jeudi 7 octobre 2010

Petite escapade extra-conjugale à Québec

Rare sont les occasions où je peux me permettre de m'évader tout un week-end avec ma maîtresse adorée.

La vie d'homme marié, infidèle et heureux a certains inconvénients.

Un de ces inconvénients, est de n'avoir pratiquement jamais d'opportunités de passer quelques jours, surtout les samedi et dimanche avec sa douce.

Alors, quand ces opportunités en or se présentent, il faut les saisir au vol, et surtout, profiter pleinement de ce temps si précieux qui nous est offert pour l'espace d'une fin de semaine.

Alors, après plus d'un an de fréquentation assidue avec ma belle Mariposa, de baise torride, d'histoires perverses et d'orgasmes puissant, l'occasion s'est finalement présentée.

Direction Québec.
C'est selon moi la ville idéale pour les couples clandestins. On peut s'exposer au grand jour sans avoir la crainte de croiser notre voisin, notre belle soeur ou nos collègues de travail.

En tout cas, les probabilités de faire des rencontres inattendues sont plus mince que si vous vous baladiez, main dans la main, dans votre coin de pays.

Je dois vous dire que nous avons passé un magnifique séjour dans notre belle capitale provinciale.

Avons-nous joué au touriste ???
Bof, pas tellement,,,

On a manqué de temps.

Disons que nous avions énormément de trucs de "chambre d'hôtel" à l'ordre du jour.

Ce fut une merveilleuse ballade au paradis de la perversité !!

Nous nous sentions tellement inspiré.

Ma belle Mariposa avait pris le soin d'apporter sa valise de la parfaite petite salope qui veut faire baver son amant.

Elle n'avait rien oublié. 4-5 paires de bas de nylon, portes-jaretelles, petit déshabillé en dentelles, et lubrifiant haut de gamme pour les "handjobs".

De mon côté, je me suis plutôt occupé de la logistique. Vin, musique, appareil photo, et encore de la musique.

J'aimerais tout vous racontez en détails, mais disons que cela tiendrait sur une vingtaine de pages...
Non, je blague.
Mais, quand même, je crois que cela a été la séance de rapprochements intime la plus intense de toute ma vie.

Nous avons fait l'amour le soir, la nuit, le matin, l'après-midi.
J'ai pu en profiter pour mettre a exécution certaines fantaisies sexuelles.

Souvent, lorsque je baise et que je suis en état d'excitation extrême, mon cerveau n'est plus le seul commandant à bord. Mes couilles prennent souvent le contrôle de mon corps et de mes pulsions.

C'est ce qui est arrivé à plusieurs reprises pendant ces deux journées.

Et ma belle Mariposa, fidèle à elle même, a parfaitement assumée.

Tellement assumée, que pratiquement chaque partie de son corps, à reçus, d'une manière ou de l'autre, sa petite giclée de sperme chaud.

Visage, cuisses nylonnées, bouche, seins, fesses, chatte et abdomen on tous reçus leur part de ma douce semence.

Tellement, que dimanche après-midi, après notre petite sieste, ma belle, (pour probablement me remercier du magnifique week-end, hihihihihi), m'a gentiment offert une fellation dont elle seule à le secret.

Mais, après tous ces orgasmes puissant des derniers jours, mes couilles ressemblaient beaucoup plus à deux petits raisins secs qu'à une belle paire de testicules bien gonflée de désir.

Il n'avait plus rien à faire. Elle m'a finalement mis KO.

Ce fût deux magnifiques journées. Et pas seulement pour la baise. Mais aussi pour la bonne bouffe, les belles bouteilles de vin, les merveilleuses discussions et pour le simple fait de se retrouver ensemble.

J'ai même pris un plaisir coupable à faire des petites sieste auprès de ma belle maîtresse adorée.

Maintenant, je vais prier le ciel pour que ma femme ne tombe pas sur mon état de compte MasterCard.

J'ai beau avoir pris toutes mes précautions et avoir réglé pratiquement toutes nos dépenses en liquide, il n'en demeure pas moins, que le type d'hôtel où nous avons séjourné, demande une emprunte de carte de crédit. Disons que nous n'étions pas au Chablis, ni au motel Idéal.

Donc, malgré le fait que la réceptionniste de l'hôtel m'a rassuré concernant ma carte de crédit,  je dois avouer que, au cours des 3-4 prochaines semaines, Tristan risque de s'arrêter beaucoup plus souvent à la boîte postale....

Je croise les doigts !

Bonne soirée.

Tristan,

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Avec la technologie d'aujourd'hui.. loll... on peut recevoir notre compte par courriel maintenant ! ;-P

Anonyme a dit…

anyway si tu as payé comptant l'hotel il prenne ta carte au cas où tu briserais qques chose ou tu utiliserait le mini-bar sinon pas de frais dessus....

Sophia R. a dit…

Mais oui...Je me demande si la perspective qu'elle puisse le trouver n'ajoute pas à votre excitation.

Je suis curieuse de savoir si votre femme sait vos aventures? Accepteriez-vous qu'elle en ait aussi?

Pour info, je suis une jf qui voit plusieurs amants engagés en parallèle, sans vouloir d'attachement.

Anonyme a dit…

Québec ! Ah comme je voudrait y aller !
Par contre voici un petit palmarès des villes les plus en vue pour les amours illicites ;-) Bon après, c'est sûr qu'il faut avoir le temps et surtout... le budget mais ça fait tellement rêver ! http://news.doctissimo.fr/paris-et-new-york-villes-des-amours-infideles_article7357.html
Lilou

Anonyme a dit…

Sincèrement, je lui souhaite de trouver ton relevé de compte.

Les activités extra conjugales je suis d'accord, mais quand les parties en cause sont consentants.

Jeff a dit…

J'aimerais savoir si elle attrape ton relevé de compte comment tu vas t'en sortir Sauteur de clôture ?

Archives du blog

Membres