vendredi 16 avril 2010

Petite journée pluvieuse et rencontres imprévues

Ce matin j'étais encore sur un nuage.

Sur ce nuage magnifique remplis d'images de Mariposa, de son odeur, de ses cris de jouissance, mais surtout sur ce nuage remplis de bonheur.

Ce matin, Mariposa me téléphone très tôt. Habituellement, il est plutôt rare qu'elle me fasse signe de si bonne heure.

Elle me dit : " Aujourd'hui, je n'irai pas au bureau, cependant, je vais aller avancer certain dossiers à l'hotel !!"

Quoi ???

Et oui, Mariposa aime beaucoup à l'occasion, se prendre une petite suite pour la journée.

Avec la nature de son travail, il est très pratique pour elle d'être dans un environnement autre que son bureau et que sa résidence pour avancer plus efficacement certain dossiers ! (C'est du n'importe quoi ou presque, mais j'aime bien l'idée cependant).

Évidemment, ma belle amoureuse m'a invité à aller la rejoindre sur mon heure du diner.

J'ai annulé mon rendez-vous que j'avais de prévu ce midi et je me suis faufilé pour aller la retrouver.

Mariposa m'attendait dans une tenue parfaite.
Elle avait ce petit déshabillé noir et transparent qui lui font une poitrine divine et évidemment, pour l'occasion, elle portait une nouvelle paire de bas nylon noir avec porte-jaretelles intégré.
Vous savez ces bas ultra soyeux, avec ce nylon si délicieux, mais qui laisse à l'air libre les fesses et la chatte....hummm. Trop bandant.

Quand j'ai cogné à la porte de la chambre, j'étais en demi-érection. Et je ne savais même pas qu'elle m'attendait avec ce déshabillé et ces bas de nylons. Mais, juste le fait d'aller retrouver sa maîtresse dans la  suite d'un hotel, vers les midi, je vous jure, cela donne des érections spontanées !! En tout cas, cela m'excite terriblement.

Lorsqu'elle ouvra la porte, je l'aperçu dans la pénombre.
 J'ai immédiatement remarqué ses jambes nylonnées et senti son délicieux parfum, Kelly Calèche de Hermès.

Il n'en fallait pas plus pour que je sois tout excité et bandé.

J'avais vraiment l'impression d'aller retrouver une prostituée ! Hummm j'aime ce concept. Et aujourd'hui Mariposa m'a le fait vivre ! J'étais au paradis.

Alors j'en ai profité pour bien la baiser. C'était trop bon, trop intense. Trop jouissif.

Aujourd'hui, j'ai profité un peu plus encore de ses bas de nylon. À vrai dire, c'est Mariposa qui m'a fait ce cadeau....

Elle n'a pas arrêtée de passer ses jambes douces et voilées de nylon sur ma verge dur et sur mes couilles.
 Elle s'est même permise à plusieurs reprise de me masturber avec ses pieds nylonnés.
Oh que c'était bandant et excitant.
Je vous jure, elle serait capable de me faire éjaculer sur ses pieds. Hummm je pense que j'aimerai bien essayer un de ces jours...

Comme je disais, je me sentais vraiment comme son "client",,,

Et là, à 13h00 tapant, son cellulaire vibre,,,,je lui lance à la blague : "Mariposa, tu es vraiment une prostituée....ton prochain client t'attend" !!

Et elle me dit : "Aller Tristan, il est 13h00 et c'est maintenant le temps de vider des couilles jusqu'à la dernière goutte et de quitter."

Demandé si gentiment, il n'en fallait pas plus pour que ma verge gonflée de désir, mais surtout gonflée de sperme explose et se vide de tout son contenu chaud et visqueux !

Je me suis rhabillé rapidement, embrassé ma belle tendrement et quitté l'hôtel en direction de mon bureau.

Je n'étais pas aussitôt en route que mon cellulaire sonne.
C'était ma belle Mariposa qui me lance à toute vitesse :
 "Tristan, j'ai pas beaucoup de temps pour te parler, tu sais, mon cellulaire qui vibrait, et bien c'était François, tu sais mon premier amant,,,,et bien il est dans le secteur et m'a demandé si on pouvait se voir...." "Je te retéléphone plus tard, je suis pressé, il va arriver d'une minute à l'autre.

Agrhhhhhhh......Grrrrrrr, Agrrrrrrhhhh Quuuuoiiiiiii ??

Et en plus, aujourd'hui, Mariposa porte ses magnifiques nylon, elle sent le sexe à plein nez, elle sent le sperme, elle sent un peu le Kelly Calèche, elle est belle et surtout elle transpire la sensualité divine.

Hummmm.

Bon week-end,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres