mardi 30 novembre 2010

L'envol des papillons ... La suite

Les rebondissements de ma vie d'homme infidèle des derniers jours ont suscités énormément de commentaires et de messages de votre part.

J'ai beaucoup apprécié recevoir tous ces messages. Je vous remercie énormément.

C'est fou de voir à quel point plusieurs personnes se reconnaissaient dans l'histoire d'adultère passionnée que Mariposa et moi entretenions.

C'est fou aussi de voir à quel point plusieurs d'entre vous ont été sous le choc d'apprendre cette nouvelle.

Cependant, quelques personnes, plus perspicaces (dont Mariposa elle-même), avaient su déceler, aux cours des derniers mois, certains signes avant-coureurs de cette rupture.

Évidemment que les papillons ne s'envolent pas de façon soudaine, sans préavis, du jour au lendemain.

Souvent, en plus du facteur temps et de la routine qui s'installent, des éléments déclencheurs viennent précipiter leur fuite.

Mais ne comptez pas sur moi pour révéler au grand jour les principales raisons qui ont fait que ces papillons ont pris leur envol vers une autre destination.

Par respect pour Mariposa, mais surtout par respect pour la magnifique histoire que nous avons eu la chance de vivre ensemble, tous ces détails resteront enfouis au plus profond de moi pour le reste de mon éternité.

Comme j'ai déjà écrit, c'est beaucoup plus facile de se dénuder le corps que de mettre à nu son coeur.

-------------------------------------------------


Plusieurs m'ont posé la question :

 "Tristan, pourquoi ne continuerais-tu pas de voir Mariposa à l'occasion, de la rencontrer et de baiser avec elle, au 2-3 mois, un peu à la façon qu'elle le fait avec ses autres amants ?"

Vous savez, c'est mal me connaître que de penser que je pourrais faire cela.

C'est certain que cela serait super bon. Mariposa c'est une déesse du sexe !

Cependant, vous savez, je suis incapable de baiser pour baiser. Il me faut cette intensité, cette connexion particulière, ces papillons et cette fougue.

Ce que je recherche dans mes expériences extra-conjugales est beaucoup plus que du sexe...

Jamais de ma vie, ou presque, j'ai été capable d'avoir des relations intimes avec une femme si je n'avais pas ce lien si spécial.

Et en plus, lorsque l'on a goûté à cette intensité incroyable en faisant l'amour à Mariposa et aussi lorsque l'on a le plaisir de se faire traiter comme son amant numéro un, je dois vous avouez, que je trouverais très difficile, d'être un mec qu'elle baise, parmi d'autres.

Que voulez-vous, c'est moi d'être ainsi, et je m'assume pleinement.

-----------------------------------


Hier soir, j'étais à ma séance de gym bi-hebdomadaire du Nautilus Plus de mon quartier quand tout à coup, quelqu'un me tapa timidement sur l'épaule.

Évidemment, j'étais dans un autre monde, ayant mes écouteurs bien enfoncés et cette musique de Boozoo Bajou qui me masturbait les oreilles.

Lorsque je me retourna pour voir qui avait eu le "culot" de me déranger de la sorte, j'ai eu une agréable surprise !

C'était ma très jolie et sexy voisine.
Vous souvenez-vous, celle qui m'avait laissé sa carte d'affaire lors de cette fameuse soirée d'Halloween.

Je n'avais pas vraiment pris le temps de lui écrire un email, encore moins de lui téléphoner. (honte à moi)

Elle affichait un magnifique sourire. Elle venait de terminer son entrainement.

Rien de tel que de voir une femme, à la fin d'une séance de vélo stationnaire, avec un petit legging noir, un t-shirt blanc et des cheveux attachés en chignon pour apprécier réellement sa vrai beauté…

Et laissez moi vous dire, que malgré qu'elle n'affichait pas du tout son look de soirée, cette chère voisine (pas vraiment tout à fait ma voisine, car elle habite au bout de la rue à environ 5-6 maisons de la notre) était très jolie et séduisante.

Nous en avons profité pour discuté quelques minutes. Évidemment, je me sentais quelque peu embarrassé, d'être là, devant elle. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs.

J'en ai profité pour lui dire que j'avais toujours sa carte d'affaire (mais en fait,,elle est où sa carte ?..)

Elle m'a même laissé son numéro de cellulaire - cool !

Je crois qu'elle est d'origine italienne, d'après son prénom en tout cas - Domenica.

En tout cas, je vais lui poser la question moi même, lorsque je la verrais ce mercredi …


Bonne journée,,

Tristan,

vendredi 26 novembre 2010

Les papillons prennent leur envol ...

Un à un mes papillons étaient en train de s'envoler.

Lorsque les premiers se sont sauvés de mon ventre, je ne m'en suis même pas aperçus.

Lorsque les deuxièmes sont partis, j'ai fais semblant de ne pas y croire.

Par la suite, je les sentais tous motivés à vouloir déserter mon estomac.

J'ai essayé de les retenir du mieux que je pouvais. Mais ils semblaient tous décidés à vouloir voler vers d'autres cieux.

J'ai mis en place des petits stratagèmes afin que par eux même ils décident de revenir au bercail.

Cela a fonctionné pour certains. Une belle petite colonie de papillons est revenus s'installer à nouveau dans mon ventre.

Mais on dirait qu'ils ont fait cela que pour mieux repartir...

---------------------------------------------------------------------------------------

Je me devais d'être franc avec cette chère et unique Mariposa.

Je me devais d'être intègre et de lui dire toute la vérité.

Pas évident.

Beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

Habituellement, nous les hommes, ont préfère se défiler plutôt que d'affronter nos émotions. On préfère laisser dégrader la situation que d'affirmer haut et fort que nous n'éprouvons plus les mêmes sentiments pour l'être cher.

Elle a toujours été très honnête avec moi. À tous les niveaux. Comment aurais-je pu m'esquiver et ne pas lui dire mes états d'âmes. Si Mariposa méritait qu'une chose, c'était bien mon honnêteté.

Et n'allez surtout pas croire que cela ne m'affecte pas.

Bien au contraire.

Cela me touche et me bouleverse beaucoup plus que vous pouvez l'imaginer.
C'est comme une force tranquille qui m'envahit la poitrine. C'est là, c'est présent et on ne sait pas trop quoi faire avec cela.

Ce n'est pas parce que les papillons sont disparus que l'amour que je peux éprouver pour elle s'est évaporé.

Elle va me manquer c'est certain. Elle va beaucoup me manquer.

Ses appels quotidiens, ses blagues, son état d'esprit pervers, son odeur, sa chaleur, son corps, ses caresses, ses conseils informatiques, sa vision de la vie, ses discussions socio-politiques, ses magnifiques photographies, sa façon de me trouver beau, sa perspicacité d'esprit, son enthousiasme, son regard,,,


------------------------------------------------------

Une des choses difficiles des relations amoureuses clandestines c'est de vivre en silence et dans l'ombre la manifestation de nos émotions.

Combien de "couples" illégitimes ont vécus dans l'obscurité et l'anonymat des ruptures ou des déceptions amoureuses ?

Pas évident d'arriver à la maison le soir, de garder une semblant de bonne humeur, en sachant très bien que notre âme et notre coeur broient du noir.

À qui se confier ? À qui en parler ? Sur quelle épaule pleurer ?

Je sais que Mariposa est super bien entourée. Beaucoup plus qu'elle pourrait elle même le croire.

Mais ce n'est pas tous les amants et maîtresses de ce monde qui ont une cousine Amy et des amis proches  sur qui ils peuvent compter...



---------------------------------------------------------

La vie continue. La vie se doit d'être belle.

Merci à Mariposa, cette superbe femme qui a remplit, pendant plus de un an, mon quotidien de soleil, de joie et de bonheur.

Elle était beaucoup plus qu'une maîtresse. Elle était une amoureuse. Une vraie. Avec tout ce que cela implique !!

Je sais qu'elle va aller loin. Je sais que plein de nouveaux et stimulants projets l'habitent et la passionnent ces jours-ci. Elle va faire sa marque comme personne d'autres. Je le sais, je le sens.


Bye ma belle, tu vas me manquer. Tu vas me manquer beaucoup.
Beaucoup plus que tu peux l'imaginer.

Tristan,






jeudi 25 novembre 2010

Ma dynamique de sauteur de clôture est en plein bouleversement

La dynamique de la vie de sauteur de clôture de Tristan Lavoie est en plein bouleversement ces jours-ci.

Par respect pour des gens qui me sont très importants, je resterai muet à ce sujet pour quelques temps. Question de laisser retomber la poussière un peu.

Cependant, la vie continue.

Et surtout, ne vous gênez pas pour abuser de votre amour et de le manifester aux personnes qui vous sont chers.

Vous savez, à l'air d'internet, de Facebook et de Twitter, nous avons souvent tendance à oublier ces gens, ces vrais gens qui nous sont important et qui sont tout près de nous.

Rien de mieux qu'un contact humain, une accolade, un diner au resto du coin ou même un appel téléphonique pour leur signifier chaleureusement à quel point on peut tenir à eux.

Bonne soirée,

Tristan,


lundi 22 novembre 2010

Recommandation musicale du lundi soir

Fidèle à mes habitudes (quoi, je ne suis pas qu'un infidèle...) je vous propose un album très intéressant.

Il s'agit du plus récent CD de Norah Jones - Featuring.



Ce disque, est en quelque sorte, une compilation de toutes les collaborations que madame Jones a faite aux cours des dernières années.

On retrouve donc sur cet album, la talentueuse Norah Jones, se produisant avec un artiste différent sur chaque piste. Elle apparaît en autre avec The Foo Fighters, Willie Nelson, Belle & Sebastian, Ray Charles, Dolly Porton et etc.

Le résultat est délicieux. Des airs jazzy, lounge, funky et quelque peu country sont présent tout au long de ce CD.

http://www.norahjones.com/index.php

Évidemment, c'est le type d'album qui accompagnera à merveille vos soirées intimes à discuter de tout et de rien avec votre maîtresse, tout un savourant une belle petite bouteille de rouge argentin.


Voici donc un avant goût :



Petite chronique d'un dimanche soir

Ma vie d'homme infidèle est plutôt assez tranquille ces jours-ci.

Pas parce que je manque d'inspiration ou de situations stimulantes, bien au contraire.
Mais plutôt par ce que je manque de temps. Ce manque de temps chronique sui semble envahir ma vie de plus en plus.

Vous savez, avoir une vie d'homme infidèle, travailler plus de 50 heures par semaine, être papa de deux jeunes garçons, être l'époux d'une femme adorable, en plus d'être passionné de musique, de tennis et de plein-air, je vous jure, cela vous bouffe les heures dans une semaine à la vitesse de l'éclair.

Alors, étant donné qu'il n'y a que 24 heures dans une journée et 7 jours dans une semaine, je me dois de réduire quelque peu mes activités extra-conjugales par les temps qui courent.

Pourtant, j'ai, ces jours-ci, la libido, dans le tapis.

Disons qu'il ne me faut pas beaucoup de centimètre-carré de nylon noir pour provoquer en moi une explosion de désir...et une érection soudaine.

------------------------------------

Dernièrement j'ai reçus plein de messages et de commentaires de lecteurs qui venaient tout juste de découvrir mon blogue.

Ce que j'aime principalement de ces messages, c'est que, malgré le sujet un peu controversé de mon blogue, les personnes qui m'écrivent demeurent toutes très respectueuses.

Évidemment, ces gens ne sont pas tous d'accord avec mon style de vie et mon approche vis-àvis mes activités de sauteur de clôture. Cependant, je sens, malgré tout, au travers tous ces messages, une belle ouverture d'esprit.

Mais les questions qui reviennent principalement sont celles entourant ma femme.

La culpabilité que je peux ressentir vis-à-vis elle, qu'est-ce qu'il arriverait si mon officielle apprenait mes activités, et quelles sont les raisons qui me poussent à tromper ma femme, malgré que je l'aime plus que tout au monde sont les interrogations qui reviennent continuellement.

Concernant la culpabilité, je dois dire, avec toute honnêteté, que je ne ressens presque jamais ce sentiment particulier.

Je crois que la journée où je vais commencer à ressentir quoi que ce soit à ce niveau, ce sera le début de la fin de ma vie d'homme infidèle.

Et pourquoi je n'ai pas de culpabilité ? Difficile à dire.

Probablement que je suis fait de la sorte. Probablement aussi que j'arrive à faire une coupure entre ma vie d'époux et ma vie d'amant.

Lorsque je suis avec ma maîtresse, je suis avec elle à 100 %. Je me donne à 100 %. (J'essaye du moins)

Même chose avec mon épouse. Lorsque je suis avec elle, alors, je le suis à 100 %.

J'essaye, autant que possible, de ne pas mélanger mes deux vies.

Mais, oui, des fois, pas très souvent cependant, il m'est arrivé d'avoir ce petit sentiment de culpabilité qui nous envahit et qui fait que l'on se pose certaines questions existentielles.

Dans mon cas, ces interrogations surviennent habituellement quand je me couche le soir, après que mon épouse soit déjà au lit, et que je m'endorme collé sur elle.

Habituellement, quand cela arrive, ce sentiment de culpabilité ne dure pas très longtemps en moi. Aussitôt partis au pays des rêves, cette culpabilité disparait par magie.

Vous savez, peut-être que je ne suis pas fidèle à mon officielle, que j'entretiens une relation clandestine hors-mariage, que je vis des expériences sexuelles torrides avec une autre femme que celle qui est la mère de mes enfants, mais en même temps, je sais que je remplis la vie de ma conjointe de soleil, de joie, de plaisir et de sensations agréables, et ce, à tous les jours.

Après toutes ces années de vie commune, je peux compter sur les doigts d'une seule main les prises de becs, les disputes et les froids que nous avons eu tous les deux.

Je pense, que à part peut-être le volet fidélité, que je suis un bon mari. Sinon, il y aurait longtemps qu'elle m'aurait balancé aux rebuts ... hihihihihi

Mais farce à part, je pourrais facilement parler ici, et avec beaucoup de passion, de mes aventures "intra-conjugales" et torrides que j'ai le privilège de vivre sur une base presque quotidienne avec mon épouse.

 Mais, étant donné que le sujet principal de mon blogue est l'infidélité, je ne vois pas la pertinence d'élaborer sur cette portion de ma vie.

Mon officielle est vraiment très, très belle. À mes yeux, elle est la plus belle du monde. À part bien sur, pendant les quelques heures, que je suis au motel avec ma maîtresse....

Non sérieusement, Chantal est vraiment sexy, désirable et a un corps parfait.

Et oui, elle porte du nylon, et oui elle possède une collection incroyable de porte-jarretelles LeJaby. Et oui, cela m'excite et me fait bander dur.

Alors, pourquoi je la trompe, ?  Pourquoi je prends le risque de mettre en péril mon couple ??

Je vais le répéter pour la 112e fois. C'est pour les papillons intenses que cela provoque au fond de mon ventre, c'est pour la sensation que me procure un nouveau corps féminin, c'est pour l'agréable feeling de caresser une nouvelle texture de peau, c'est pour découvrir la vie à travers des nouveaux yeux, c'est pour briser la routine, c'est pour jouir d'un façon différente, c'est pour ,,, c'est pour et c'est pour ,,, .... tout plein de belles et bonnes raisons.

Et aussi c'est parce que être infidèle c'est dans mes gênes, comme cela l'était dans les gênes de mon grand-père Lavoie et comme cela semble l'être dans ceux dans mon garçon le plus jeune...

Et que dirait ma femme si elle l'apprenait ?

Comme dit le bon vieux dicton; on traversa la rivière une fois rendu au pont.

Mais d'ici là, je prend toutes les précautions nécessaires pour ne jamais arriver à cette rivière. Et je profite pleinement de chaque instant coquin et pervers que la vie m'offre gracieusement.


Bonne soirée,

Tristan,

mardi 16 novembre 2010

filodoro, fantasme de l'escorte et perversité non contrôlée

En ce mardi soir, je me sens un peu trop obsédé.

Serais-ce du à des événements ultra bouleversants et empreints de perversité que j'ai vécu suite à ma rencontre torride avec Mariposa la semaine dernière ?

Serais-ce cet excès de jambes nylonées que je croise quotidiennement à mon bureau ?

Ou plutôt mon esprit fertile qui me jour des tours ?

Peu importe, je n'ai qu'une envie ce soir, passer ma verge dur sur des belles jambes voilées de nylon.

Rien de plus excitant que de frotter délicatement mon gland bleuté et gonflé sur du nylon soyeux.
Rien de plus satisfaisant que de voir le regard de sa maîtresse vous admirer prendre du plaisir de cette façon. Rien de plus jouissif que de déposer quelques gouttes de liquide pré-éjaculatoire sur l'entre-cuisse de votre douce du à ce niveau de plaisir incontrôlable…

Juste à l'écrire et plein de belles images me viennent en tête !! Et une bosse apparaît dans mon Joe Boxer.


----------------------------------


Parlant de bas de nylon, je n'ai jamais eu la chance de caresser de magnifiques jambes voilées des sublimes bas de la réputée maison italienne filodoro.
Selon les connaisseurs (dont moi), cette marque serait une des plus séduisante et sexy.
Apparemment, de jolies jambes gainées de nylon filodoro deviendraient tout simplement irrésistibles…
Hummm. C'est peut-être un peu plus cher, mais, mesdames, faites plaisir à vos hommes, et surtout faites plaisir à Tristan et allez vous en procurer !!!

Je ne sais pas cependant, à quel endroit je pourrais me les procurer ?
 Alors, si des gens savent à quel boutique je peux aller en acheter, faites-moi signe. J'aimerais bien en offrir quelques paires éventuellement…. Ohhh que oui....en offrir et éventuellement les caresser !!! (Je sais, je sais, je suis un petit pervers, obsédé et cochon de la pire espèce ! Mais j'ai des qualités aussi !!)








----------------------------------



De plus en plus je réalise que l'excitation sexuelle se passe à environ 85 % dans la tête et à 15 % de façon physique (attirance, caresses, stimulations des organes génitaux et etc)

Vous savez, les meilleurs préliminaires, ce ne sont pas seulement les caresses, les baisers, les touchés, le cunnilingus ou la fellation. Non, selon moi, la meilleure façon d'allumer sa maîtresse, ou son amant c'est de débuter, tout doucement, quelques jours auparavant ou quelques heures avant la dite rencontre par des façons plus subtiles et psychologiques.

Rien de plus stimulant et excitant, que des jeux pervers, des appels coquins, des courriels embarrassant et des situations troublantes avant de rencontrer sa douce.

J'aime trop la sensation d'arriver à l'hôtel, déjà excité, bandé et chauffé par ma maîtresse.

Évidemment, elle doit me connaître parfaitement, savoir comment me bouleverser, me faire baver et m'amener dans un état de trance incroyable.

Quand cela arrive, laissez-moi vous dire que la baise est mémorable,,,et encore plus divine. Parlez-en à Mariposa .... Hummmm


--------------------------------


Il y a un fantasme que je rêve de vivre depuis longtemps.

Le fantasme de la prostituée.

Être à l'hôtel et attendre, qu'une sexy et désirable femme, vêtu de façon hyper sexy, bas de nylon noir, escarpin et vêtements appropriés viennent me rejoindre dans un seul et unique but : me satisfaire sexuellement.

Ou sinon, c'est moi, qui va la retrouver, à l'hôtel. Elle m'attend là, sur place, déjà toute prête, dans la chambre.... Je n'aurai qu'un but, la baiser et assouvir mes fantasmes, jouir et quitter...

Hummmm

Ce fantasme m'excite au plus au point.

J'ai envie de le vivre plus que jamais.

Noel approche.... Alors je pourrais me faire un cadeau... ou on pourrait me faire un cadeau.

C'est à suivre.

Bonne soirée,,,

Tristan,

dimanche 14 novembre 2010

Nouvelle Vague - Musique pour les infidèles

Vous connaissez mon goût pour la musique.

Cette semaine sortira le nouvel album de Nouvelle Vague, Couleur Paris.

Nouvelle Vague est un collectif musical composé de Marc Collin et Olivier Libaux se proposant de reprendre des titres classiques de la new wave (essentiellement des mouvances cold wave, goth rock et post-punk) en version bossa nova. De plus, ils invitent des chanteuses, majoritairement française, à collaborer avec eux.

Cette musique est toute indiquée pour les petites soirées de rapprochement intime avec votre maîtresse ou bien pour accompagner les séances de caresses subtiles de jambes nylonées en dessous de la table...

Pour vous mettre dans l'ambiance, voici quelques titres de ce groupe.

Bonne écoute.


Dance With Me





In A Manner of Speaking





Sweet And Tender Hooligan





Love Will Tear Us Apart





Making Plans For Nigel




Just Can't Get Enough






This Is Not A Love Song

mercredi 10 novembre 2010

L'Obélix des sauteurs de clôture et du n'importe quoi d'automne.

Cette semaine j'ai reçus une lettre très particulière d'un lecteur.

Disons que j'étais agréablement surpris de recevoir un courriel de ce mec.

Il s'agit de Olivier, 18 ans, en couple et déjà sauteur de clôture émérite.

Oui, oui, oui ! Vous avez bien lu !
18 ans et ce cher Olivier est déjà sur les chemins de la perdition et l'infidélité.

Cela nous prouve qu'il y a de la relève au domaine des hommes infidèles !!!

Non, farce à part, ce jeune homme me semble très sympathique.

Selon ses dires, il a eu des relations amoureuses sérieuses depuis qu'il a 13 ans.

Évidemment, en parfait homme infidèle qu'il semble déjà être, il a de la difficulté à être le mec d'une seule femme. (cela me fait penser à quelqu'un...)

Dernièrement, il fréquentait, en plus de sa copine officielle, une autre femme.
Apparament elle était plus âgée que lui. Il a du mettre fin à cette relation "extra-conjugale" car cela devenait trop intense … Hummm

Et là, dans sa lettre, ce cher jeune sauteur de clôture me demande conseil !

Wow !

Premièrement, je pense pas que j'ai vraiment de conseil à lui donner.

Il me fait trop penser à Obélix. L'Obélix des hommes infidèles.

Il semble être tombé dans la potion magique quand il était tout jeune…

Je pense sérieusement qu'il va connaître une excellente carrière d'homme infidèle.

Et surtout, pas besoin de Tristan Lavoie pour lui dire quoi faire !! héhéhéhéhé

Le seul truc que je ne suis pas tout à fait en accord avec lui, c'est qu'il a mis fin à sa relation avec sa maîtresse parce que cela devenait trop intense …

Hummm. L'intensité, c'est ce qu'il y a de meilleur. Bien avant les fellations, les baises torrides, les mains fouineuses et les belles poitrines généreuses.

L'intensité est selon moi l'ingrédient le plus important et le plus vibrant des relations extra-conjugale.

Dans mon cas, je dois dire que je carbure à l'intensité. C'est ma drogue.

Alors, mon cher Olivier, laisse-toi aller, profites de la vie au maximum, ne freine surtout pas tes pulsions parce que la relation devient trop intense. Au contraire !

Et mon seul conseil : Le respect. Respecte les femmes. Soi authentique, sincère et surtout n'essaye pas de les berner.

Ce n'est pas parce que l'on est infidèle que l'on est des "crosseurs" ou des profiteurs. Ces femmes qui nous entourent sont nos passions, notre raison d'être et notre vie. Alors, soyons à la hauteur. Et surtout, faisons leur honneur de la bonne manière !

---------------------------------------------


La semaine qui est en cours risque d'en être une remplie de belles perversités et de trucs hyper coquins.

Vous savez à quel point j'ai horreur des relations qui deviennent platonique et qui semblent s'embourber dans le confort.

Alors, pour contrer ces moments de paresses affectives et émotionnelles, rien de mieux que de provoquer des trucs, que de pousser mes limites au maximum afin de faire jaillir en moi un feu de désir incontrôlable.

Pour ce faire, j'ai demandé à ma belle Mariposa d'agir en conséquence.

Et dans ce domaine, c'est une championne mondiale.

Il suffit de demander à ma belle de se transformer en petite salope pour que immédiatement elle le fasse.

Et disons que, quand elle agît de la sorte,,,cela me brasse, me bouleverse et me fait bander dur.

Alors, sans trop entrer dans les détails pour l'instant, j'ai demandé à Mariposa des faire des trucs vraiment pervers au cours des prochaines semaines.

Sera t'elle à la hauteur ?

Serais-je brassé comme je le mérite ?

Cela provoquera t'il en moi des érections violentes et soudaines ?

Vais-je devoir me défouler sur elle et la prendre sans retenue, la baiser comme jamais et lui donner des coups de je t'aime dans l'abdomen ?

On verra.

Chose certaine, le simple fait de lui demander dernièrement d'agir en petite salope m'a allumé complètement.

C'est à suivre.


------------------------------


Hier, en allant à ma succursale Nautilus Plus de la rive-sud, devinez sur qui je suis tombé en entrant au gym ?

Nul autre que ma très sexy voisine qui m'avait laissé sa carte d'affaire lors de la fameuse soirée d'Halloween.

Elle quittait, lorsque j'entrais.

Nos regards se sont croisés quelques instants. Évidemment il y avait un charmant malaise. Ces malaises que j'affectionne particulièrement.

Malgré les quelques secondes qu'a durée notre rencontre fortuite, j'ai pu remarquer son parfum… The One de Dolce Gabanna. Elle venait probablement de s'en asperger quelques gouttes après sa douche ou un truc du genre.

Tout cela pour vous dire que je n'ai pas encore osé la contacter.

Disons que je n'ai pas vraiment eu le temps.

Mais, promis, je vais essayer de la téléphoner cette semaine.

À suivre.


----------------------------


Lors de mes nombreuses explorations musicales que je fais régulièrement, il m'arrive, de tomber, sans m'en rendre compte, sur des artistes vraiment intéressant et dont je ne connaissais pas du tout.

J'ai donc eu le bonheur de découvrir dernièrement  Grand Corps Malade.

Sûrement que plusieurs d'entre vous le connaissez déjà.

Sinon, voici son site : http://www.grandcorpsmalade.com/

Je viens d'acheter son plus récent album : 3ème Temps.

Selon le jargon du milieu, on dit que le type de musique qu'il fait, c'est du "slam"

C'est une façon de chanter à cappella des textes, des poèmes.

Son écriture est incroyable. Il possède une plume du tonnerre. Il a une façon tellement fluide et poétique de parler de la vie.

Avec sa voix grave, il récite des trucs qui viennent nous toucher profondément.

Constatez par vous-même sur cette pièce :


samedi 6 novembre 2010

Musique pour les infidèles heureux, les épicuriens et les autres !!

Voici quelques recommandations musicale en ce samedi soir.

Pour ceux qui ont envie d'une petite séance de masturbation auditive.

Bonne soirée.



Alex Cuba - Caballo

Alex Cuba est un artiste originaire d'une petite ville près de la Havane et qui est maintenant installé à Vancouver. Sa musique, pop aux accents cubains est très rythmée et accrocheuse. À se procurer sans attendre.






Erik Truffaz - Let Me Go.

Cette pièce, tirée du plus récent album de Erik Truffaz et interprété par Sophie Hunger a quelque chose de troublant et de déstabilisant.




Alexandre Désilets - L'Éphémère
Pour planer un peu... et en français en plus.





DJ Kicks - Bizarre Love Triangle (Shep Pettibone Extended Remix)
Une reprise du groupe New Order. Trop génial. Surtout pour ceux qui ont grandit avec du New Order dans leur écouteurs de "Walkman"

La cousine Amy, la belle Mariposa, une chaine Hi-Fi et msn.ca

Ma semaine d'homme infidèle a été assez intense et surtout très agréable.

Peut-être pas intense dans le sens débauche torride et sexuelle, mais intense dans le sens que tout plein de rebondissements plus qu'intéressants ont eu lieu.

Pour commencer, je vous avais brièvement parlé de ma très sexy voisine qui m'avait laissé sa carte d'affaire lors de la soirée d'Halloween.

Et bien, en parfait séducteur et sauteur de clôture que je suis, j'ai,,,,euhh,,, disons que,,, et bien, non, je n'ai rien fait et pas du tout contacté cette charmante résidante de la rive-sud !

Cela m'est complètement sortis de la tête.

Ma semaine a été tellement occupée que, cette très sexy dame de mon voisinage, a, bien malgré elle, sortis du programme officiel de mes activités hebdomadaire.

Cependant, je l'ai croisé très rapidement à la station-service du coin aujourd'hui, et disons, que cela m'a donné envie, à nouveau, de prendre contact avec elle la semaine prochaine.

Je dois avouer que cela serait beaucoup plus facile de lui envoyer un petit courriel que de prendre la peine de lui téléphoner. De nos jours, on emprunte toujours le chemin de la facilité et on préfère plutôt envoyer un message par voie électronique.

Qu'en est-il de la bonne vieille méthode qui consistait à faire le premier contact via téléphone ? Alors moi, je vais plonger, je vais la déstabiliser un peu, et la téléphoner directement à son bureau.

Elle ne sait même pas mon nom…

"Bonjour madame X, ici Monsieur Tristan Lavoie, résident de votre quartier, qui a reçus votre carte d'affaire lors d'une superbe soirée d'Halloween…"

Qu'en pensez-vous ?

J'espère seulement qu'elle sera un peu embarrassée. Mais surtout, j'espère qu'elle sera un peu charmée.

C'est à suivre…


-------

Cette semaine, j'ai reçus un petit email de la charmante cousine Amy.

Elle m'écrit : "Tristan, comment vas-tu, cela fait longtemps que l'on ne sait pas vu, fais-moi signe. Il faudrait bien s'organiser un petit quelque chose afin que tu me transfères un peu de musique…"

Wow, il n'en fallait pas plus pour que je lui répondre immédiatement.

"Chère Amy, j'arrive avec le vin, du fromage, de la musique et Mariposa !"  "occupe toi du souper !!!"

"Dis-moi ton adresse, et nous serons-là vers 18h30"

(Je sais, des fois, je manque un peu de délicatesse, mais, j'avais trop envie de revoir Amy, et de profiter d'une soirée avec Mariposa...)

Je téléphone immédiatement ma belle Mariposa pour lui dire que j'ai eu le culot de nous inviter à souper chez sa cousine. Mariposa rigolait, mais était très contente. Moi aussi d'ailleurs. La possibilité de passer la soirée avec deux charmantes et sexy femmes à de quoi rendre son Tristan plus que heureux !

Quelques minutes plus tard, Amy me répond et me dit : "Je vous attend"

J'étais tellement heureux à l'idée d'aller souper chez Amy avec Mariposa. Un rêve qui devenait réalité.

Vous savez, Amy est très belle et vraiment sexy. Ok, ce n'est pas Mariposa, mais disons qu'elle s'en approche dangereusement. Les gênes dans cette famille sont très fort et dessinent de très belles femmes !

Nous sommes donc arrivé au magnifique condo de madame la cousine (il est tellement classe son condo, bien décoré, chaleureux et invitant) et la chère Amy nous attendait avec de délicieux tapas et des petites bouchées dont elle seule à le secret.

Ce fût une soirée vraiment délicieuse. Évidemment, comme toute les soirées passées en compagnie de Mariposa, le temps à filé à toute allure.

Vous savez, cette chère cousine à vraiment tout. Intelligente, sexy, un look d'enfer, une personnalité attachante. De plus, en cette soirée d'automne, ses orteils et ses ongles étaient merveilleusement peint d'un rose lumineux (hummm que c'était sexy….mais j'ai fait comme si cela ne m'excitait pas…hihihihihi).

Et aussi, pour ceux que cela intéressent, ces jours-ci, la séduisante Amy est célibataire (dans mon cas, c'est un défaut,,,mais mettons qu'elle a plein d'autres qualités qui compensent amplement)

J'envie le mec qui va réussir à la séduire et à s'introduire dans sa vie. Il va être au paradis. Presque autant que s'il était avec Mariposa…

Il ne manquait qu'un petit quelque chose au condo de Amy. Une bonne chaîne hi-fi…

Alors, je lui lance : "Chère cousine, je n'ai plus le choix, il faut que je te trouve un petit système de son afin de remplir ce condo de musique !"

Vous savez, c'est plus fort que moi, les gens que j'aime et qui font partie de ma vie, doivent avoir de la bonne musique chez eux. S'ils en ont pas, je m'occupe de les équiper…

Donc, le lendemain matin, j'écris un petit email à Amy et je lui dit :

"J'ai trouvé ta chaîne stéréo. Je l'ai avec moi au bureau. Tu peux passer quand tu veux pour la prendre."

À peine deux heures plus tard, la très sexy cousine était à l'entrée de mon bureau avec son plus beau sourire.
Je l'ai présenté à la réceptionniste comme étant ma belle soeur…hihihihihi.
C'était trop rigolo. (Cependant, j'aimerais bien avoir une belle soeur comme Amy…)

Je l'ai donc invité à diner. Nous avons donc profité de l'occasion pour bavarder de musique, de travail, de sexe (oups, je ne pense pas) et aussi nous avons saisi l'occasion pour enfin pouvoir parler dans le dos de Mariposa (…) (bien sur que non !)

Le temps passé avec Amy fût plus que agréable.

Vraiment dommage qu'elle soit célibataire, car, je dois vous avouez que si ce n'était pas le cas… hummm

Je lui ai aussi promis encore plus de musique,,, Je suis à lui préparer d'autres compilations musicale. Elle va les recevoir bientôt.

De plus, je lui ai offert d'aller lui faire un petit achat d'un truc particulier qu'elle aime et qu'elle désire depuis un bon bout de temps. Je vais donc m'en occuper dans les prochains jours.

------------------

Cette semaine, la journaliste Judith Lussier a publié un article sur l'infidélité via le portail msn.ca

Évidemment, tout ceux qui osent parler d'infidélité au Québec, se doivent de citer Tristan Lavoie et Mariposa (je manque sérieusement d'humilité là, je le sais..)

Non, farce à part, Mariposa et moi avons accordé une mini entrevue à Madame Lussier il y a quelques semaines.

Vous pouvez donc consulter l'article à cette adresse :

 http://styledevie.ca.msn.com/amour-sexualite/article.aspx?cp-documentid=26224316

Bonne soirée,

Tristan,

jeudi 4 novembre 2010

Les trucs du métier d'un homme infidèle et tellement heureux.

Sans m'en rendre compte, au cours de ma très jeune carrière de sauteur de clôture, j'ai appris quelques trucs et développé certains réflexes qui m'ont permis d'éviter des situations très embarrassantes.

La vie d'homme infidèle demande une très grande coordination. Tout doit être planifié au quart de tour et aucun détails, même les plus insignifiants, doivent être laissé de côté.

Souvenez-vous toujours, qu'il suffit d'un oubli de votre part, une négligence ou un mauvais mensonge pour tout faire foirer et ainsi soulever d'importants soupçons auprès de votre officielle.
Et dites-vous bien que vous espérez tout, sauf que votre femme soit à l'affût de chaque petit indice

Donc, voici quelques-uns des "trucs du métier" que j'aimerais partager avec vous.

RÈGLES ÉLÉMENTAIRES

- Ne jamais avoir une maîtresse qui est célibataire. Toujours y aller pour la femme mariée ou celle qui est déjà en couple depuis un petit moment. Moins de tracas, moins de chance qu'elle vous téléphone un samedi soir et surtout, beaucoup moins de chance qu'elle vous demande de tout abandonner pour aller la retrouver.

- Évitez d'avoir plusieurs aventures simultanément. Cela demande énormément de planification et de gestion des horaires.  Concentrez vos efforts, votre intensité et votre fougue que sur une seule et unique maîtresse.

ARGENT

- Toujours, je dis TOUJOURS payer en liquide toutes vos transactions, que ce soit hôtels, restaurants, achat de lingerie, bouteilles de vin et cadeaux. Les cartes de crédit et bancaires laissent trop de traces.

- Essayez, lorsque vous faites vos emplettes, votre épicerie ou vos achats courant de toujours demander pour retirer de l'argent, en plus de votre achat, sur votre carte bancaire. Cet argent comptant retiré en extra devrait être mis dans une enveloppe spéciale, bien cachée dans votre voiture. Cette enveloppe spéciale servira à "financer" toutes vos sorties romantique avec votre bien-aimée clandestine.

- Fixez vous un budget mensuel pour vos activités et respectez le. Allez au delà de ce budget, risque, à long terme, d'éveiller les soupçons. (je sais de quoi je parle…)


MENSONGES

- Il faut éviter de mentir le plus possible à son épouse. Vous savez, nos officielles sont toujours très perspicaces et elles finiront toujours par trouver une faille et nous prendre dans nos mensonges. Alors, si vous sortez avec votre maîtresse, et bien, sortez, mais dites à votre femme que vous étiez avec des copains ou des clients à ce restaurant ou ce bar. Comme cela, si elle vous en parle, quelques mois plus tard, vous allez avoir d'imprimé dans votre mémoire l'endroit exact où vous étiez. Plus facile de berner votre épouse de la sorte. Sinon, vous risquez de vous faire coincer.

- Ne jamais utilisez de copains, de collègues de travail ou de membres de votre famille comme alibi. Cela va toujours se retourner contre vous, tôt ou tard. Ne dites pas à votre femme que vous êtes sortis souper avec votre meilleur ami si ce n'est pas le cas. Et de plus, de nos jours, avec Facebook, Twitter et les réseaux sociaux, c'est plus risqué. Imaginez, vous êtes supposé sortir au resto avec votre frère, mais, en même temps, sur son statut Facebook, il mentionne qu'il profite d'une petite soirée à la maison, tranquille, avec son amoureuse …

- Ne jamais mentir à votre maîtresse. Déjà qu'il faut cacher plein de trucs à son officielle, le fait de mentir à sa maîtresse ajoute aux complications. De plus, ce n'est pas ce qui a de plus agréable que de mentir. Si en plus, il faut le faire en double,,,c'est pas la meilleure des idées. Vous rencontrez une femme, dites-lui que vous êtes marié, que vous aimez sauter la clôture et que vous ne risquez pas de tout laisser pour partir avec elle. Mettez carte sur table.

HORAIRE

- Afin d'ajouter de la crédibilité à votre emploi du temps avec votre maîtresse, il faut que vous trouviez des activités qui vont vous faire sortir de la maison. Cependant, il ne faut pas que ces activités apparaissent, sans raison, du jour au lendemain sur votre "agenda". Introduisez graduellement des nouvelles occupations à votre vie. Sport, travail, voyage d'affaires, hobbys, passions, club d'ornithologie, cours de dégustation de vin, cours d'anglais, etc, etc.

- Une fois une certaine routine implantée, ce qui devrait vous faire sortir de la maison à l'occasion, il vous sera beaucoup plus facile de vous évader pour aller passer des petites soirées au paradis avec votre maîtresse.

TÉLÉPHONE

- Ne jamais entrer le vrai nom de votre maîtresse dans votre cellulaire. JAMAIS. Utiliser des noms d'emprunts reliés à votre travail ou à vos activités. Dans mon cas, étant donné que je travaille dans le monde de la finance, j'utilise des noms de compagnie, de comptable ou de représentants oeuvrant dans ma sphère professionnelle. Cela est toujours plus facile à gérer si votre femme s'adonne à fouiller sur votre téléphone mobile.

- Essayez de ne pas utilisez à outrance les messages textes. C'est la pire des inventions. Ces petits messages coquins qui apparaissent à tout heure du jour ou de la nuit risquent d'attirer inutilement l'attention de votre épouse.

- Ne jamais cacher votre cellulaire. Laissez-le à la vue et accessible. Rien de plus attirant et intriguant qu'un appareil toujours cachés.

- Même si vous utilisez des noms d'emprunts pour votre maîtresse, essayez de toujours effacer l'historique d'appel. Cela évite des mauvaises surprises.

ORDINATEUR

- En 2010, les courriels et réseaux sociaux sont très populaires pour les amants-maîtresses. Cependant, ils sont très risqués aussi. Il faut toujours effacer toutes les communications échangées entre vous être votre maîtresse. On ne sait jamais si, par pur hasard, votre femme tombera dessus un jour. Même chose pour votre BlackBerry. Toujours tout supprimer, courriels et messages texte.

- Changer régulièrement vos mots de passe. Je dirais à une intervalle d'au moins une fois par mois. Une épouse qui a des soupçons sur votre style de vie peut être prête à tout pour vous coincer ou vous prendre les culottes à terre. Il existe des "hackers" professionnel, moyennant une somme d'argent, qui vont se faire plaisir de trouver votre mot de passe. Ne prenez pas de chance.

- Toujours effacer l'historique de vos visites sur le web. On ne sait jamais sur quoi votre officielle peut tomber.

ALCOOL

- L'odeur d'alcool peut facilement vous trahir. Spécialement si vous dites que vous devez travailler plus tard au boulot. Votre épouse sera sceptique si vous rentrez du travail avec une odeur d'alcool alors que vous étiez supposé compléter un projet hyper important avec votre vice-président. Les officielles ont l'odorat très développé. Elle vous démasquera à la première expiration que vous lui ferez. Si vous prévoyez partager une belle bouteille de vin avec votre maîtresse, alors, dites à votre femme que vous sortez souper avec des clients.

AMOUR

Ne jamais tomber en amour avec votre maîtresse. Non, ce n'est pas vrai ! Au contraire, ne vous retenez pas. Écoutez votre coeur, laisser vos émotions s'exprimer. Rien de plus agréable que d'être en amour, que d'avoir des papillons dans le ventre et d'éprouver des sentiments profonds pour votre maîtresse. Cela apporte tellement une dimension incroyable à votre relation extra-conjugale.

ENDROIT DE FRÉQUENTATION

- Toujours sortir de votre patelin, votre ville ou votre quartier pour rencontrer votre maîtresse. Si vous avez un petit motel ludique et approprié près de chez vous pour accommoder vos envies de rapprochements intimes, alors n'y allez pas. Prenez la route, sortez de votre paysage habituel. Les risques de vous faire voir, par votre épouse, des amis et des voisins sont trop élevés si vous privilégiez votre secteur.

- Autant que possible, évitez tout geste de rapprochement et d'expressions amoureuse avec votre belle maîtresse en public. Trop risqué. Gardez cela pour la voiture et le motel.


CONCLUSION

Avoir une maîtresse dans sa vie est un plus, un bonus et une cerise sur un sundae.
Si vouz prenez votre maîtresse comme béquille, alors, vos chances que votre relation amant-maîtresse deviennent toxique sont élevés.

Osez vivre des trucs fou et hors de l'ordinaire avec votre maîtresse. Il faut vivre sa vie à cent à l'heure.

Sur ce, bonne soirée.

Tristan,

Membres