mardi 27 avril 2010

Cage aux Sports et Danika

Quelle merveilleuse météo !!

Des chutes de neige à la fin avril. Le mercure qui frôle le point de congélation. Vive le réchauffement climatique de notre belle planète.

Le seul côté positif à cette défaillance météorologique c'est que les charmantes et jolies femmes de mon bureau doivent "encore" porter des bas de nylon sous leur jupe et sous leur tailleur.

En tout cas, je peux confirmer que, exceptionnellement,  aujourd'hui, au bureau, il y avait beaucoup de nylon, et ce, au plus grand plaisir de Tristan.

Étant donné ces chutes de neige tardive, la circulation n'était pas de tout repos pour sortir du centre-ville de Montréal.

Donc, ce soir, vers 16:50, ma seule et unique collègue Danika (la croqueuse d'hommes mariés en devenir) apparait brusquement dans mon bureau et me lance :

"Hey Tristan, que dirais-tu si je t'offrais une bière à la cage aux Sports près du bureau ?"
"De toute façon, avec la quantité de trafique qu'il va avoir sur la route, tu es bien mieux de venir prendre une bonne bière avec moi"
"Et je te promets que l'on parlera pas du bureau !!"

Elle avait ce petit sourire coquin et cette démarche de petite allumeuse qui faisait que sa proposition était assez difficile à refuser...

Malgré qu'elle ne portait pas sa petite jupe noir, ses bas de nylon et ses bottes aux genou, elle était quand même assez mignonne avec son legging hyper moulant noir et son top gris !

Donc direction Cage aux Sports.

C'était assez tranquille en ce mardi soir (hey pas de hockey ce soir !!)

Elle m'a commandé une bière en fut et s'est pris un verre de vin.

Je peux vous dire que la conversation était assez tranquille, de tout et de rien.

Mais, à peine quelques minutes après être arrivé à la Cage aux Sports, devinez qui me téléphone ?

Et oui ma belle Mariposa !! (J'étais tellement content qu'elle me téléphone !!)

Je ne pouvais m'empêcher de lui répondre (quoi ??, j'avais trop envie d'entendre sa voix).

Alors, c'est à partir de là que les choses se sont gâchées, ou plutôt que la conversation a déviée,,,,

Danika s'est immédiatement rendue compte, sois par la nature de ma conversation, sois par le sourire immense que j'avais dans mon visage ou sois par mes yeux qui brillaient plus qu'à la normale que je ne parlais pas avec ma femme, avec un collègue ou avec un ami.

Aussitôt mon appel terminé avec ma belle amoureuse, la chère Danika s'est mise à me bombarder de question très intimes, épicées et pas du tout appropriées pour une collègue de travail.

Mais, bon, voyez-vous, étant donné qu'elle me payait la bière, en bon garçon que je suis, je me suis efforcé de lui répondre du mieux que je pouvais !!

Sa première question : "Tristan, nous savons tous au bureau que tu es un bon père de famille, que tu es un bon mari, mais juste pour moi, avoue-moi que tu es un peu wild et que tu te payes la traite de temps en temps,,,"

Moi : "heuuu,,,,hummm, heuuu,,,,disons Danika que je suis un passionné de la vie, que je profite pleinement de chaque instant..."

Et là, sans avertissement, elle me lance : "Toi Tristan, avec quelle fille du bureau aimerais-tu avoir une aventure ???" Wow méchante question à cent mille dollars c'à.

Moi, j'essaye de trouver au hasard une fille mignonne du bureau et je lui lance :

"Probablement Coralie !"
"Mais seulement si je pouvais avoir ce bidule du film Men In Black qui permet de zapper la mémoire des gens....J'aurais une aventure avec elle, et par la suite, je zapperais sa mémoire pour qu'elle m'oublie et je n'aurais aucun problème au bureau avec elle par la suite ...!"

Et elle immédiatement rajoute : "Tu sais Tristan, je connais des filles de notre département qui accepteraient d'avoir une aventure avec toi, mais que tu n'aurais pas besoin de zapper et c'est certain qu'elles ne t'occasionneraient pas de problèmes..." (il me semble que je l'ai déjà entendu celle là !!)

J'ai avalé ma gorgée de bière un peu de travers disons.

Est-ce moi qui imagine des choses ou bien Danika espérait que je lui demande : "ah oui!! Qui ???"

J'ai changé de conversation, disons que je n'avais pas vraiment envie d'aller dans cette direction....

Mais le plus troublant de toutes nos discussions est arrivé à la toute fin, juste avant de quitter.

Lors d'un BBQ de département l'été dernier, ma femme et Danika avaient eu l'occasion de se croiser et de jaser un peu ensemble. Je ne sais pas pour qu'elle raison, elles en étaient venus à discuter de bisexualité (une des qualités de ma femme).
Je ne suis pas au courant de toutes leur discussions, mais elles s'étaient avouées toutes les deux être attirées, à l'occasion, par des femmes.

Jamais avant ce soir Danika m'en avait reparlé cependant.

Ma femme Chantal, avait tant qu'à elle, à quelques occasions mentionné, que si un jour l'occasion se présentait, elle accepterait de connaître plus intimement Danika.
Moi, je prenais cela avec un grain de sel.

Mais ce soir, avant de quitter la cage aux Sports, Danika me lance :

"Tristan, tu sais je trouve Chantal super belle et sexy, il m'arrive souvent de m'imaginer l'embrasser" !!!
Oh my god ! Argghhhh. Quoi ???

Essaye t'elle de me provoquer ?? De me déranger ? De faire en sorte que je craque pour elle ??

Chose certaine, ce qu'elle ne sait pas,,,tant et aussi longtemps que mon coeur battra pour ma belle Mariposa, tant et aussi longtemps que des papillons voleront dans mon ventre et tant et aussi longtemps que je sentirai que Mariposa est amoureuse de moi, les chances que je saute la clôture avec Danika sont assez minimes, voir nulle. (Mais cela, je ne l'ai pas dit à Danika !!)

Mais, maintenant, les chances que ma femme, elle, saute la clôture avec Danika,,,,hummm sont disons plus grande que les miennes !!

C'à doit être pour cela que Danika a envoyé en début de semaine une demande d'amitié Facebook à ma femme !!!

Bonne soirée,

Tristan,

2 commentaires:

Solosesso a dit…

Hmm, le fameux arroseur arrosé !

Et ça te dérangerait que ta femme couche avec quelqu'un d'autre ?

Anonyme a dit…

Hmmm... Est-il plutôt possible que Danika passe par ta femme pour pouvoir se rendre à toi ?

Archives du blog

Membres