samedi 16 janvier 2010

Toute une soirée - Quelle soirée !!

Quel match de hockey !

Montréal contre Dallas.

À vrai dire, je n’ai pas vraiment regarder le match.

Oui, j’avais pris soin d’allumer la télévision à RDS.

Le match se déroulait, là, devant nos yeux. Nous ne portions pas vraiment attention, pas du tout à vrai dire.

Évidemment, j’ai mis le son à “mute”. Je préfère de loin ma sélection musicale spécialement choisis pour cette rencontre avec Mariposa, que la voix des descripteurs du match d’hockey.

J’aime faire découvrir de la musique à Mariposa. Quoi de mieux qu’une soirée romantico-érotique pour découvrir des nouvelles ambiances musicales.
Le cerveau humain à la merveilleuse capacité d’associer des sons à des événements. Il crée de la belle nostalgie.

Je trouve que la musique et les parfums sont d’excellents outils pour graver le cerveau de souvenirs ineffaçables. Ils peuvent nous remémorer un instant magique pour le reste de notre vie.

J’ai envie de marquer à ma façon Mariposa, j’ai envie d’inscrire dans son cerveau des récits extraordinaire, des expériences sensuelles et des rencontres délicieuses.

Cette soirée magique a été à notre image; intense, sensuelle, romantique, érotique, pétillante et inoubliable !

Honnêtement, jamais je n’aurais cru que ma relation avec Mariposa prendrait cette tangente ! Autant la relation est alimentée de désir, de séduction, d’envie, de jalousie, de sexe torride et de défis érotique, autant cette relation est basée sur le respect, l’amour, la compréhension, l’écoute, la découverte et la complicité.
Pour être franc avec vous, je crois que j’ai trouvé chaussure à mon pied, et je me sens l’homme le plus chanceux et le plus comblé au monde !

Maintenant, le plus grand défi, c’est de continuer dans cette direction, de faire durer cette magie, de faire augmenter le nombre de papillons dans le ventre et surtout de continuer d’alimenter ce feu intense.

Mariposa semble avoir cerné assez rapidement les ingrédients essentiels nécessaire au maintien, et à l’alimentation de mon feu.
Sa perspicacité, son sens de l’observation et son intuition féminine vont lui servir à merveille tout au long de notre relation.
Sans rien dévoiler, je dois vous dire que Mariposa sait, parfaitement me tenir sur la corde raide. Cette corde si mince, mais oh tellement excitante.
Mariposa, me maintient de façon permanente sur cette mince ligne. Au bon moment, elle sait quoi faire.

Elle sait aussi quand elle va trop loin, elle sait aussi quand me brasser, me bouleverser. Elle est parfaite.
Je souhaite à tous les hommes de la terre de rencontrer une femme de la trempe de Mariposa !

Je vais faire une folie cette semaine. J’ai envie moi aussi de brasser et bouleverser Mariposa !
Je vais faire quelque chose, qui selon moi, va la faire réagir solidement !
Elle n’a aucune idée c’est quoi !
Le tout est déjà en marche, je ne peux plus vraiment reculer...
Souvent, je me dis que je vais trop loin. D’autre fois, je me dis, c’est ok.

On verra la suite.


Sur un autre ordre d’idée...

Il y a quelques années, mon officielle et moi sommes allés en vacances à Port-au-Prince à Haïti.

Comme vous le savez tous, la population de Haïti vit un de ses plus gros drame de toute son histoire.

Je profite de cette tribune pour demander à tous les gens, d’avoir une pensée positive pour tous ces Haïtiens traversant une épreuve épouvantable.

De plus, j’aimerais dédier une pensée toute spéciale à tous les québécois d’origine haïtienne qui ont des amis et de la famille là-bas.

Mes pensées et mon coeur sont avec vous plus que jamais. J’ai des amis très proches et des collègues de travail qui ont de la famille là-bas et qui vivent des jours d’angoisse et de peines.

Des fois, on se sent impuissant. Mais je crois, que chacun de nous, devons faire un petit effort pour ce peuple.
Nous vivons dans la surabondance, le luxe et les excès. Ces gens là, n’ont presque rien, et en plus, ils viennent de voir, le peu qu’ils avaient, tomber en ruine et disparaître.

Au lieu de m’acheter des CDs et du vin ce week-end, j’ai fais un don pour Haïti. Ce n’est pas grand chose, je sais,,,,,

 J’avais décidé d’aller à Haïti au lieu d’un tout inclus de Cuba ou du Mexique avec ma femme il y a quelques années.
À l’époque, ma femme m’en voulait énormément de l’avoir convaincue d’aller à cet endroit. Une fois sur place, après le choc initial passé, je peux vous garantir que mon officielle a été très reconnaissante de mon choix.
Malgré la pauvreté extrême et les ressources très limitées, nous avons découvert un peuple incroyable, gentil, accueillant, chaleureux et très humain.
Je peux vous dire que c’est le seul voyage qui a marqué mon coeur de la sorte.

Lorsque j’ai vu aux nouvelles cette semaine, le palais présidentiel en ruine, palais que j’avais vu de mes yeux vu lors de mon passage à Port-au-Prince, je peux vous dire que j’ai eu un énorme couteau qui a traversé mon coeur.
Ce palais, était un des bâtiments les plus solide qui soit....c’est vous dire l’ampleur du choc.

Nous devons être solidaire au peuple haïtien. Nous devons faire un effort, si minime soit-il pour leur venir en aide.
Nous devons aussi parler à nos enfants, leur expliquer ce qui vient d’arriver, mais surtout leur faire réaliser la chance qu’ils ont. La chance d’avoir un toit sur leur tête, d’avoir de quoi se nourrir, la chance de pouvoir aller à l’école, mais surtout la chance d’être en vie !

Alors, chers amis haïtiens, toutes mes pensées sont avec vous. Plus que jamais.

Mais aujourd’hui mes pensées vont plus spécialement aux personnes suivantes : V et D qui remplissent mon quotidien et qui je sais, qui, même si elles ne le laissent pas paraître, vivent une détresse, une inquiétude et une peine énorme.
Je suis avec vous, de tout mon coeur !

Bon week-end,

Tristan,

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres