jeudi 16 septembre 2010

Les trucs du métier ... et petit bonjour à Jacynthe

En cette soirée fraîche et pluvieuse d'automne (en passant, j'aime l'automne, car c'est ma saison favorite, tout comme l'hiver, le printemps et l'été) j'ai le goût de partager avec vous quelques trucs du métier de sauteur de clôture que j'ai appris au fil des années.

Évidemment tous ces trucs, qui pourraient être utiles pour certains de mes confrères infidèles, n'ont rien de vraiment scientifique et, relèvent de la théorie du n'importe quoi ou presque ...

Donc, ce soir, je vous propose, les 5 choses à ne surtout pas dire à une femme mariée ...  surtout si elle est votre maîtresse ou que vous souhaitez qu'elle le devienne !


5. Ne jamais parler en mal et abaisser l'officiel de votre maîtresse. Évitez de parler tout cour de la personne qui partage le quotidien de votre belle. Vous devez toujours respecter cet homme, peut importe les circonstances. Si vous commencer à vouloir vous comparer à lui, à essayer de vous montrez supérieur, cela démontre, selon moi, un manque de confiance en soi.

4. "Je te téléphone jeudi !" : Terminer une conversation téléphonique avec "c'est quoi la prochaine étape" est une bonne technique pour les représentants des ventes, mais pas pour les sauteurs de clôtures. Premièrement, selon moi, cela tue toute spontanéité et l'effet de surprise si important dans une relation extra-conjugale. Et deuxièmement, cela réduit les chances que votre douce prenne l'initiative de vous téléphoner.

3. "Avec combien de mecs différent as-tu baisé dans ta vie ?" Si vous demandez cela en début de relation, est encore une fois, un signe de manque de confiance en vous. Si cependant, c'est elle qui vous le demande, c'est ok, allez-y, faites part de vos prouesses !! Mais fiez-vous à moi, vous ne voulez surtout pas être celui qui a initié cette discussion !!

2. "Je t'ai laissé un message l'autre jour, mais tu ne m'as pas retéléphoné" : La pire chose à dire dans une relation extra-conjugale. Votre maîtresse à besoin de tout, sauf un autre "mari". Si elle ne vous re-contacte pas, faites-en pas un cas. Ignorez tout simplement cet oubli. Point final.

1. "Est-ce que tu m'aimes ?" Si elle vous aime, elle va vous le laissez savoir. Et pas nécessairement avec des mots. Soyez assurez qu'elle va trouver une façon d'exprimer son intérêt pour vous. Selon moi, les plus belles déclarations d'amour, sont souvent celles provenant du langage non-verbal.


----------------------------------------------------


Hier j'ai eu la chance de voir la belle Jacynthe.

Mariposa m'a demandé de l'accompagner à un rendez-vous d'affaire important qu'elle avait au centre-ville de Montréal.

Mais, ironie du sort, ce rendez-vous était dans le même immeuble où travaille la très sexy Jacynthe.

Je laisse donc Mariposa à sa petite réunion, et je lui mentionne que je me dois de passer dire bonjour à Jacynthe pendant qu'elle finalisera ses trucs.

J'arrive donc au commerce où Jacynthe travaille comme gérante, et je lui fais la surprise de ma présence !

Je lui dit :
"Salut, je passais te dire bonjour"

Elle semblait très surprise de me voir.

Et elle me répond :
"Tristan, que fais-tu dans le coin ? Tu viens diner avec moi ? J'ai mon heure de diner dans quelques instants ..."

Et je lui dis (en sachant très bien que Mariposa n'en avait pas pour très longtemps...) :
"Oh Jacynthe, je ne venais pas ici pour t'inviter à diner, mais j'ai simplement fait un détour pour venir te saluer !"

Vous auriez du voir son visage et son sourire radieux !

(je n'étais quand même pas pour lui dire que j'étais là pour accompagner Mariposa...)

Elle semblait tellement heureuse de me voir.

Tellement, que elle m'a téléphoné deux fois en moins de 24 heures et envoyer 3 messages textes ...


Hummmm

Bonne soirée,

Tristan,

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai bu un bon verre de rouge a ta santé...

Archives du blog

Membres