jeudi 8 avril 2010

Les épreuves qui ne nous font pas mourir nous font grandir

J'ai réalisé dernièrement que ma belle Mariposa était beaucoup plus qu'une maîtresse à mes yeux.

J'ai du me rendre à l'évidence que cette fille extraordinaire est une amoureuse pour moi, MON amoureuse.

Oui une amoureuse avec tout ce que cela implique.

Méchante contestation pour un sauteur de clôture comme moi !

Je me croyais un homme infidèle et sauteur de clôture presque professionnel. À vrai dire, je suis rien de tout c'à !

Vous savez quoi, je suis un homme fidèle ! Oui fidèle. Fidèle à mon officielle, mais surtout fidèle à ma belle Mariposa.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, j'aime deux femmes. Je les aime de façon différente, mais je les aime avec passion de tout mon coeur. Plusieurs diront que je ne suis pas normal, que je suis malade.

Allez-y dites-le, je l'assume. Je suis malade. Et je n'ai pas l'intention de me soigner, pas du tout.

Et puis ! Trouvez-moi le règlement qui dit que nous ne pouvons pas aimer deux femmes en même temps !

J'aime ma femme, un amour tranquille, un amour familial, un amour remplie de sérénité. Je n'ai presque jamais de conflit avec ma femme. Je vous jure, c'est le bonheur total.

J'aime Mariposa, je l'aime à la folie comme jamais un coeur ne pourrait aimer. Est-ce que je l'aime plus que ma femme ? Oui, beaucoup plus. Mais en même temps c'est un amour différent. Je n'aime pas comparer. Mais les fait sont là, je le ressens c'est tout.

Pour être honnête avec vous, la différence entre l'amour que j'ai pour ma femme et l'amour que j'ai pour Mariposa est assez simple. Lorsque je suis avec ma femme, je pense TOUJOURS à Mariposa, mais lorsque je suis avec Mariposa, je ne pense qu'à elle, je ne suis qu'à elle.

Les évènements des derniers jours ont, selon moi, fait que augmenter l'amour et la passion que je peux avoir pour Mariposa.
Ces évènements ont ouvert une nouvelle porte en moi.
Cette porte maintenant ouverte a laissée entrer encore plus profondément ma belle Mariposa au fond de moi.

Je ne devrais pas le dire, mais cette Mariposa est tatouée à tout jamais au fond de mon coeur.
Elle est entrée, comme un petit papillon entre dans une maison, le petit papillon s'est reproduit plusieurs milliers de fois....et ces papillons étaient rendus tellement nombreux qu'ils se sont mis à tatouer leur noms au fond de mon coeur  : MARIPOSA ....

J'avoue être un homme pervers, cochon, et qui a le goût de vivre plein de fantasmes. J'ai envie de faire vivre à Mariposa des expériences extraordinaire et de repousser ses limites. Et je vais le faire....

Mais avant tout, ce que j'ai envie c'est de rendre heureuse cette fille magnifique. De faire en sorte qu'à chaque matin, lorsqu'elle se réveillera, dans son coeur et dans sa tête, le soleil brillera. C'est l'engagement solennel que je prend. La rendre heureuse à tous les jours.

C'est sur, des jours, je ne serai pas toujours à la hauteur, je faillirai à la tâche,,,,mais ces jours là, Mariposa sera là pour me le rappeler doucement, pour me remettre dans le droit chemin, mais surtout pour me faire réaliser à quel point je suis l'homme le plus chanceux de la terre.

Je l'aime cette fille, non, je l'adore. Et personne ne pourra jamais comprendre à quel point je peux tenir à elle.

Je vous laisse la-dessus, je vais aller me masturber en pensant à la prochaine chose perverse que je vais faire à Mariposa, ou que je vais lui demander de faire pour moi.

Bonne soirée

Tristan,

3 commentaires:

solosesso a dit…

En gros c'que t'as, c'est une femme ET une blonde !

Anonyme a dit…

bonjour tristan c est karine je suis venu te faire une petite visite et je suis ravi de se que j y vois ecris c est se que ressent exactement mon amour de cheri du haut de 57 ans (rire) te voir ecrire ça jai eu l impression que c etait lui qui la ecris, c est mot pour mot se quil ma dis les yeux dans les yeux alors pour te dire que c est magnifique et que comme il le dis lui meme je suis amoureux avec un grand A . a bientot ka

Cristina a dit…

Bien qu'étant une femme, je crois que je peux comprendre... :)

Elle vaut vraiment la peine, ta Mariposa...

Toute ma sympathie pour ce dénouement que tu as rendu possible...

Archives du blog

Membres