et a un corps parfait.

Et oui, elle porte du nylon, et oui elle possède une collection incroyable de porte-jarretelles LeJaby. Et oui, cela m'excite et me fait bander dur.

Alors, pourquoi je la trompe, ?  Pourquoi je prends le risque de mettre en péril mon couple ??

Je vais le répéter pour la 112e fois. C'est pour les papillons intenses que cela provoque au fond de mon ventre, c'est pour la sensation que me procure un nouveau corps féminin, c'est pour l'agréable feeling de caresser une nouvelle texture de peau, c'est pour découvrir la vie à travers des nouveaux yeux, c'est pour briser la routine, c'est pour jouir d'un façon différente, c'est pour ,,, c'est pour et c'est pour ,,, .... tout plein de belles et bonnes raisons.

Et aussi c'est parce que être infidèle c'est dans mes gênes, comme cela l'était dans les gênes de mon grand-père Lavoie et comme cela semble l'être dans ceux dans mon garçon le plus jeune...

Et que dirait ma femme si elle l'apprenait ?

Comme dit le bon vieux dicton; on traversa la rivière une fois rendu au pont.

Mais d'ici là, je prend toutes les précautions nécessaires pour ne jamais arriver à cette rivière. Et je profite pleinement de chaque instant coquin et pervers que la vie m'offre gracieusement.


Bonne soirée,

Tristan,

4 commentaires:

Lolita a dit…

Malgré’ tout ce que vous faites, je vous trouve fort. Qu’est ce qu’on ne fait pas de nos jours pour vivre heureux et combles n’est ce pas ?
Je vous admire en quelque part…surpasser ce stress, ce train de vie! Une vie de famille, plus une maîtrise, et un blogue ! … Vous êtes fort monsieur. J’aurais bcp aimé vous connaitre dans la ‘vrai vie’, mais ça va, je suis sure que si cela se produirait je tomberais sûrement sous votre charme et je ne voudrais point! Lol Ma vie est déjà un peu chargé d’émotions ce temps ci ;-)
Et oui vous êtes sûrement un bon mari, un bon père et comme je peux lire dans ce blog un bon amant aussi lol
J’aime vous lire, continuez à nous enchanter!

Bisous =)

Lolita

Anonyme a dit…

Bonjour Tristan, te lire reste toujours un bon divertissement. J’attends la suite avec la voisine de l’Halloween !

Bonne semaine

Charles C.

SORIN pas moins Amoureux a dit…

Ah Tristan, ton blog est toujours aussi magique. Tu es un artiste. Je ne sais pas s'il faut te croire concernant ton absence de culpabilité mai une chose est sûr, c'est que ta peur ou prudence afin que Chantal ne t'attrape pas a fait de toi le chasseur le plus habile du grand Nord et que ton équipement de règles pour ne pas être piégé est remarquable. Je voulais d'ailleurs ajouter une cartouche a ta bandouliere: "toujours demander a sa Mariposa de retirer tout parfum sous prétexte de préférer les odeurs naturelles". D'abord parceque les odeurs naturelles sont souvent très excitantes mais surtout cela t'évite d'emplir la maison de Chantal avec un Chanel 5 quand elle, porte Opium.

Bello a dit…

Les parfums! j'ai réglé cela simplement. On offre en cadeau à notre maitresse le même parfum que notre conjointe. Ça évite effectivement quelques complications au retour à la maison.

Membres