mardi 5 octobre 2010

Mise à jour - nouvel emploi

Tel que promis, je prends quelques minutes de mon temps pour vous mettre à jour sur différents aspects de ma vie de sauteur de clôture.

Comme je vous l'ai mentionné à plusieurs reprises au cours des dernières jours, j'ai débuté, cette semaine, un nouvel emploi.

Qui dit nouveau boulot, dit nouveaux collègues, dit nouvel environnement de travail et dit nouveaux défis professionnel.

Cependant, pour les besoins du blogue, mais surtout pour des raisons évidentes, je n'élaborerai pas sur les détails techniques de mon nouvel emploi.

Je ne pense pas que cela intéresse beaucoup de gens de savoir le genre de travail que je fais, ni le genre de rapport que j'ai à préparer et ni le genre de clients que j'ai à rencontrer.

Mais, je suis persuadé, que vous désirez tous savoir avec quel genre de collègue, je passe maintenant, la grande majorité de mes journées.

Et soyez assuré, je ne vous parlerai pas du tout de mes collègues masculins...

Donc, après deux jours dans mes nouvelles fonctions, de dois vous avouez que mon environnement de travail, est très, très, très bien.
Et je ne parle pas du mobilier de bureau et des oeuvres d'art accrochés sur les murs.

Étant donné la nature de mon travail, on retrouve beaucoup plus de femmes au pied carré qu'à mon boulot précédent. (première bonne nouvelle).

De plus, le code vestimentaire semble être plus formel, ce qui veut dire beaucoup plus de tailleur pour mes charmantes collègues féminines .... et de jambes nylonnées (deuxième bonne nouvelle).

Même si au yeux de mes nouveaux partenaires de travail je donne l'impression d'être un mec très respectable, sérieux et dédié complètement à ses nouvelles tâches, il n'en demeure pas moins que ma petite parcelle de cerveau de sauteur de clôture, se fait aller tel un disque dur d'ordinateur en train de redémarrer...

Chaque paire de jambes nylonnées que je remarque, chaque regard féminin que je croise, chaque poitrine débordante que je vénère, il m'est impossible de ne pas me poser la question suivante :

"Est-ce qu'elle serait potentiellement une candidate pour une aventure extra-conjugale ?"

Vous connaissez une de mes règles d'or concernant les infidélités sur notre lieu de travail ?
 - À évitez autant que possible !!

Mais que voulez-vous, c'est plus fort que moi. Toutes ces charmantes collègues, toutes belles, encore parfaites et sans problèmes aucun, sont toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Il y a cette sexy et très mystérieuse stagiaire, Annick G.
Ne travaillant qu'à temps partiel dans mon département, j'ai ai eu la chance de la rencontrer officiellement pour la première fois aujourd'hui.
Et déjà, je dois vous dire que cette sexy étudiante du HEC me plait déjà ....

Mai bon, je ne sais rien d'elle encore. Est-elle célibataire ? En couple ? Coquine ? Hummm.
Chose certaine, je vais m'arranger pour en savoir plus au cours des prochains jours, des prochaines semaines.

De plus,  aujourd'hui, j'ai eu la chance de m'entretenir avec une de mes nouvelles collaboratrice, Daniela.
Cette femme, qui me semble d'origine espagnole ou sud-américaine (à valider au cours des prochains jours) avait tout pour me plaire.

Elle doit avoir environ 30-35 ans, cheveux châtains, yeux bruns clairs, poitrine qui semble avoir été dessiné par le bon dieu à l'aide d'un compas, tailleur gris,,,et,,,et,,, magnifique bas de nylon noir très diaphane.

Évidemment, tout au long de mon entretien que j'ai eu avec elle, et ce, à plusieurs reprises, je me suis permis d'imaginer que ses magnifiques nylons noirs, étaient retenus par un délicieux porte-jaretelles LeJaby.

Disons que d'avoir ce genre de pensées, lors d'un premier contact avec sa nouvelle collaboratrice, à de quoi déconcentrer son homme...(c'est l'histoire de ma vie)

J'ai cru aussi remarquer qu'elle portait une alliance serti d'un petit diamant dans l'annulaire gauche. Très bon signe !!

Et pour les détails plus intimes, elle portait, selon mon nez, le très sensuel parfum The One de Dolce Gabanna ! Et cela lui allait à merveille.

Pour conclure, je dois dire que mes deux premières journées ont été plus que stimulante, captivante et rafraichissante. Je me plais déjà à cet endroit.

Bonne soirée.

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres