mardi 14 septembre 2010

Journée intense - Danika et ses déclarations !!

C’est fait. J’ai annoncé la nouvelle à mon employeur. Je leur ai dit que je quittais mon poste actuel dans 3 semaines.

Je dois vous dire que les deux bras de mon patron lui sont tombés. Il ne me croyait pas. À la limite il pensait que c’était une blague.

À peine quelques minutes après être sorti de son bureau, j’ai reçu un appel du CEO de l’entreprise.

Il veut me rencontrer demain. Va t-il me faire une contre-proposition ? Veut-il savoir les vrais raisons pour lesquels je quitte ? Va-t-il utiliser son pouvoir charismatique pour essayer de me retenir parmi eux ?

Chose certaine, ma décision est prise.

Mais pour être honnête avec vous, cela m’a fait un petit quelque chose. Un pincement au cœur.

C’est un peu comme mettre un terme à une relation amoureuse. Quand c’est nous qui choisissons d'y mettre fin, c’est moins douloureux, mais on ressent quand même quelque chose.

----------------------------------------------------

Je vous mentionnais dans mon dernier billet que, une des premières choses que j’étais probablement pour faire, lorsque j’annoncerais mon départ à mon employeur actuel, serait d’essayer d’avoir des rapprochements intimes avec Danika.

Bon, disons que la dynamique vient de changer radicalement.

Pas à peu près à part cela.

Hier, la charmante Danika entre dans mon bureau. Rien de nouveau vous direz.

Mais, cette fois-ci, elle ferme la porte derrière elle. Habituellement, ce n’est pas bon signe…

Elle prend place, prend un grand respire et me dit :
« Tristan, je dois te dire quelque chose… »

Et c’est à instant là, de façon très maladroite, mais avec un courage digne des plus grands chevaliers du moyen-âge, elle m’annonce qu’elle éprouve des sentiments amoureux pour moi !

Mon visage est probablement devenu instantanément  très, très blanc.
J’ai presque failli m’étouffer avec ma gorgée de café Tim Horton.

Sans vraiment vous divulguer les raisons pour lesquelles elle est tombée amoureuse de moi, je dois vous dire que j’étais vraiment surpris.

Mais le fait que ma future ex-collègue soit amoureuse de moi, vient de chambarder complètement les envies perverses que je pouvais entretenir pour elle.

Même si je suis un sauteur de clôture, un pervers, un homme à femmes et un profiteur de la pire espèce, baiser cette fille serait probablement la pire des choses que je pourrais lui faire.

Je pense que cela ne se fait tout simplement pas. Pour elle, pour moi, et surtout pour tout plein d’autres raisons très évidentes.

Sauf que maintenant, je fais quoi ?

Ce matin, elle m’a demandé d’aller diner avec elle, qu’elle devait absolument me voir …

J’ai refusé, prétextant avoir déjà une autre obligation.

J’ai un certain malaise de me retrouver seule avec elle. Mais en même temps, je ne veux pas être trop brutal et sans cœur.

Je me sens vraiment dans une position inconfortable.

C’est à suivre …

------------------------------------------------------------------------

Vous savez pourquoi je ne serais pas capable de faire l’amour à ma chère Danika ? Pour la simple et unique raison que je ne suis pas amoureux d’elle.

On dirait que plus les années passent, et plus je réalise, que je me dois, à un certain niveau, d’être en amour avec la fille, afin d’être en mesure de m’adonner à des activités sexuelles. C'est comme cela, je n'y peux rien.

Évidemment, c'est certain, que dans ma vie, à l’occasion, il m’est arrivé de baiser pour baiser.

Pas très souvent cependant. Et ce ne fût que des rencontres d’un soir. Sans lendemain.

Et aujourd’hui, ces rencontres intimes, sans saveurs amoureuses, ne m’intéressent plus vraiment.

Je dois ressentir quelque chose pour la fille, il faut que mon cœur battre, il faut que, j’en sois en quelque sorte amoureux.

Et habituellement, l'intensité de la baise et des rapprochements intimes sont directement proportionnel au niveau d'amour que je peux ressentir pour cette personne.

Et aussi, je dois sentir que cette même fille est amoureuse de moi…et ce, même si elle ne me le dit pas ouvertement,,,,(il m’est arrivé, dans ma vie, moi aussi de ne pas toujours le dire à la fille que j’éprouvais des sentiments intense à son égard…mais les baises étaient très intenses)

Bonne soirée,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres