vendredi 4 juin 2010

Danika et les situations un peu troublantes...

Petite situation quelque peu embarrassante  aujourd'hui au bureau avec ma chère collègue Danika.

Elle devait aller dans le local des archives chercher un dossier confidentiel pour notre président.

Étant donné que très peu de gens, dont moi, avons la clé pour accéder à ce petit local, Danika m'a demandé de l'accompagner.

Évidemment, avec mon âme charitable, j'ai accepté avec plaisir !

Nous prenons donc l'ascenseur et descendons plusieurs étages afin d'aller au fameux local situé dans un coin du sous-sol de notre édifice.

Une fois entrée dans ce petit local, sombre et quelque peu encombré, Danika referme la porte derrière elle et s'approche dangereusement près de moi.

Quand je dis prés, j'économise mes mots. Son petit visage de fille sage devait être à environ 20 centimètres maximum du mien. Je sentais son haleine et son souffle délicat sur mon visage.

C'était très, très troublant ! Je sentais une certaine panique m'envahir !!

Elle me fixait droit dans les yeux. Ces instants qui ont probablement duré que quelques petites secondes, m'ont paru une éternité !

Et là, tout en demeurant très près de moi, dans ce que j'appelle mon espace vital, elle me lance la phrase suivante, ou quelque chose du genre : "Tristan, tu n'as pas de craintes de te retrouver dans cet endroit seul avec moi ?"

Oufff ....

Je vous jure....plein de trucs sont passés dans ma tête pendant ces quelques instants. Pleins.

Et honnêtement, pour la première fois depuis que je connais Danika, j'ai failli flancher !

Est-ce moi qui se fait des idées ou bien cette chère Danika avait vraiment l'intention qu'il se passe quelque chose d'intime dans ce local d'archives ? Peut-être que c'est moi qui exagère et me fais des histoires ...

En tout cas, jamais aucune autre collègue ne s'est approchée aussi proche de mon visage, surtout dans un endroit si clos et à autant l'abris des regards.

Et pour la première fois aujourd'hui, j'ai trouvé cela quelque peu troublant.

Et je ne sais pas quoi penser !

Disons que je me félicite de ne pas avoir craqué.

J'ai un drôle de pressentiment avec cette collègue.

Je sens que si quelque chose de coquin se passe entre elle et moi, que je risque d'avoir des tonnes de problèmes au bureau....et c'est sans parler des autres dommages collatéraux que cela pourrait avoir sur d'autres aspects de ma vie.
Je veux éviter à tout pris ces problèmes !

Je pense que je vais seulement me contenter de me masturber ce soir en imaginant une scène torride qui aurait pu se dérouler dans ce petit entrepôt.

Cette petite séance masturbatoire ne risque pas de me causer aucun problèmes au bureau.

De plus, cela va me soulager et cela risque de faire sortir de moi tout soupçon de désir que je pouvais avoir !!

Bonne soirée,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres