vendredi 25 juin 2010

En plus d'être une baiseuse merveilleuse, ma maîtresse cuisine à merveille !

Je dois vous faire une confidence,

En plus d'être une des meilleures baiseuse de la terre, ma belle maîtresse adorée est une cuisinière incroyable.

Souvent, Mariposa me mentionnait qu'elle adorait cuisiner et préparer de délicieux repas.

Mais, je pensais qu'elle me disais cela simplement pour m'impressionner et me faire baver encore plus !

Vous savez, avec le genre de relation particulière que nous avons, il est plutôt rare qu'elle puisse se retrouver dans sa cuisine à me concocter des petits plats !

En tant que couple illégitime, nous sommes plutôt du genre petit restos, hôtel et porte-jarettelles que du genre cuisine, recettes, préparation des légumes et tablier !!

Les occasions où ma belle maîtresse adorée peut exploiter son talent culinaire devant mes yeux sont très rare, voir inexistant.

Mais, en début de semaine, une occasion s'est présentée !

Nous étions supposé se voir ce mardi soir pour une de baise torride et une dégustation de mets asiatique à un de nos motels favoris.

Mais à la dernière minute, Mariposa me téléphone pour me demander si, au lieu d'aller faire l'amour au Chablis de la rue Sherbrooke, on allait plutôt passer la soirée au condo de sa soeur Clara (qui est, soit dit en passant, à Toronto pour la semaine).

Vous auriez du voir à quel point j'étais emballé ! J'avais un de mes plus beaux sourire qui décorait mon visage !

Sérieusement, j'adore me retrouver en compagnie de Mariposa au condo de sa soeur.

Il y a quelque chose de vraiment particulier et de spécial lorsque je suis à cet endroit.

Je trouve que c'est beaucoup plus personnel que de se retrouver à l'hôtel. (et en plus, il y a un bon petit système de son qui joue la musique super bien, gracieuseté de Tristan)

Lorsque Mariposa m'invita à aller passer la soirée avec elle au domicile de sa soeur, elle m'a mentionné  qu'elle était  pour profiter de l'occasion pour cuisiner et enfin me faire découvrir ses talents culinaires. (héhéhéhé)

Elle avait préparé son coup dans la journée en allant chercher tous les produits qu'elle avait besoin au marché qui est tout près de la résidence de soeurette.

Je n'avais plus qu'à m'occuper du vin, du pain et du dessert. (j'ai oublié le dessert....j'oublie toujours le dessert !)

Lorsque j'ai mis les pieds à l'intérieur du condo,,,,il y avait une odeur savoureuse qui flottait. Hummm. Je commençais sérieusement à saliver.

Je suis du genre sensoriel. Comme vous savez déjà, j'aime tout ce qui a rapport aux sens. La musique, les parfums, la photographie, le vin rouge, la douceur du nylon soyeux, et ... et ... la bonne nourriture.

Vous voulez me séduire : alors faites-moi découvrir de la musique, faites-moi déguster du vin rouge, épater-moi avec vos belles images, laissez-moi caresser vos belles jambes, faites-moi goûter vos petits plats savoureux...

Je crois que c'était le seul aspect que Mariposa n'avait pas encore exploité...Mon ventre !
Car tous mes autres sens...hummm,,, disons qu'elle les a stimulé abondamment à plusieurs reprises (et ce à mon plus grand plaisir)

Je dois vous dire que son repas était plus que délicieux. C'était tellement savoureux. Digne d'un grand chef. J'ai été épaté.
Elle a été à la hauteur de sa réputation. Je ne mettrai plus jamais en doute ses talents.

Alors, devinez ce qui est arrivé ??
Un succulent repas, de la bonne musique, des belles bouteilles de vin...
Évidement, le tout à dégénéré !

Cet excès de stimulation de nos sens à fait en sorte que nous avions une envie terrible l'un de l'autre.

Je l'ai invité à passer à la chambre de sa soeur.

Nous avons baisé comme jamais (je sais, je sais,,,je dis cela à chaque fois, mais c'est la vérité)

Ce fût tellement intense.

Sans entrer dans les détails, je dois vous avouez que nous avons exploré une nouvelle dimension sensorielle lors de cette séance de baise torride.

Pas une dimension physique. Non, une dimension érotico-émotionelle ! Un aspect que je n'avais jamais osé explorer de ma vie.

Vous savez, lorsque vous faites l'amour, et que vous arrivez à rendre l'être aimé dans un état de vulnérabilité et de sensation unique.
Nos sensations n'ont été que décuplées ! Je sentais mon plaisir plus vibrant qu'à l'habitude. Je la sentais jouir avec plus de force. Mon éjaculation a été plus puissante qu'à la normale !

C'était magique. Trop.

C'est rare qu'il m'arrive à être dans un tel état lorsque je fais l'amour. C'était tellement bandant.
Mais avant tout, c'était cérébral. Le courant électrique envahissait tous les os de mon corps. Je sentais mon excitation parcourir chaque pores de ma peau. J'en vibrais et j'en frissonnais.

D'ailleurs, je n'ai pas de mots pour décrire cette sensation.

Lorsque j'ai éjaculé, il m'a fallu tellement de temps pour revenir sur la planète terre. Je n'étais plus capable quitter cet état d'hypnose.

Et tout cela au son du CD Buddha Bar vol 11.

Toute ma vie, lorsque je ferais jouer cette musique, j'aurais ces élans de nostalgie qui m'envahiront et qui me ramèneront à cet instant présent. Wow !

À la fin de la soirée, je dois dire, qu'en plus de sentir encore un peu la bonne bouffe dans le condo de Clara, cela sentait énormément le sexe à plein nez. Le délicieux sexe ! (J'adore cette odeur)

hummm

Bonne fin de soirée,

Tristan,

1 commentaire:

Madame Intello a dit…

Et de quoi était donc composé ce souper qui sait donner l'eau à la bouche (je devrait plutôt dire: aux lèvres, puisque le reste du récit fait travailler mon imagination licencieuse)?

Archives du blog

Membres