mardi 31 août 2010

Suivi sur les soupçons et Danika

Étant donné que hier j'étais hyper occupé au travail, je n'avais pas vraiment eu la chance de rencontrer ma très charmante, mais tellement célibataire collègue Danika lors de mon retour au boulot ce lundi.

Ce matin, à la première heure, qui ne vois-je pas arriver dans mon bureau avec un petit sourire particulier ?

Danika !

Cependant, elle a été plutôt discrète, sur l'embarras que j'ai eu au mariage de ce samedi.

Tel que mentionné dans mon dernier billet, mon officielle a lancé aux autres invités que j'étais souvent absent les soirs de semaine étant donné mon supposé "projet"...

Je soupçonne que Danika n'a pas trop réalisé l'ampleur de cette petite problématique.

Si elle savait vraiment dans quelle situation de crise familiale qu'elle pourrait me faire plonger en dévoilant certains détails d'horaires, je crois que Danika utiliserait un peu plus sa "vérité" pour me faire chanter...et tomber !

Finalement, elle n'est peut-être pas aussi diabolique que je peux l'imaginer.
Ou, sinon, c'est qu'elle attend une situation plus propice pour décocher son tir !!!


Et en plus aujourd'hui, j'ai demandé à Danika, si elle ne pouvait pas m'aider à me trouver un ou une (une c'est mieux,,,bien entendu...) physio-thérapeute pour m'aider à soulager une blessure de tennis qui me fait terriblement souffrir ces jours-ci.

Elle me répond sans hésitations : " Tristan, moi je vais te masser ! Tu vas voir je vais te faire beaucoup, beaucoup de bien..."

Moi de lui répondre : "Tu n'es pas un professionnelle et tu ne pourras pas m'émettre de reçus pour mes assurances."

Danika me dit : "Pas besoin de me payer, car pour toi, ce genre de service, c'est gratuit !"

Donc demain soir, je dois aller au condo de Danika pour mon massage ! (êtes-vous malade ? Jamais de la vie je n'oserais franchir cette frontière ! Ce serait comme me jeter dans la gueule du loup)

Non, farce à part, cette blessure à l'aine me fait terriblement mal. Il faut que je me fasse traiter le plus rapidement possible. Ma carrière de joueur de tennis (ouais, ouais, méchante carrière) est sur la glace et cela commence à me rendre fou.

Bonne soirée,

Tristan,

6 commentaires:

Lou a dit…

rires !!! Blessure à l'aîne comme par hasard, cela aurait pu être un tennis elbow, mais non ! Sacré Tristan ! Bisous

Anonyme a dit…

Bonjour Tristan,
As-tu pensé que Danika pourrait lire tout simplement ton blog ?

Claire a dit…

J'adore le commentaire de Anonyme! ;-)

Tristan Lavoie a dit…

S'il fallait que Danika tombe sur mon blogue et se reconnaisse, c'est certain qu'elle va apparaître dans mon bureau et me demander d'aller au motel avec elle...
Elle pourrait même à la limite me faire du chantage ...

May-Lissa a dit…

Salut!
Je suis tombée sur votre blog en faisant une recherche sur les appels érotiques pour un rôle théâtrale.

Je tenais à vous communiquer la tristesse que j'ai sentie pour la femme qui partage sa vie avec la vôtre, que vous aimez pourtant. Vos histoires ainsi que les commentaires d'autres hommes, me confirment à nouveau les différences immenses entre hommes et femmes. Ces différences qui créent un énorme fossé entre nous malgré nos mutuelles attirances.

Là où ces histoires me dérangent, c'est que selon moi le mensonge qui accompagne ce mode de vie est un grand manque de respect pour votre partenaire de vie. Et je crois qu'aimer une personne égale avec respecter cet être dans ses valeurs.

Célibataire endurcie, car je suis devenue trop lucide aux comportements masculins parfois regrettables, ma confiance n'est plus à gagner. Non loin l'idée de vouloir vous convaincre que votre comportement soit amèrement méprisable; je voulais seulement m'exprimer.

Bonne vie, pour les mauvaises que vous créerez autour de vous. C'est à vous la chance. Du moins pour le moment.

Tristan Lavoie a dit…

@ May-Lissa

Merci pour tes commentaires pertinents, même si nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes concernant ma vie de sauteur de clôture.

Je vois dans tes propos un respect malgré notre divergence d'opinion.

T

Archives du blog

Membres