jeudi 3 septembre 2009

Ma première relation extra-conjugale - le début

Je prend quelques minutes aujourd'hui pour vous raconter ma première relation extra-conjugale.
Comment le tout à débuté.

Ma première vrai maîtresse était une collègue de travail. C'était mon premier "vrai" travail en sortant de l'université. À l'époque je m'étais procuré 2 complets, 3 chemises blanches et 3 cravates que je portaient à tous les jours....
Une firme de gestion de portefeuille et de planification financière. Environ 40 employés, situé dans une tour à bureau de Laval.

Lorsque j'ai débuté à cet endroit, j'avais, 22-23 ans si je me souviens bien. C'est aussi à cette époque que j'ai commencé à fréquenter ma blonde Chantal, qui est, par la suite devenue ma femme.

Michelle D. qui avait probablement 34-35 ans à l'époque, elle avait 11 ans de différence avec moi, était en charge des ressources humaines, de la paye, et etc.

Lors d'un diner entre collègue, dans la petite cafétéria du bureau, on parlait toujours de tout et de rien. Mais, les vendredis midi, on amait toujours discuter de choses plus coquine....on avait nommé ces diners : "free sex friday lunch"

Donc, un de ces midis, pour je ne sais pas quel raison, je viens à parler de mon attirance pour les filles/femmes qui portent des bas de nylon, de l'effet que celà fait sur moi en général et etc,  etc,  Évidemment certaine personnes ont ri de moi et certaine ont passer des commentaires. Michelle D. n'a rien dit, se contentant de manger son sandwich....

Par la suite, quelques mois plus tard, à quelques jours du party de bureau de Noel, Michelle D passe me voir à mon bureau et me dit tout candidement qu'elle va porter une nouvelle robe noir pour le party et que pour l'occasion elle s'est tout juste procuré des nouveaux bas de nylon noir "spéciaux",,,,,Moi, j'ai fait comme si de rien n'était, et j'ai dit : ah oui, ah cool !! Sans plus. Mais dans ma tête, pour la première fois depuis que j'étais à ce bureau, j'ai commencé à fantasmer sur Michelle D et surtout fantasmer sur ses jambes de nylon noir. (Michelle D était une très belle femme, avec de très belles jambes, car très sportive et active).

Donc arrive ce souper de bureau de Noel qui a eu lieu dans un resto du centre-ville de Montréal. C'était la première année que les conjoints n'étaient pas invité (Merci Monsieur le président de l'époque, belle décision). Lorsque j'ai vu arriver Michelle D et qu'elle a enlever son manteau, ma mâchoire est tombée, et surtout, j'ai eu, une érection instantanée. Sa robe était WOW, petite robe moulante, dévoilant ses jambes sublimes, laissant ses épaules nues....oufff,,,je ne l'avait jamais vu aussi belle et sexy que ce soir là. Mon regard ne pouvait pas quitter ses jambes voilées de nylon. Elle portait des magnifiques bas, soyeux, ultrafin, qui rehaussait la beauté naturelle de ses jambes à un degré exponentiellement élevé...

Donc, le souper à eu lieu, mais je n'étais pas assis à la même table que elle (zut)....évidemment, le vin aidant, les gens commençaient sérieusement à s'amuser, rire et flirter un peu. À cette époque, je n'étais pas un super flirteur, étant même très gêné....surtout avec des femmes matures et plus âgées que moi.

Rendu au désert, Michelle D est venu prendre la place à côté de moi qui s'était libéré. J'avais probablement consommé 3-4 verres de vin, et elle aussi....Nous parlions avec les gens de la table, de tout et de rien, et à un moment donné, dans le brouaha de la conversation, Michelle D m'a demandé si j'aimais sa robe et son look "spécial" de ce soir. J'ai répondu tout naturellement : "Michelle, tu es vraiment trop belle !, le seul problême, c'est que d'être assis à côté d'une femme si belle, c'est très dur d'y résister !", elle m'a repliqué immédiatement : "Résiste pas Tristan, c'est Noel après tout" Je me souviens de ces mots comme si c'était hier !! Juste à les refaire jouer dans ma tête je deviens encore excité.

Suite à ces paroles de Michelle, la première chose que j'ai fait, a été de passer ma mains sur ses jambes en dessous de la table...Je mourrais d'envie de toucher à ses collants noir et soyeux...je mourrais d'envie de caresser ces jambes si belles, si parfaite...je ne me suis pas privé, je me suis délecter...je n'arrêtai pas de caresser ses cuises, son genou, le haut de ses cuises, je remontais en dessous de sa robe, redescendais, caressais....je savourais chaque mili seconde de ce plaisir si intense.

Par la suite, je n'en pouvais plus et j'ai, discrètement, remonter plus haut, sur ces jambes, je parcourais le nylon avec plaisir pour aller rejoindre la chaleur intense de son entre-cuisse. Elle avait un collant noir, fin, ultra soyeux qui était sans culotte de maintien, rien...seulement du nylon fin et soyeux, qui recouvrait délicatement toute ses jambes du bout de ses orteils, jusqu'à sa taille. En dessous, de cette mince pellicule de nylon, elle ne portait pas de culotte....sa chatte chaude n'était recouverte que d'un infime voile noir, une pellicule de douceur et de bonheur....Mes mains se sont donc, avec discrétion, aventuré sur sa chatte...j'étais capable sentir les petits poils de son pubis passer au travers le nylon, c'était tellement excitant....j'avais une érection incroyablement énorme,,,on dirait que tout le sang de mon corps, de ma tête s'est retrouvé engorgé dans mon pénis. Mon érection était tellement puissante, que plusieurs gouttes annonciatrices d'une éjaculation éminente coulaient abondamment de ma verge pour imbiber mon boxer de ce fluide de plaisir....

Après quelques minutes à caresser ces objets de plaisir intense (J'étais au paradis)....j'ai retirer ma main et dit à Michelle que je n'en pouvais plus, que c'était trop dur, que j'étais trop excité et que je ne me contrôlais plus. Elle ma dit tout naturellement : pas grave, je connais une moyen pour régler ce problème...Elle m'a dit d'aller la rejoindre dans 10 minutes exactement dans  le stationnement la ou elle avait garé sa voiture tout près du restaurant. C'était dans un garage intérieur. Aussitôt assis sur le siège passager de sa voiture, Michelle m'a dit : j'ai envie de voir ton pénis, j'ai envie de le prendre dans ma bouche et le dévorer, mais ce soir, je ne le ferais pas, ce soir je vais seulement te masturber, te soulager, pour que tu puisses être mieux....je veux seulement faire celà pour que tu rêves à la prochaine fois, car la prochaine fois, je vais prendre tout ton pénis dans ta boche et avaler toute ta semence....
Michelle s'est mise à me caresser le pénis et à me masturber si habillement....wow,,,jamais de ma vie une femme m'avait si bein masturber....oufffff,,,elle m'a fait exploser si violemment que j'ai reçus des gouttes de sperme sur mon menton....depuis ce jour, j'adore me faire masturber par une fille....c'est un plaisir coupable que j'aime savourer,,,,depuis ce jour je suis un addict des "hand job",,,cette Michelle venait de faire naître en moi des envies qui allait me suivre pour le reste de ma vie.....Grace à elle,,,,je demande toujours à mes maitresses de me masturber, de me faire jouir de leur belles mains douces.

Ce fut donc mon baptême de sautage par-dessus la cloture.

Ma relation avec Michelle a durée presque 3 ans je crois.
Nous avons vécs des jouissances d'une telle intensité....elle m'a permis de jouir partout sur elle, à volonté, comme dans les meilleurs films porno !!

Lorsqu'elle a su officiellement que j'étais un addict du nylon, elle s'est mise à porter des magnifiques bas de nylon, à tous les jours ou presque, de septembre à mai...je peux vous dire que ce fût des belles années...

A plus,




3 commentaires:

the other one a dit…

J’ai définitivement une nouvelle perception des collants de nylon !

Tristan Lavoie a dit…

Humm, intéressant,,,quel genre de perception as tu du nylon maintenant ? cela pique evidemment ma curiosité.

Anonyme a dit…

..As-tu connu des déceptions Tristan? Tout semble merveilleux! toujours comme tu le souhaite...!

Nini

Archives du blog

Membres