vendredi 26 novembre 2010

Les papillons prennent leur envol ...

Un à un mes papillons étaient en train de s'envoler.

Lorsque les premiers se sont sauvés de mon ventre, je ne m'en suis même pas aperçus.

Lorsque les deuxièmes sont partis, j'ai fais semblant de ne pas y croire.

Par la suite, je les sentais tous motivés à vouloir déserter mon estomac.

J'ai essayé de les retenir du mieux que je pouvais. Mais ils semblaient tous décidés à vouloir voler vers d'autres cieux.

J'ai mis en place des petits stratagèmes afin que par eux même ils décident de revenir au bercail.

Cela a fonctionné pour certains. Une belle petite colonie de papillons est revenus s'installer à nouveau dans mon ventre.

Mais on dirait qu'ils ont fait cela que pour mieux repartir...

---------------------------------------------------------------------------------------

Je me devais d'être franc avec cette chère et unique Mariposa.

Je me devais d'être intègre et de lui dire toute la vérité.

Pas évident.

Beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

Habituellement, nous les hommes, ont préfère se défiler plutôt que d'affronter nos émotions. On préfère laisser dégrader la situation que d'affirmer haut et fort que nous n'éprouvons plus les mêmes sentiments pour l'être cher.

Elle a toujours été très honnête avec moi. À tous les niveaux. Comment aurais-je pu m'esquiver et ne pas lui dire mes états d'âmes. Si Mariposa méritait qu'une chose, c'était bien mon honnêteté.

Et n'allez surtout pas croire que cela ne m'affecte pas.

Bien au contraire.

Cela me touche et me bouleverse beaucoup plus que vous pouvez l'imaginer.
C'est comme une force tranquille qui m'envahit la poitrine. C'est là, c'est présent et on ne sait pas trop quoi faire avec cela.

Ce n'est pas parce que les papillons sont disparus que l'amour que je peux éprouver pour elle s'est évaporé.

Elle va me manquer c'est certain. Elle va beaucoup me manquer.

Ses appels quotidiens, ses blagues, son état d'esprit pervers, son odeur, sa chaleur, son corps, ses caresses, ses conseils informatiques, sa vision de la vie, ses discussions socio-politiques, ses magnifiques photographies, sa façon de me trouver beau, sa perspicacité d'esprit, son enthousiasme, son regard,,,


------------------------------------------------------

Une des choses difficiles des relations amoureuses clandestines c'est de vivre en silence et dans l'ombre la manifestation de nos émotions.

Combien de "couples" illégitimes ont vécus dans l'obscurité et l'anonymat des ruptures ou des déceptions amoureuses ?

Pas évident d'arriver à la maison le soir, de garder une semblant de bonne humeur, en sachant très bien que notre âme et notre coeur broient du noir.

À qui se confier ? À qui en parler ? Sur quelle épaule pleurer ?

Je sais que Mariposa est super bien entourée. Beaucoup plus qu'elle pourrait elle même le croire.

Mais ce n'est pas tous les amants et maîtresses de ce monde qui ont une cousine Amy et des amis proches  sur qui ils peuvent compter...



---------------------------------------------------------

La vie continue. La vie se doit d'être belle.

Merci à Mariposa, cette superbe femme qui a remplit, pendant plus de un an, mon quotidien de soleil, de joie et de bonheur.

Elle était beaucoup plus qu'une maîtresse. Elle était une amoureuse. Une vraie. Avec tout ce que cela implique !!

Je sais qu'elle va aller loin. Je sais que plein de nouveaux et stimulants projets l'habitent et la passionnent ces jours-ci. Elle va faire sa marque comme personne d'autres. Je le sais, je le sens.


Bye ma belle, tu vas me manquer. Tu vas me manquer beaucoup.
Beaucoup plus que tu peux l'imaginer.

Tristan,






11 commentaires:

A. a dit…

Noooooooooooooooon !!!
Je suis désolée c'est mon premier message et pourtant je peux passer plusieurs fois sur votre blog ... Oui oui, je suis bien "abonnée" je reçois donc vos nouveaux post's mais je ne sais pas j'aime bien y faire un tour de temps en temps vous lire ou relire .... Quoi droguée ? :-) Non, j'aime que dis-je, je deguste tous vos post's votre façon d'ecriture, vos etats d'ame, votre vie ou tout simplement VOTRE PERSONNE me fascine mais là je suis désolée de me meler de ce qui ne me regarde pas mais vous allez bien trop loin !!!!! NON je ne suis pas d'accord, pour vous dire vrai j'ai pleurée en lisant votre post et je pleure encore je vis la meme chose que vous mais ma situation est déjà un peu plus complexe enfin bref je ne suis pas là pour ça ... Je sais comme c'est difficile de s'effacer comme ça on croit que vous etes le mechant mais pas du tout c'est bien plus dur seulement je me suis attachée à vous deux, je me revoyais de temps en temps dans vos textes alors maintenant Mr. LAVOIE à force de m'avoir vue, retrouver dans toute votre histoire une question me vient à l'esprit moi aussi les papillons ont commencé à prendre leurs envols, moi aussi ça fait un peu pres un mois que je pense à une separation mais je suis une femme et on c'est tous que les femmes ça s'ACCROCHENT !!! (HUMOUR !!) ;-) Je prends la meme voie que vous et ça me désole, j'espere juste que vous allez vous retrouver avec Mariposa ou en trouver une autre juste pour me reconforter ou me donner un petit espoir vu que depuis le debut nous avaons etrangement le meme parcours ... Oui, oui je suis bien egoiste en pensant à vous je pense à moi ;-)
Je vous souhaite tous pleins de bonheurs. Et j'espere pouvoir vous relire tres vite !!!!!!!!!!

PS : Merci pour toutes ces musiques, j'adoooooooooooore ..

Lolita a dit…

C’est bien dommage, mais parfois quand une belle chose fini, une autre plus belle s’en vient. Courage à vous deux. C’est si dur parfois la vie.

Lolita

P.S: Video très beau.

Anonyme a dit…

tres triste :( quand j'ai commencer a suivre ton blog, j'avais un amant merveilleux, qui me fesais pleins de papillions! Il m'a laisser tomber peu de temps après... ca fais maintenant 1 an.. les papillions sont tous mort, l'AMOUR QUE J'AVAIS POUR LUI ME BRULE EN DEDANS! Vraiment pas facile de garder le sourire un coup au bercail!

Je comprend votre mal et votre peine a tout les deux

SORIN pas moins Amoureux a dit…

Tu sais finir une histoire avant qu'elle ne devienne moche, c'est très fort. Et je comprends ta peine car une Maitresse magnifique reste une maitresse magnifique même si l'on passe a autre chose. Le coup des papillons dans le ventre pour dire que ce n'est pas toi, mais eux est assez fort pour présenter les choses avec élégance.
Next.

Anonyme a dit…

je suis sans mot...je savais que cela s'en venait je t'en avait parlé dans mon billet du 23 nov dernier...je te lis si assiduement que je te décode que tu le veuille ou non ;-)

Anonyme a dit…

Mais pourquoi couper contact aussi drastiquement? Pourquoi le Adieu?

P.s- J'aime bien vous lire et merci pour les suggestions musique!

Anonyme a dit…

ya une autre femme cest certain....

lovelyours a dit…

Cette séparation m'affecte. C'est étrange à dire, mais je me retrouvais vrm dans votre relation et maintenant que c'est terminer, j'ai peur que la meme chose m'arrive..

Anonyme a dit…

Je regrette juste que tu aies été aussi lache que tous les mecs et que tu n'aies pas eu le courage de le lui dire en face. (et qu'en plus tu essaies de te persuader de ton honnêteté en prétendant avoir bien fait en la quittant, c'est surement vrai si c'est ce que tu ressens, mais ça ne se fait pas par téléphone!)

Anonyme a dit…

Tristan,

Je suis désolé pour vous. Je peux imaginer la peine que peut ressentir Mariposa.

Pas évident de perdre un amant comme toi.

Cependant, je te lève mon chapeau.

Égal à toi même, tu as fais le tout avec classe.
Classe et courage. Plusieurs hommes auraient préférés laisser la situation s'envenimer et s'éclipser tel des lâches.

Maintenant que Mariposa ne semble plus faire partis de ta vie, est ce que cela veut dire que le poste de "la maitresse" à Tristan est disponible ?

Sais-tu que plusieurs femmes, dont moi, rêvent secrètement d'avoir comme amant un "Tristan Lavoie" ? Tu es l'incarnation de l'homme infidèle idéal. Romantique, sensuel, sexuel, cultivé et un homme qui sait apprécier les femmes !

Chose certaine, cette Mariposa était une des femmes les plus chanceuses de la terre. J'espère qu'elle savait l'apprécier et le reconnaître.
C'est certain que aujourd'hui, elle doit avoir beaucoup de chagrins. Elle doit sentir une vide énorme dans sa vie.

Longue vie à ton blogue. J'espère que tu rencontreras une autre qui fera battre ton coeur et qui te fera écrire des récits passionnants et excitants.

Marie-Christine

Anonyme a dit…

Hé bien oui, c'est vrai un peu surprise tout de même... Bien que l'on présentait quelques changements depuis quelques temps, tes articles portant principalement sur des thèmes musicaux ou l'infidélité en général... Tu ne parlais plus trop de Mariposa ou alors avec moins de fougue... et comme elle, je pense que pas mal l'avais ressenti ici. Bref, tu as fait ton choix et, bien qu'il reste un peu énigmatique poour nous, je suppose qu'il n'est pas sans une grande motivation.
Tu dis qu'"ils" [les papillons] semblaient tous décidés à vouloir voler vers d'autres cieux". Je suppose donc qu'il y a quelqu'un d'autre d'autant plus que je ne pense pas qu'un "sauteur de clôture" comme toi puisse demeurer sans maîtresse ! ;-)
On n'aura pas vu les "jolies petites orteils peintes" d'Amy (je trouve ça rigolo comme formule, car pour nous c'est du masculin !); tant pis, au plaisir de découvrir d'autre jolies choses sur ce blog ! Mais je ne me fais pas de soucis pour ça, j'ai toute confiance ! :)
Bisou,
Lilou.

Membres