mardi 24 août 2010

Quelques jours de congés et retour à la vie d'homme infidèle

Me voici de retour après quelques jours de congés au chalet.

Ces journées passées à faire du canot, se balader en forêt et à préparer mon bois de chauffage pour l'hiver m'ont fait un bien immense.

C'est incroyable à quel point j'ai besoin de me ressourcer dans la nature, loin de tout. Autant ma vie palpitante de sauteur de clôture me stimule, autant ma vie d'homme des bois me remplis d'énergie.

Vous auriez du me voir, ce samedi, partir à l'aventure, en pleine forêt, avec mon fils le plus vieux.

Nous avons décidé, malgré la pluie battante, de se taper une méga randonnée pédestre.

Et, probablement que, malgré mon âge, j'ai encore un coeur d'enfant.

Le simple fait de partir en montagne, avec cette pluie et cette boue, me rendait très, très joyeux. Autant que mon garçon je crois...

Quoi de plus amusant que d'être complètement trempée et d'avancer les deux pieds dans la bouette…Et en plus, nous avons eu la chance de croiser une famille de chevreuils.

Quand nous sommes revenus, malgré une énorme fatigue, nous étions heureux. C'est tellement des moments magiques entre un père et son fils. Et nous n'avons même pas eu besoin de se parler. Très peu.


--------------------------------------------------------------------------------------------


Laissez-moi vous parler un peu de ma relation avec ma belle Mariposa.

Vous savez quel est mon plus grand défi avec cette fille ?

Pas de la faire jouir, de la défoncer et la baiser avec vigueur, non !

Mon plus grand défi est de faire en sorte que notre relation particulière et unique le demeure. Que cette relation soit continuellement remplis de surprises, de nouveautés, d'excitation, de découvertes et de joies.

Même si c'est une relation extra-conjugale qui est très à l'opposé d'une relation conventionnelle, notre "couple" cherche malgré tout à s'enraciner dans des patterns normaux.

Et c'à c'est ma plus grande crainte.

Vous n'avez pas idée à quel point je peux, sur une base quotidienne, me battre afin que notre histoire demeure unique et exceptionnelle.

Cela comporte des risques c'est certain.
Mais j'aime vivre dangereusement.
J'aime savoir que chaque journée sera peut-être la dernière avec ma belle maîtresse adorée.

Oui, je lui lance des défis pervers. Oui je deviens jaloux, oui je bave.

C'est une des nombreuses façons que j'ai trouvé afin de garder cette flamme intense et toujours allumée.

Même si des fois j'en paye le prix…et que j'en fais payer le prix à Mariposa.

Mais avouez que malgré tout, notre histoire est riche, délicieuse et remplis de rebondissements. Et c'est ce que je veux. C'est ce que nous voulons.

J'ai tellement pas envie de devenir son deuxième mari. Je ne veux tellement pas la considérer comme mon officielle.

Mais je vous jure, c'est pas facile.

Le temps joue contre nous.
Chaque jour qui s'ajoute à notre relation joue contre nous.
Chaque petite habitude que nous développons joue contre nous.
Chaque fois que prenons quelque chose pour acquis cela joue contre nous.

Je préfère la savoir désirée par d'autres homme.
Je préfère savoir aussi, qu'elle désire d'autres hommes à l'occasion.
Je  préfère savoir qu'elle va baiser un mec juste pour me faire baver.
Je préfère la savoir infidèle jusqu'au bout des ongles, même si cela peut me torde les boyaux…

Je préfère tout cela plutôt que cette routine, que ce confort, que cette sensation de l'avoir d'acquise pour toujours.
Parce que le jour où je me sentirais dans cette zone de confort, cela signifiera la fin.

Et paradoxalement, le jour où je serais complètement indifférent à toute ses escapades coquines et perverses, signifiera probablement aussi la fin…


Pas facile à suivre la vie d'homme infidèle, n'est-ce pas ? Je dirais plutôt que c'est Tristan qui n'est pas facile à suivre.

C'est que je suis un homme rempli de contradictions et de nuances. C'est moi c'à.

Bonne soirée,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres