jeudi 15 avril 2010

J'ai mal aux mamelons

Je reviens tout juste d'un 5 à 7 mémorable avec ma maîtresse adorée !

Toute un soirée.

Cependant, il y a quelque chose dont je suis un peu moins fier....j'ai les mamelons hyper sensible,

Mariposa s'était probablement donné comme défi de me torturer mes petits mamelons.
Elle les a pincés, les a mordus, re-pincés, tirés fort dessus, re-mordus. Elle n'a pas arrêté de les stimuler vigoureusement ! Ouchhh. La petite garce. Je suis certain qu'elle a fait exprès !

Dans le feu de l'action, pendant que je la baise profondément, que je suis hyper excité, je dois vous dire que c'est pas si mal comme feeling, mais là, ce soir, assis dans mon sous-sol, à regarder le match de hockey Montréal-Washington, tout en sirotant une bière Boréale, je dois vous dire que le bout des mes mamelons me font souffrir.
Ils sont très sensible et douloureux. Ayoye.

Alors, demain, si vous croisez un mec, au centre-ville de Montréal, qui n'arrête pas de se frotter les mamelons et qui semble avoir mal,  alors, il y a de forte chance que ce soit moi !!



Sur un autre ordre d'idée,,

Ce soir j'ai finalement trouvé un petit point faible dans la forteresse sexuelle de Mariposa.

Auparavant, je lui faisait toujours l'amour sans jamais vraiment porter attention à ce qui pouvait l'amener au 7ième ciel ou la faire jouir à répétition.
Je lui faisait l'amour, en me faisant plaisir, et hop, le tour était joué....elle réussissait à jouir.

Mais depuis les 2-3 dernière rencontres intimes, je dois avouer, avec un peu de fierté masculine, que j'ai trouvé une façon toute particulière de donner un plaisir encore plus intense à mon amoureuse.

Mariposa adore quand je la prend par derrière, qu'elle soit à quatre pattes ou sur le ventre.

Elle adore que je la pénètre profondément tout en stimulant vigoureusement  son clitoris. Vraiment, en ne lâchant jamais son petit bouton. En le caressant, en changeant de vitesse, en pressant fort, en le faisant tourner, en le malaxant ! Hummm

Lorsque je fais cela, elle crie de plaisir et en redemande encore et encore. Elle prend vraiment son pied. Plus que jamais.
Et moi aussi je prend mon pied. J'adore trop la prendre de cette façon, d'avoir le pouvoir de lui donner du plaisir intense, sur une longue période....

Et elle mouille tellement, elle gémit tellement. C'est tellement bandant. Trop excitant, que je dois me concentrer pour ne pas jouir tellement les spasmes de son vagin sont puissant.

Oufff,,,

Bonne fin de soirée,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres